Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

Balise canonical

Bien qu’il existe des outils SEO dits « principaux » pour améliorer le référencement d’un site Internet, il existe un tout autre aspect du référencement plus secondaire, mais tout aussi important car il est très apprécié des robots de Google.

Cet outil intermédiaire est la balise canonical. Voyons ensemble ce qu’est cette balise HTML (sa définition), son intérêt en SEO et comment le mettre en place.

 

Qu’est-ce qu’une balise canonical ?

La balise canonical résulte d’un accord entre plusieurs moteurs de recherches de créer un moyen de « certifier » le contenu d’une page.

Ainsi, cette balise est placée dans le code HTML d’une page. Elle permet au créateur de différencier sa page principale d’autres pages ayant du contenu similaire ou même dupliqué.

De plus, cela permet de montrer quelle est la source de l’information sur votre site. En effet, si une ou plusieurs pages de votre site reprennent du contenu identique ou proche, cette balise permet de montrer aux robots quelle page est la source de l’information.

Par exemple, prenons une page (1) avec une vidéo explicative disponible dessus. Si l’on retrouve cette vidéo sur une autre page (2) du site, alors la balise canonical, placée sur la page 1 et via un tag sur la page 2 dans leur code HTML, permet de diriger le robot vers la source de la vidéo (ici la page 1). Ainsi, le mot canonique signifie ici « identiques et présents sur plusieurs pages ».

balise canonicale

 

Pourquoi utiliser une balise canonical ?

Ainsi, cette balise permet de résoudre certains aspects problématiques du SEO. Là où les outils présentés précédemment ont pour objectif d’optimiser directement le référencement, la balise canonical permet surtout de ne pas faire baisser ce dernier.

En effet, lorsqu’un contenu d’une page est dupliqué sur une autre page du même site, les robots des moteurs de recherche remarquent ces similitudes, ce qui a pour effet d’augmenter le temps de travail de ces derniers, et diminue donc le niveau de référencement.

De plus, si un autre site possède du contenu proche voir dupliqué au vôtre, vos pages seront peu référencées. En effet, la pratique de « duplicate content » (duplication de contenu) est très mal vue par les moteurs de recherche.

Heureusement, cette pénalité peut être évitée via la balise canonical, du moment que vous êtes l’auteur de l’information.

Ainsi, la balise canonicale permet de :

  • Déterminer la version principale de votre page aux robots
  • Différencier cette dernière des contenus dupliqués/proches et des pages similaires de votre site
  • Éviter de faire éviter des pages ayant du contenu intéressant en plus
  • Éviter d’être détecté comme du contenu dupliqué
  • Éviter toute sanction due à des ressemblances de contenus avec d’autres sites

 

Comment bien utiliser la balise canonique ?

À faire

Tout d’abord, il faut savoir comment l’intégrer sur une page.

Certaines plateformes de création de site, telle que WordPress, permettent directement de poser/créer une balise canonique sur une page.

Sinon, il faut placer cette balise dans la zone du code HTML des pages ayant le contenu dupliqué en écrivant ceci :

<head>
<link rel=”canonical” href=”http://exemple.fr/pageprincipale.html” />
</head>

Ainsi, le mot « canonical » symbolise la balise et « href » le lien de la page où sera placé la balise, la page principale ou originelle.

balise canonical

Ce « tag » doit être placé dans le code HTML des pages au contenu dupliqué pour montrer aux robots quelle est la page originelle de ces dernières.

À ne pas faire

Il est important d’appliquer de la bonne manière la balise, mais il est tout aussi important de faire attention aux éléments autour de cette dernière.

En premier lieu, il ne faut pas utiliser une balise canonicale pour présenter une page utilisant une autre langue. D’autres balises sont plus adaptées, comme la balise Hreflang (« Href = référence » + « lang = langue ») par exemple. Il vaut mieux utiliser une page dans la même langue, ou dans une langue universelle.

Exemple de balise Href lang utilisée sur le site Traduc.com

Il faut également ne placer qu’une seule balise par site, auquel cas le moteur de recherche n’en référencera aucune.

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.