Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

10 conseils pour réussir la rédaction d’un article de blog

Réussir rédaction article de blog
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 
[Mis à jour le 26/02/2019] Le blog est une section de votre site à ne pas négliger. La plupart du temps, il sert à diffuser des articles – même si d’autres formes de contenu peuvent être exploitées – afin d’éduquer les lecteurs sur un sujet plus ou moins précis. 

Et ce n’est pas tout. Un article de blog peut vous apporter bien d’autres avantages, à commencer par une meilleure visibilité sur le web. S’il est bien construit et bien rédigé, vous pourrez même convertir vos lecteurs et les pousser à acheter vos produits ou à faire appel à vos services. Mais avant d’en arriver là, il va falloir faire quelques efforts rédactionnels.

La rédaction de votre article doit être soignée pour renvoyer une image professionnelle de votre marque et apporter des signaux positifs à Google. 

Dans cet article, nous allons vous livrer nos meilleurs conseils pour bien rédiger un article

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produitarticles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

1. Soignez vos titres

Le titre de votre article est la première chose qui va attirer l’attention du lecteur. Il faut donc bien le soigner et faire court, idéalement entre 4 à 10 mots.

Notre conseil
Pour faire court, enlevez tout adverbe, adjectif et préposition.

Votre titre doit également être : 

  • Visible : utilisez une taille de caractère supérieure au corps de texte et évitez d’écrire en italique, en majuscule, ou de souligner.
  • Accrocheur : invitez à la lecture tout en restant explicite.
  • Bien référencé : ajoutez des mots-clés afin que les moteurs de recherche tiennent compte de votre titre pour indexer vos pages.

Arrêtons-nous sur l’optimisation de vos titres pour le référencement naturel. C’est un critère très important qu’il convient de prendre en compte lors de la rédaction de votre article de blog. Il doit être accrocheur pour l’internaute et séduisant pour les moteurs de recherche.

Le titre : l’élément clé du référencement

Si vous êtes rédacteur web, vous savez combien il est important de rédiger de bons titres pour attirer l’internaute, retenir son attention et l’inviter à cliquer pour lire un article. Si vous êtes rédacteur SEO ou référenceur web, vous savez également que le titre d’une page web correspond à la balise Title établie dans la norme HTML.

Où se trouve la balise Title ?
La balise Title se trouve au début du code de chaque page de votre site, dans l’en-tête HTML.

Dans le code, voici à quoi ressemble votre titre : 

Balise Title code HTML

Notez bien que la balise titre ne s’affiche pas dans le corps du texte de l’article mais dans la barre du navigateur, tout en haut de la fenêtre. Le Title n’est donc pas vraiment le titre de l’article mais plutôt le titre de la page web que vous regardez.

Ici dans cet exemple, vous distinguez le titre (tout en haut dans la barre du navigateur) qui correspond à la balise Title, et le titre de l’article, qui correspond à la balise H1 dans la norme HTML.

Balise Title article de blog

Faites attention à la longueur de votre titre. S’il est trop long et que votre utilisateur a plusieurs onglets ouverts alors votre titre ne s’affichera pas entièrement sur l’onglet en question. 

Le saviez-vous ?
La balise Title est aussi celle qui s’affiche dans les pages de résultats Google. À cet effet, elle doit donner envie de lire et de cliquer sur le lien.

Votre titre de page peut être le même (ou non) que le titre de l’article. 

Comment rédiger un bon titre ?

Comme nous venons de le voir, le titre de la balise Title s’affichera dans les résultats des SERPs. Il doit donc donner envie aux internautes de lire votre article et soigner son titre de page est une priorité en matière de référencement éditorial.

Aussi, tout l’art de rédiger un titre ne ne limite pas à avoir un style d’écriture. En plus de donner aux internautes envie de lire votre article, le titre doit être cohérent, juste, pertinent et intégrer les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Évidemment, il ne doit pas comporter de faute d’orthographe. 

Pour récapituler et y voir plus clair, voici les composants d’un bon titre : 

  • Il est assez court (maximum 70 caractères, pour que le titre s’affiche en entier dans les résultats de recherche)
  • Il comporte un ou plusieurs mots-clés, le plus important au début
  • Il reflète bien le contenu de l’article de la page
  • Il délivre un message
  • Il ne comporte pas de faute d’orthographe
  • Il est unique et n’apparaît pas sur d’autres pages
  • Il donne envie à l’internaute de cliquer lorsque le titre s’affiche dans les résultats de Google
  • Il est explicite : un titre détaillé vaut mieux qu’un titre trop vague

Vous trouvez que cela fait beaucoup ? Ne vous inquiétez pas, avec un peu de pratique vous arriverez à rédiger presque automatiquement des titres accrocheurs pour vos articles de blog.

Sinon, vous pouvez faire appel aux rédacteurs web professionnels sur Redacteur.com. Ils produiront pour vous des textes et des titres optimisés pour votre SEO.

2. Accrochez dès l’introduction

Même si vous avez réussi à convaincre l’internaute de se rendre sur votre article, tout n’est pas gagné. Il va maintenant décider de poursuivre ou non la lecture en se basant sur votre introduction.

L’introduction résume votre article et doit être perçue comme une « brève » car à elle seule, elle constitue la base de l’information. Il faut donc aller droit au but, c’est le principe de la pyramide inversée en rédaction web.

Pour vous aider à bien cerner le contenu essentiel et ensuite le résumer, utilisez la règle des 5W :

  • Who ?
  • What ?
  • When ?
  • Where ?
  • Why ?

En d’autres termes, et en français, cela donne : « qui est concerné ? quelle est la nouvelle ? de quoi est-il question ? quand cela s’est-il produit ou quand cela va-t-il se produire ? où ? pourquoi ? »

Là encore, il faut arriver à capter l’attention, sans en dire trop. Essayez donc de limiter l’accroche à un seul paragraphe, court.

3. Adaptez votre contenu au web

N’oubliez pas que votre article de blog va être lu sur Internet, depuis différents supports : ordinateur, tablette ou smartphone. Cela peut paraître évident aujourd’hui, mais il est important de prendre conscience des usages des internautes.

Sur le web, les utilisateurs ne lisent pas de la même façon que lorsqu’ils sont face à un livre physique. Ils n’ont pas non plus autant de patience.

Le contenu de votre article de blog donc ainsi être adapté au format web afin d’inciter vos visiteurs à lire votre contenu jusqu’au bout. À ce propos, voici quelques conseils à suivre : 

  • Découpez l’information en plusieurs paragraphes
  • Utilisez des intertitres, surtout dans les textes longs qui font plus de 2 000 caractères
  • Mettez les mots-clés en gras, sans abuser, au risque de gêner la lecture
  • Utilisez des phrases courtes environ 15-20 mots avec un vocabulaire et un style simple, concret, direct, et concis
  • Évitez le jargon, qu’il soit juridique, administratif, commercial, etc.
  • Adaptez le ton de votre article à votre cible

4. Optimisez vos liens et vos images

Il est important d’ajouter des images (ou tout autres médias tels que des vidéos ou infographies) pour illustrer votre article. Vous évitez ainsi à votre lecteur de se retrouver devant un long texte, dynamisez sa lecture et apportez des exemples concrets à vos propos.

En alliant l’utile à l’esthétique, vous ne devez pas pour autant oublier le SEO. Vos images aussi doivent être optimisées pour le référencement naturel et cela passe notamment par l’attribut ALT. Il permet d’associer un texte alternatif à votre image et est visible lorsque l’internaute passe sa souris sur votre visuel. Vous pouvez aussi prévoir une légende concise pour donner plus de sens à votre image.

 Balise Alt image SEO

Concernant les liens, évitez d’en mettre trop pour ne pas gêner la lecture (« trop de liens tue le lien »). Ils doivent également donner une idée précise de la page cible alors évitez les termes tels que « cliquez ici » ou « c’est par là » ou encore « page suivante ».

Enfin, les liens ne doivent être ni trop courts, ni trop longs, idéalement 3 à 8 mots.

Notre conseil
Pour qu’ils soient plus visibles privilégiez une couleur standard comme le rouge ou le bleu.

5. Placez l’information clé en début de paragraphe

L’internaute est volage, pressé et bien souvent, il ne lira que le début de vos paragraphes. Ce type de lecture est appelée lecture en F

Lecture F site web

Présentez donc l’essentiel de l’information en début de chaque paragraphe. Votre lecteur saura rapidement si ce qui suit va l’intéresser ou non. 

6. Faites court et créez des niveaux de lecture

Ce sixième point rejoint un peu le précédent. L’internaute étant pressé et peu patient il doit savoir rapidement si le contenu de votre article de blog répond à ses attentes et s’il sera en mesure de trouver l’information qu’il recherche.

Nous vous conseillons donc de faire de courts paragraphes et de hiérarchiser votre information.

Sur ce dernier point, vous devez créer des parties et sous-parties à l’aide des balises <h>. Cette structure facilitera la lecture de l’internaute et indiquera à Google que vous soignez la présentation des informations : un signal très positif pour le SEO. 

7. Personnalisez l’information en fonction de vos publics cibles

Vous voulez fidéliser vos visiteurs ? Alors adressez-vous à eux !

Pour y parvenir, vous devez connaître votre audience, ce qu’elle recherche voire même les mots-clés qu’elle utilise. Vous serez ainsi capable de traiter les bons sujets dans vos articles de blog et répondre précisément aux besoins de vos cibles. 

Les sites les mieux réussis jouent sur la personnalisation du contenu, quitte à créer des univers distincts pour chaque public-cible (ex : grand public/ professionnels, etc.). D’ailleurs, créer des sous-domaines par public peut être intéressant.

8. Animez régulièrement votre blog, vous-même ou avec Redacteur.com

À la différence d’un site vitrine qui peut rester plusieurs mois voire plusieurs années sans être mis à jour, votre blog doit être vivant. Vous devez être actif en publiant régulièrement des articles. 

Notre conseil
Proposez par exemple une rubrique « actualités », de nouveaux dossiers, des interviews, la possibilité de recevoir une newsletter hebdomadaire, etc.

Comme vous pouvez le voir, votre contenu demande un travail permanent en terme de création et promotion.

Si vous n’avez pas assez de temps ou pas assez de ressources en interne pour vous atteler à la rédaction d’articles de blog, vous pouvez vous rapprocher d’une plateforme de rédaction comme Redacteur.com. Vous pourrez recevoir de façon régulière vos contenus rédigés par des rédacteurs professionnels. 

9. Faites attention aux fautes d’orthographe

La présence de fautes d’orthographe est pénalisante pour votre image et détourne le visiteur de vos messages.

Pour éviter de perdre votre crédibilité, relisez ou faites relire plusieurs fois votre contenu avant de le publier.

Notre conseil
Pour vos textes les plus importants ou en gros volume vous pouvez également faire appel à un service de correction professionnelle qui vous garantit un texte avec zéro faute.

10. Rédigez, ajustez, relisez

À chaque fois que vous devez écrire un article, commencez par rédiger un premier jet, puis effectuez une réécriture pour vous assurer que vos idées sont clairement formulées. Si ce n’est pas le cas, corrigez votre article en supprimant certaines parties, en changeant l’ordre des paragraphes ou en adaptant le style à votre public-cible.

Effectuer la relecture d’un article c’est avant tout porter une attention particulière aux détails : mots mal orthographiés ou erreurs de grammaire et de ponctuation.

Pour cette tâche, vous pouvez utilisez un correcteur orthographique qui pointera les mots mal orthographiés, mais attention : ils ne sont pas infaillibles. Un mot peut apparaître erroné simplement parce qu’il n’est pas dans le dictionnaire de votre logiciel. Et rappelez-vous, si l’orthographe d’un mot est correcte mais utilisé dans un mauvais contexte, il passera au travers du filet.

Pour palier à ce genre de problème, vous pouvez faire confiance au service de correction de Redacteur.com. Des professionnels s’assurent de corriger l’intégralité des fautes orthographiques, grammaticales et syntaxiques. 

Pour parfaire votre article de blog, voici nos derniers conseils :

  • Lisez lentement et à voix haute  : quand vous lisez à voix haute, prononcez chaque mot et vérifiez que ceux mis bout à bout « sonnent » bien. Si vous lisez dans votre tête ou trop vite, vous faîtes une sorte d’autocorrection systématique sans que celle-ci soit réellement portée sur la feuille.
  • Évitez d’utiliser un genre spécifique (M/F) : lorsque vous vous référez à des gens qui peuvent être des hommes ou des femmes, essayez de ne pas utiliser des pronoms (il ou elle en français) ou des adjectifs (lui/elle) masculins ou féminins.
  • Utilisez un dictionnaire ou un manuel : il existe de nombreuses ressources très utiles pour les rédacteurs, y compris pour les personnes de langue étrangère, notamment l’ouvrage. Ayez toujours ce genre d’outil sous la main car, quelles que soient vos qualités rédactionnelles, vous pourrez toujours les améliorer !

 

Vous avez à présent toutes les clés en main pour réussir la rédaction de votre article de blog. Mais avant de partir, n’oubliez pas qu’un blog n’est pas uniquement composé d’articles. D’autres types de contenus méritent d’être développés. 

10 conseils pour réussir la rédaction d’un article de blog
5 (100 %) 9 votes
Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

2 commentaires

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.