Blogging Webmarketing

5 étapes pour réussir votre guest blogging

Publié par Léo Chatillon

Vous envisagez de publier un article sur un autre blog que le votre (guest blogging) ?

Vous avez raison : c’est une réelle opportunité de se mettre en avant et de gagner en visibilité sans débourser un centime. C’est aussi une bonne façon d’obtenir des backlinks vers son propre site, ce qui est très bon pour le SEO.

Rédiger un article sur un autre blog peut donc être une tactique web marketing particulièrement efficace, mais encore faut-il s’y prendre correctement pour ne pas connaître un échec.

Rassurez-vous : en suivant ces 5 étapes, vous aurez tout pour réussir votre guest blogging.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web  ?

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

1) Définissez bien vos objectifs

La première question à se poser quand on se lance dans une opération de guest blogging est « pourquoi ? »

Vos motivations peuvent être diverses :

  • Vous voulez attirer du trafic et développer vos ventes sur votre site ;
  • Vous voulez vous faire une réputation d’expert de votre secteur ;
  • Vous voulez améliorer votre SEO en gagnant des backlinks vers votre site…

 

Quoi qu’il en soit, gardez toujours ceci en tête : votre objectif n’est pas d’offrir gentiment des vues à un autre blog. Non, votre guest blogging doit avant tout VOUS rapporter quelque chose.

 

2) Choisissez bien votre blog cible

Le blog sur lequel vous allez rédiger un article ne doit pas être choisi à la légère : sa thématique doit être cohérente avec votre propre thématique ou votre activité.

Il peut s’agir d’un blog dont la thématique est complémentaire à la votre (par exemple : un blog sur le jardinage est bien adapté au guest blogging si vous vendez des graines ou des outils de jardin). En tout cas, le lectorat du blog doit correspondre à votre clientèle type.

Par ailleurs, le blog en question doit être d’une certaine qualité pour ne pas dégrader votre image et posséder une communauté de lecteurs assez nombreuse et engagée. Sans quoi, le guest blogging n’a aucun intérêt.

 

3) Choisissez bien votre sujet

Une fois que vous avez trouvé un blog hôte de qualité et pertinent, reste à choisir un bon sujet d’article.

Encore une fois, celui-ci doit être en cohérence avec la ligne éditoriale du blog ; sans quoi, les lecteurs ne s’y retrouveront pas et les vues risquent de ne pas être au rendez-vous.

Dans le même temps, il doit être assez original et unique pour donner envie aux lecteurs d’en savoir plus sur vous et de se rendre sur votre site.

 

4) Soignez vos call-to-action

Souvenez-vous : le but du guest blogging et de faire la promotion de votre propre activité.

C’est pourquoi il faut utiliser habilement les call-to-action (CTA) dans votre article. Vous pouvez simplement les inciter à visiter votre blog / site, mais vous pouvez aussi faire preuve de plus d’originalité et avoir plus d’impact :

  • Proposez-leur de s’inscrire à votre newsletter ;
  • Invitez-les à tester gratuitement votre service ;
  • Offrez-leur un réduction spéciale sur vos produits ;
  • Donnez-leur accès à du contenu exclusif sur votre site…

 

Attention : soignez également la forme de vos call-to-action, c’est-à-dire leur formulation. Vous devez donner envie aux lecteurs de cliquer, notamment en utilisant des verbes d’action et en mettant en avant les bénéfices qu’ils obtiendront. Le placement du lien a aussi son importance.

Mauvais exemple : « De nombreux rédacteurs web sont disponibles sur Redacteur.com »

Bon exemple : « Trouvez le rédacteur web idéal sur Redacteur.com »

 

5) Soignez vos landing pages

Ça y est, votre call-to-action a fonctionné et les lecteurs ont cliqué sur le lien redirigeant vers votre site. C’est une très bonne chose, mais le plus dire est encore à venir.

En effet, la page sur laquelle les lecteurs atterriront après avoir cliqué sur le lien est cruciale : à quoi bon les avoir inciter à cliquer s’ils quittent votre site aussitôt.

Pour éviter cet écueil, la page vers laquelle dirige votre call-to-action doit être :

  • Cohérente : par exemple, si votre CTA indiquait « Profitez d’un essai gratuit », imaginez la tête de votre lecteur s’il se retrouve sur une page lui proposant de s’inscrire à votre newsletter…
  • Agréable : c’est probablement la première fois que votre lecteur visite votre site et, vous le savez, la première impression compte beaucoup. Assurez-vous que la landing page soit esthétique, fluide et agréable ou vos visiteurs risquent de disparaître.
  • Vendeuse : sur la landing page, mettez en avant les bénéfices et les arguments de votre proposition. La page doit aussi disposer d’un call-to-action bien visible pour inciter le visiteur à aller plus loin.

 

 

En suivant ces 5 étapes simples, vous aurez la certitude que votre opération de guest blogging sera pertinent et qu’il vous rapportera vraiment.

Vous ne savez pas par où commencer pour réaliser un article de qualité ? N’attendez plus, faites appel à un rédacteur professionnel.

Léo Chatillon
5 étapes pour réussir votre guest blogging
Noter cet article

1 Commentaire

Laissez un commentaire