Confiez la rédaction de vos contenus sur le thème logistique à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équique et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus sur le thème logistique, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus sur le thème logistique de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #45660

Voler propre dès aujourd’hui, c’est possible - Un texte

Consignes générales du client :

[Commentaires pour le rédacteur entre crochets]

[Rédiger un blog pour notre site web sur le thème du transport aérien décarboné. On présente initialement les progrès qui sont bien réels et on explique que les enjeux technologiques restent nombreux et considérables. On conclut en expliquant que l’aboutissement n’est pas immédiat.
Ensuite on entre dans le vif du sujet qui est d'expliquer tous les avantages de l'aviation d'affaires. L’aviation d’affaires (au moyen de jets d’affaires) appartient à la famille plus large de « l’aviation à la demande » où un client va charger une société comme la nôtre de concevoir ne solution de transport aérien sur-mesure avec un avion de ligne, un jet, un hélico ou un avion-cargo. L’idée de cette seconde partie est d’expliquer comment la parfaite adaptation au besoin de la solution que nous proposons est une démarche responsable qui permet de réduire l'empreinte carbone du voyageur d’affaires.]

Thème : Aviation d’affaires bas carbone
Titre de l’article : Voler propre dès aujourd’hui, c’est possible

INTRODUCTION
[Ce blog s’adresse à tout le monde et pas uniquement les français. Il sera traduit ensuite en anglais]

Réduire de 50% les émissions d’ici 2050.

Le transport aérien émet 2.6% des tonnes de CO2 générés par les énergies fossiles. Même si ce chiffre est faible en proportion et que des résultats considérables ont été obtenus au cours des 10 dernières années, la pression de l’opinion publique sur le transport aérien est forte et pousse l’industrie à s’adapter à pas de charge. Le gouvernement français a récemment annoncé son intention d’investir 1.5 milliard d’euros dans la recherche sur « l’avion propre » avec pour objectif un avion de ligne moyen-courrier décarboné en 2035. L’évolution technologique, les adaptations réglementaires, et les retombés technologiques issues d’autres modes de transport profitent déjà à rendre l'industrie aéronautique plus vertueuse. Cependant, du fait de son fonctionnement même, l’avion est le mode de transport le plus complexe à adapter et les défis qui l’attendent sont nombreux. La transition est engagée mais elle va être.

Dès aujourd’hui, il existe de nombreux moyens de voler en limitant son empreinte carbone.

LES MODES DE PROPULSION INNOVANTS
[L’objectif de cette partie est de présenter les différents modes de propulsions alternatifs, avantages et inconvénients, la date de mise sur le marché]

L’avion électrique, déjà certifié en Europe
En juin 2020, l’agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA ou EASA en anglais) a certifié le 1er avion entièrement électrique. L’avion biplace Pipistrel Velis Electro est très silencieux (60 dBa), il vole à 95 nœuds (environ 180 km/h). Ultra-léger, cet avion 100% électrique peut voler pendant 50 minutes, sans recharge.
Même il s’agit d’un avion de loisirs de très faible tonnage, c’est un symbole fort car il démontre la capacité de l’AESA de certifier des aéronefs 100% électrique pour un usage public. Les performances de cet avion sont cependant le témoignage des contraintes auxquelles doivent faire face les constructeurs d’avions électriques.

 Avantages des avions 100% électrique : [corps du texte à rédiger selon plan ci-dessous]
- Zéro émission (sous réserve que la production de l’électricité soit propre également)
Plus silencieux
- Moins de risques pour occupants en cas de crash (pas de risque de feu)
- Plus fiable et moins couteux en termes de maintenance car moins de pièces mécaniques et de contraintes physiques sur elles
 Inconvénients des avions 100% électrique : [corps du texte à rédiger selon plan ci-dessous]
- Stockage de cette électricité : nombre et poids des batteries pour atteindre une autonomie suffisante
- Poids : en aviation la masse est cruciale. De tous temps, on a essayé d’alléger les avions au maximum et la problématique de l’emport devient cruciale : si on installe beaucoup de batteries à bord => on alourdit l’avion => il faut plus de puissance pour transporter autant de passagers => le moteur plus puissant consomme plus d’énergie => il faut donc encore plus de batteries … C’est un cercle vicieux et il faut faire un arbitrage tant qu’on a pas conçu des des batteries super légères
- Infrastructures de rechargement au sol : il faut des stations de recharge rapide, dans tous les aéroports du monde… ça va prendre du temps
- Recyclage des batteries : la durée de vie des batteries et leur capacité à être intégralement recyclées posent un problème
 Quelles applications à moyen-terme dans le transport de passagers ? [Conclusion du paragraphe. Le corps du texte sera à étoffer selon texte ci-dessous]
Compte tenu des obstacles évoqués plus haut, il faudra dans un premier temps des avions de petite taille pour des missions courtes et ponctuelles : l’avion taxi, avion d’affaires ou petits avions régionaux dédiés à la desserte de communautés isolées (ex : Belle-Île au départ de Brest) et enfin les petits avions cargo vont être les premières applications de la propulsion électrique.
*** URL MASQUÉE ***

Hydrogène
*** URL MASQUÉE ***

Un carburant très énergétique mais difficile à manier car la molécule est très légère. Il faut donc la liquéfier et prévoir des réservoirs quatre fois plus volumineux.
 Avantages :
- Un des gaz les plus abondant dans l’univers.
- Pas d’émissions de gaz à effet de serre
- Les moteurs actuels facilement adaptables
 Inconvénients :
- Risque important d’explosion (ce qui n’est pas le cas du kérosène) => besoin de se prémunir (de la fabrication à sa mise en œuvre dans des avions, en passant par son transport, son stockage…)
- Production très gourmande en énergie (le bilan énergétique sera-t-il à la hauteur ?) et son stockage (au sol et dans l’avion) sont complexes car besoin de refroidir à -250°C pour le liquéfier
- Architecture des avions sera à repenser complètement car les réservoirs actuels ne sont pas adaptés et trop petit (besoin de 4 fois plus de volume)
 Pas de projets d’avions civils à hydrogène qui pourraient aboutir prochainement

Hybride : la solution transitoire ?
Comme pour l’automobile, technologie pour palier la courte autonomie du 100 % électrique. Comment ça marche : puissance du moteur thermique pour le décollage et utilisation du/des moteur(s) électriques dans la phase de croisière et de descente pendant lesquelles peu de puissance est nécessaire

 Avantages :
- Double sécurité avec 2 sources d’énergie différentes
- Une transition rapide
 Inconvénients :
- Utilisation d’énergie fossile et bilan carbone impacté.
- Adaptation sur les modèles actuels ou sur des nouveaux avions uniquement ?
- Quelles utilisations ? Capacité et performances
 Quelles applications à moyen-terme dans le transport de passagers ?
- Les essais en vol du Casio sont en cours. Une mise en service commercial pourrait se faire dans un avenir proche (5 ans). Utilisation en avion taxi (aviation d’affaires sur courte distance) à horizon 5 ans.

*** URL MASQUÉE ***
- Probabilité sur les vols long courrier d’ici 10 à 15 ans en fonction de l’adaptabilité des avions actuels avec une nouvelle motorisation.
*** URL MASQUÉE ***

Conclusion :
[Conclure sur le constat que l’aviation verte, ça va prendre du temps. En attendant, on peut réduire de manière significative son empreinte carbone en achetant mieux et en adaptant sa manière d’utiliser l’aviation]
Enfin, en l'état actuel des technologies, le transport aérien décarboné n’est pas envisageable à mouen-terme: les batteries actuelles ne peuvent fournir la puissance nécessaire sans occuper totalement l'espace intérieur de l'avion. L'hydrogène comme l'électrique sont donc envisagés pour un horizon lointain, bien au-delà des 15 ans imposés par le gouvernement pour sortir un avion commercial propre…

COMMENT AFFRETER UN AVION TOUT EN LIMITANT SON EMPREINTE CARBONE.

 Limiter les transferts terrestres en utilisant les aéroports / aérodromes de proximité
o Le principe même de l’aviation d’affaires est de faire du transport à la demande, c’est-à-dire qu’on choisit tout : point de départ, point d’arrivée, type d’avions, trajets…
o Choisir des aéroports isolés = moins de trajets au sol = moins d’embouteillage = moins de pollution
 Privilégier les aérodromes de petite taille
o L’avion passe moins de temps de roulage au sol (moteurs tournants) versus dans les grands aéroports où l’avion de ligne peut rouler 15 minutes avec les moteurs allumés avant de décoller
o Grâce à un trafic plus faible, les trajectoires de départ et d’arrivée sont plus courtes
 Possibilité de faire des vols directs
o Pas de rupture de charges et émissions associées au sol (transferts, emprunter des installations terminales)
o La pollution est la plus forte en phase de montée : enchainer deux vols consécutifs via un hub = pollution supplémentaire
o Il ne fait pas sous-estimer les trajets en voiture en amont et en aval des déplacemnts en train ou en avion
 Amener vos collaborateurs pour remplir l’avion
o Dans la mesure privilégier les avions de grande taille grâce auquel le ratio émission par passager est inférieur
 Utiliser les vols à vide disponibles sur le marché
 Utilisation des types d’avions adaptés
o Avion récent et une motorisation adapté au trajet. Exemple : comparaison des chiffres de l’ATR et celui de l’Embraer 145
o Avion adapté au nombre de passagers : Choisir un type d ‘avion adapté à son déplacement. Par exemple, on observe que l’emport moyen des avions d’affaires qui circulent en Europe ne dépasse pas 3 passagers alors que les avions excédent en général 4 sièges
 Profiter de la flexibilité et du confort offerts par l’aviation d’affaires pour concentrer toutes vos visites et celles de vos équipes sur un seul voyage et ainsi optimiser vos déplacements

*** URL MASQUÉE ***
- *** URL MASQUÉE ***

MOTS CLEFS PAR ORDRE DE PRIORITÉ

[Veillez à respecter la présence ou absence d’accent.]

Français affréter un avion
Français location avion jet privé, avion privé, jets d'affaires, avion d'affaires
Français affretement avion d'affaires
Français affrètement aérien
Français affrètement avion
Français affreter un avion
Français affretement avion de ligne
Français affréter un avion pour un groupe

Texte #1
800 mots
Terminé

Rédiger un blog pour notre site web sur le thème du transport aérien décarboné. On présente initialement les progrès qui sont bien réels et on explique que les enjeux technologiques restent nombreux et considérables. On conclut en expliquant que l’aboutissement n’est pas immédiat.
Ensuite on entre dans le vif du sujet qui est d'expliquer tous les avantages de l'aviation d'affaires. L’aviation d’affaires (au moyen de jets d’affaires) appartient à la famille plus large de « l’aviation à la demande » où un client va charger une société comme la nôtre de concevoir ne solution de transport aérien sur-mesure avec un avion de ligne, un jet, un hélico ou un avion-cargo. L’idée de cette seconde partie est d’expliquer comment la parfaite adaptation au besoin de la solution que nous proposons est une démarche responsable qui permet de réduire l'empreinte carbone du voyageur d’affaires.

AR16-5811 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client