Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

Email marketing : 8 astuces pour augmenter votre liste d’abonnés

Email marketing
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

L’emailing est l’outil de communication digitale qui offre le meilleur retour sur investissement.

Vous savez pourquoi ? D’abord, parce que si vous disposez de l’adresse électronique de quelqu’un, c’est soit qu’il vous l’a cédée de son plein gré (par intérêt pour votre marque, ou en échange du téléchargement d’un livre blanc par exemple), soit que vous l’avez obtenue via un panel de consommateurs potentiels. Dans tous les cas, vous n’envoyez jamais un mail par hasard et à n’importe qui : un lien préalable, même minime, a déjà été établi afin d’obtenir cette adresse mail, et le destinataire est a priori un prospect susceptible d’être intéressé.

Dès lors, si votre mailing-list est bien construite, vos emails obtiendront beaucoup plus de clics d’ouverture que vos tweets ou vos posts Facebook. En effet, ces derniers peuvent certes bénéficier du caractère viral propre aux réseaux sociaux, mais à l’instar du pollen, les courtes publications sociales peuvent aussi avoir tendance à s’éparpiller à tous les vents, disséminant partout mais sans atteindre forcément leur cœur de cible.

Comment réussir à coup sûr sa campagne d’email marketing ? Il existe pour atteindre cet objectif 8 astuces, que détaille pour vous cet article.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

Nous vous livrons nos conseils pour créer ou développer votre liste d’abonnés à votre newsletter.

 

1. Simplifier le système d’inscription à la newsletter

Qui se lève le matin en se disant « aujourd’hui, je vais m’abonner à une newsletter » ? Pas vous ? Eh bien moi non plu.

Personne ne projette de s’inscrire sur une mailing-list. C’est uniquement en étant redirigé vers le formulaire d’inscription sur l’un de vos contenus ou sur votre site qu’un lecteur décide de s’abonner.

Pour éviter de le décourager, l’inscription doit-être la plus simple possible. Un nom et une adresse email suffisent à l’inscription.

Et le double opt-in me direz-vous ? C’est simple, il n’est pas obligatoire et le RGPD (règlement général sur la protection des données) ne l’évoque même pas. En demandant au lecteur de se rendre dans sa boîte email pour valider son inscription, vous lui donnez un temps de réflexion supplémentaire. C’est honorable, mais risqué.

De plus, comme vous le savez, la durée moyenne d’attention d’un internaute n’excède pas dix secondes, et elle est encore amoindrie lors d’une consultation sur smartphone. Par conséquent, tout doit se faire en nécessitant le moins de clics possibles, et en évitant au prospect d’avoir à changer de site en l’obligeant à aller consulter sa boîte mail.

 

2. Offrir une contrepartie

« On n’a rien sans rien », ça vous parle ?

Pour inciter une personne à s’inscrire sur votre liste, vous devez l’attirer avec quelque chose qui l’intéresse. C’est là tout l’intérêt du lead magnet, fleuron de l’inbound marketing.

Celui-ci peut prendre la forme d’une vidéo exclusive, un livre blanc, un rendez-vous conseil, un comparatif… L’essentiel est d’offrir au prospect un contenu à forte valeur ajoutée, qui réponde à une question suffisamment prépondérante pour lui pour qu’il l’échange contre ses coordonnées.

Quelle que soit la contrepartie, elle doit être suffisamment attractive pour motiver votre lecteur à vous donner son adresse email.

 

3. Créer un système de partenariat

Très prisé dans une approche de fidélisation de la clientèle, le partenariat aide aussi à augmenter le nombre d’inscrits à sa newsletter.

Le principe consiste à demander à vos clients ou à vos lecteurs assidus de devenir vos ambassadeurs en contrepartie d’une remise, d’un cadeau, d’un concours… En recommandant votre site, notamment en partageant vos contenus auprès de leur cercle, ils valorisent votre travail.

L’avantage du partenariat est de toucher le cercle de vos clients, soit des gens susceptibles d’avoir les mêmes centres d’intérêt qu’eux. Ils auront donc potentiellement besoin de vos services à un moment ou à un autre.

C’est un système rentable, car en « choyant » un seul de vos clients fidèles, vous vous assurez une « rente publicitaire » variable certes, mais fiable, car les prospects sont globalement sensibles au bouche-à-oreille, qui continue de primer dans leurs choix, et d’être in fine le facteur de décision entre différentes options d’achat.

Cela rejoint l’idée, essentielle pour construire votre stratégie marketing, que l’acte d’achat n’est pas seulement la réponse neutre à un besoin matériel : c’est aussi toujours une manière de se positionner socialement, en marquant son appartenance à tel ou tel cercle. Être en contact avec ces personnes grâce à vos emails marketing est un avantage.

 

4. Soigner chaque contenu

Chaque contenu publié sur votre site doit être intéressant pour votre cible. Le lecteur qui aime l’un de vos articles, va probablement en lire plusieurs le même jour où vous suivre sur les réseaux sociaux. Il ne faudrait pas le décevoir en publiant des articles de moindre qualité sous prétexte que vous devez absolument rédiger un article de blog.

Et oui, réussir sa campagne d’email marketing, cela se pense aussi obliquement, c’est-à-dire en soignant la qualité du contenu mis à disposition de votre internaute. C’est là toute la force du content marketing, qui vous invite à proposer des articles à forte valeur ajoutée renforçant votre position d’expert et vous permettant, dans un contexte très concurrentiel d’information surabondante, de vous démarquer dans l’esprit du prospect comme une marque fiable.

Plus vos articles, vos vidéos ou vos infographies seront intéressants et leur qualité constante, plus vous avez de chances d’avoir de nouveaux abonnés. Cela limitera également le nombre de désinscriptions à votre newsletter.

C’est la stratégie du ciblage précis : en publiant des articles de fond sur des questions pointues, vous vous priverez d’une part de votre lectorat arrivé sur votre site, mais en revanche une part importante des lecteurs s’inscrivant à votre newsletter sera réellement intéressée et par conséquent fidèle.

 

5. Jouer la carte de l’interactivité

Internet est aujourd’hui un océan de données, d’informations, où se croisent les informations intéressantes mais vite périmées (ce qu’on appelle les contenus chauds) et les informations intéressantes mais potentiellement ardues (ce qu’on appelle les contenus froids, comme les articles universitaires portant sur une immuable question de fond). Dans tous les cas, l’internaute aura vite fait de se sentir perdu devant cette immensité, et surtout passif. Dans ces conditions, pourquoi faire l’effort de donner son adresse mail ? Pour contrer cet effet de vertige et d’impersonnalité, il faut au contraire proposer au prospect un contenu interactif qui lui permette de s’engager émotionnellement. Cela peut prendre la forme d’un jeu concours, d’un quiz, d’une estimation gratuite de son bien… et au détour de cette interaction ludique, vous demandez à votre prospect son adresse mail afin de pouvoir lui communiquer le résultat ultérieurement.

 

6. Misez aussi sur le contact offline

Cela peut paraître surprenant, mais augmenter sa liste d’abonnés, cela se travaille aussi offline ! En effet, profitez de votre capital sympathie, de votre « contact facile » pour proposer à vos visiteurs de s’inscrire à votre newsletter lors d’un salon, d’un événement commercial, dans un point de vente. Il est très facile de se rendre aveugle à une proposition sur internet, il est en revanche bien plus difficile de dire non en face à une personne physique, d’autant plus si le courant passait bien jusque-là, qu’elle a répondu à vos questions pratiques et étanché vos connaissances dans votre domaine de prédilection. De plus, lorsque ces prospects recevront votre newsletter, ils l’associeront au souvenir de vos échanges, cela créera un premier attachement et ils auront moins tendance à s’en désinscrire par la suite.

 

7. Proposez la co-inscription

Pour augmenter votre nombre d’abonnés à vos newsletters, l’idéal est de proposer la co-inscription à des newsletters sur des sujets connexes. Comment bâtir ces co-inscriptions ? Il est recommandé de s’appuyer sur une base solide d’articles de blog déjà publiés. Passez en revue vos articles de fond, et déterminez lesquels entrent le plus en résonance les uns avec els autres. Pour cela, appuyez-vous sur leur thème, mais aussi sur le maillage de liens qui les relient ainsi que sur les données de visite des uns et des autres. Ensuite, prévoyez une newsletter profilée pour les lecteurs de tel ou tels article(s), et une autre newsletter, assez proche pour les lecteurs de tel(s) autre(s). Ainsi, il y a de fortes chances que vous puissiez faire d’une pierre deux coups, en inscrivant votre prospect à deux newsletter au lieu d’une, et qui plus est des newsletters choisies pour lui, hautement susceptibles de maintenir un lien débouchant un jour sur un acte d’achat.

 

8. Segmenter sa mailing-list

Vous avez deux cibles types et une seule mailing-list ? Vous avez un problème ! La solution pour ne pas ennuyer vos abonnés avec du contenu qui ne les intéresse pas toujours est de créer plusieurs mailing-lists.

Encore une fois, pour que son attention reste captée, votre prospect doit toujours avoir l’impression que cette newsletter est faite pour lui, répond exactement aux questions qu’il se pose, lui permet d’approfondir agréablement ses connaissances dans l’un de ses centres d’intérêt. Pas question qu’il sente qu’il n’est qu’une adresse, ajoutée à une liste seulement pour faire nombre : ce serait rédhibitoire, et provoquerait indifférence et désinscription.

Le saviez-vous ?
Prenons par exemple un expert SEO. Imaginons qu’il propose ses services aux entreprises et qu’il ait développé un autre service de formation destiné aux futurs SEO. Des contenus du type « 5 conseils pour devenir un bon SEO » n’intéresseront probablement pas ses clients B2B. Il est donc préférable de leur envoyer uniquement le contenu qui leur est destiné en segmentant sa mailing-list.

Oui, il faudra créer deux newsletters, mais avec des outils comme Mailchimp ou Sendinblue, c’est assez rapide à faire, une fois le template de base établi.

 

Notre astuce pour augmenter votre liste d’abonnés

Vous avez besoin de faire rédiger vos textes d’emailings ou de newsletters ? Commandez vos textes facilement sur Redacteur.com. Vous pouvez également faire rédiger des contenus pour attirer du monde sur votre site et leur proposer de s’inscrire à votre newsletter pour découvrir les prochains.

Au fait, tous les articles sont compilés dans notre newsletter. Le meilleur du digital directement sur votre téléphone à l’heure du petit déjeuner, ça vous dit ?

Vous voyez, la création de contenus permet également de récolter des emails !

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

Ajouter un commentaire

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

Livres blancs, formations vidéo, guides SEO, articles d'experts...

Désinscription à tout moment

Devenez rédacteur indépendant sans effort avec le portage salarial
  • 0 démarches administratives
  • liberté des missions
  • protection sociale du salarié
Découvrir le portage

Retrouvez toutes les définitions de la rédaction web et du SEO dans notre lexique du référencement

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.