Conseils

Comment s’organiser avec un bullet journal ?

bullet journal
Publié par Audrey Clabeck

Très prisé des freelances, le bullet journal est un outil d’organisation basé sur le principe des listes.

À lui seul, il remplace vos applications de gestion, votre agenda et vos aide-mémoires.

Et si nous vous parlons du bullet journal aujourd’hui, c’est parce qu’en plus, il booste votre productivité ! Alors, pourquoi s’en passer ?

À quoi sert le bullet journal ?

On doit le bullet journal (ou BuJo pour les intimes) à Ryder Carroll, un digital product designer américain. Son idée a été de créer une méthode d’organisation customisable.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

Le concept est simple, retrouver dans un même carnet toutes les informations nécessaires à votre activité professionnelle ou personnelle et pouvoir effectuer un suivi des choses à faire et des choses accomplies.

Comment créer son bullet journal ?

Les puristes vous diront que le bullet journal se crée dans un carnet vierge, si possible pointillé. Le carnet préféré des accros au bullet journal est le Leuchturm 1917.

Son papier de qualité et la solidité de sa reliure en font un modèle très prisé des « bujoteurs » les plus créatifs. Pour être franche, dans un but purement organisationnel, n’importe quel carnet convient.

Les titres et la numérotation

Pensez que votre bullet journal doit être simple à utiliser. Plus vous serez synthétique, plus le système sera efficace.

Démarrez votre bullet journal au jour de sa création. Chaque page doit être numérotée et commencer par un titre. Par exemple « 7 février 2018 ».

Vous allez diviser vos actions en 3 modules : les tâches, les évènements et les notes.

Les tâches

Pour gérer vos taches vous allez utiliser signes :

  • X = Tâche effectuée
  • . = Tâche à faire
  • > = Tâche transférée
  • < = Tâche prévue

Les évènements

Les évènements du jour seront précédés d’un « o ». Cela peut-être un rendez-vous client, ou un lunch avec un collègue.

Dans tous les cas, soyez bref : O Resto Mathieu.

Les notes

Les notes se distinguent par un tiret : – .

Une note c’est tout ce que à quoi vous pensez et dont vous souhaitez vous rappeler.

  • Jour férié jeudi
  • Sortie du nouveau Spielberg le 12/2

Les symboles du bullet journal

Les symboles sont à accoler aux signes X, < ou >.

* signifie important. Ainsi, « *.Appeler Lucie » signifie : « Important, appeler Lucie ».

Un œil représente un travail qui demande de la recherche. « Œil hôtel Strasbourg » veut donc dire « Trouver un hôtel à Strasbourg ».

Les modules

L’index est le module le plus important de votre bullet journal. Il permet de retrouver exactement à quelle page de votre carnet se trouvent les informations concernant un même sujet.

  • Vacances Espagne : 38-39
  • Anniversaire Marie : 12, 26, 27
  • Juillet : 48 – 61

Les planifications futures

Le concept du bullet journal exige que l’on inscrive toutes les entrées à la suite les unes des autres.

Cependant, des pages de planifications peuvent être inscrites. Là, c’est à vous de définir ce dont vous avez besoin pour votre organisation.

Semainier, planning mensuel, page de suivi pour le sport ou la publication d’articles de blog… Créez vous-même votre Bujo selon vos propres besoins.

Mais attention, ayez toujours à l’esprit que plus simple c’est, mieux c’est.

Les entrées journalières et mensuelles

Voici la partie qui, à mon sens, est la plus importante pour un entrepreneur ou un freelance : les entrées journalières et mensuelles.

Elles consistent à créer chaque jour une liste de tâches, d’évènement ou de notes. Les tâches qui n’auront pas été faites seront transférées à un autre jour et précédées du sigle >. Celles qui ont été réalisées seront précédées du sigle X. (voir chapitre « Les tâches »)

Ce système vous permet de voir l’avancement de vos tâches journalières, de les remettre à plus tard et donc, de ne pas les oublier, d’avoir une vision en fin de journée de tout ce que vous avez accompli.

Les entrées mensuelles, elles, peuvent servir à noter des deadlines par exemple.

Pour finir

Le bullet journal est un outil qui peut paraître compliqué à utiliser.

Pourtant, s’il est créé dans une logique de productivité, il permet vraiment de gagner du temps et de ne plus prendre le risque d’oublier des rendez-vous.

Grâce à cet outil, vous pouvez mieux gérer votre temps et être plus réaliste quant à la charge de travail que vous pouvez réaliser en un jour.

Audrey Clabeck
Comment s’organiser avec un bullet journal  ?
4.3 (86.67 %) 3 votes

Laissez un commentaire