Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

Créer un cocon sémantique SEO : 10 astuces

Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

La technique du cocon sémantique est une approche qui a fait ses preuves en SEO et qui commence à être connue.

Mais entre théorie et pratique, il existe un fossé important. Dans les faits, elle n’est pas toujours facile à mettre en place et à conserver dans le temps.

Nous vous proposons donc un guide complet pour mieux comprendre et analyser cette méthodologie de travail.

Vous aurez aussi quelques exemples et des erreurs classiques à surtout éviter.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

 

Définition du cocon sémantique

Nous ne pouvons pas commencer notre article sur le cocon sémantique sans en donner sa définition.

Il s’agit d’une méthode d’organisation des pages de votre site web dans une architecture qui regroupe et isole toutes celles qui traitent d’un sujet identique (ou proche). Le but est de créer des branches ayant le même champ lexical.

Le cocon sémantique est un concept qui a été développé par le référenceur Laurent Bourrelly se basant sur l’architecture d’un site Internet mélangeant l’optimisation des contenus, un maillage interne, mais également une structure arborescente. Le tout est alors développé sur une analyse sémantique très particulière dans le but de répondre aux besoins de l’internaute.

Il s’agit donc d’une stratégie à appliquer dès la création d’un site Internet en adoptant une arborescence s’articulant autour de quatre éléments essentiels :

  • Dans un premier temps, définir les requêtes visées et ces dernières sont ensuite classées par catégorie.
  • Ensuite, la mise en place d’un silo ou d’une arborescence en fonction des requêtes visées.
  • La création de liens internes entre des pages de même niveau, d’un niveau supérieur ou d’un niveau inférieur.
  • Enfin, l’optimisation de ces pages en utilisant la contextualisation des liens.

Définition cocon sémantique

À lire aussi : SEO : Pourquoi utiliser la sémantique pour mieux se référencer ?

 

Comprendre la notion de sémantique

Dans l’univers du référencement naturel, le terme « sémantique » est utilisé pour désigner « le sens des mots ». Les moteurs de recherche analysent les mots-clés pour deviner les intentions de recherche des internautes. Par exemple, si vous effectuez une recherche avec le mot « ingrédients », Google va comprendre que vous souhaitez trouver des idées de recettes.

Ainsi, si auparavant, le travail consistait à inclure un maximum de mots-clés dans le content, actuellement, il faut optimiser la sémantique. Cela signifie que vous devez rédiger des contenus sur tous les sujets susceptibles d’intéresser les internautes ciblés afin de répondre à leurs intentions de recherche.

En utilisant les outils d’analyse, vous trouverez des idées de contenus sur la sémantique, grâce à une liste de mots-clés allant des plus simples aux plus complexes. Il ne faut pas oublier les mots-clés de longue traîne pour améliorer l’impact du cocon sémantique.

Cocon sémantique et siloing : quelle différence ?

Le siloing est une technique qui consiste à créer des catégories de pages appelées « silos » à partir de groupes de mots-clés qu’il faut définir au préalable. Le cocon sémantique est un système beaucoup plus strict que la structure de liens. Le siloing consiste à travailler sur un mot clé principal pour regrouper les pages de mots clés secondaires par thématique. Le cocon sémantique est basé sur la problématique de la cible et sur une logique beaucoup plus rigoureuse dans le découpage des articles secondaires.

La méthode d’arborescence du cocon sémantique la plus efficace est celle établie par Laurent Bourrelly. En principe, il faut commencer par la recherche de mots-clés afin de créer un mindmap adapté à votre secteur d’activité. Ensuite, il faut créer des silos, avant de travailler sur la création des liens.

Comprendre la structure des liens d’un cocon sémantique

Le cocon sémantique est une stratégie qui consiste à créer des contenus à partir de groupes de mots-clés et de réaliser un travail de maillage interne. Ces deux systèmes complémentaires renforcent l’optimisation SEO du site. Sans le maillage interne, le résultat n’est pas le même.

Le maillage interne doit reposer sur une organisation scrupuleuse des liens entre les pages. Il est vivement recommandé de procéder de manière hiérarchique afin de créer plusieurs niveaux et sous niveaux. Il est primordial de respecter scrupuleusement la structure des liens qui a été préalablement mise en place.

Voici quelques conseils pour réussir le maillage internet d’un site internet. Vous devez créer un lien vers la page mère au début de chaque page. L’article doit être bien structuré avec des sous-titres H2 et chaque paragraphe doit contenir un lien qui pointe vers une des pages filles. Enfin, vers la fin des articles, vous devez inclure des liens qui incitent les internautes à consulter les pages sœurs.

Lorsque vous reliez seulement les pages sémantiquement proches, vous boostez la puissance du cocon. Attention, il est inutile de multiplier les liens dès que vous avez une page plus détaillée sur un mot que vous avez inclus dans le contenu. Il suffit de sélectionner les mots-clés les plus proches.

La notion de link juice ou jus de liens

La qualité du référencement SEO (Search Engine Optimization) dépend du nombre de liens entrants ou backlinks. Le maillage interne est très important pour améliorer le positionnement d’un site dans les résultats de recherche.

Les liens créés entre les pages se transmettent leur popularité. Auparavant, il faut se référer au Page Rank pour évaluer le poids d’une page web. Plus cet indice était élevé, plus elle permettait à une autre page d’être bien positionné dans les résultats de recherche lorsque cette dernière contient un lien qui pointe vers elle.

Si la notion de Page Rank n’est plus d’actualité, la popularité et la transmission de « jus de liens » existent toujours. C’est pour cette raison que les experts du webmarketing ne négligent jamais l’importance des liens. Si la page officielle de Google dédiée au Page Rank n’existe plus, les outils SEO comme ahrefs, Majestic SEO, Moz, etc. proposent une fonctionnalité qui permet d’évaluer la popularité d’une page web.

C’est pour cette raison que les professionnels du secteur explorent tous les moyens pour obtenir des liens externes et appliquent diverses méthodes pour atteindre leurs objectifs. Ils doivent y consacrer beaucoup de temps et travailler régulièrement sur les liens.

 

L’intérêt du cocon sémantique pour le SEO

En SEO, le cocon sémantique est une technique fréquemment utilisée. En effet, elle permet de se positionner lorsque la requête visée dispose d’un fort volume.

C’est en effet son premier avantage et face à la concurrence actuelle, il est impossible de se positionner sur un mot-clé très recherché, sans disposer d’un environnement spécifique au sujet.

Par exemple, si vous désirez positionner votre site Internet sur la requête « rédacteur Web », il est impératif que le contenu de votre site dispose d’un excellent cocon sémantique se traduisant par du contenu de qualité, mais également l’envoi et la réception de liens internes. Bien évidemment, la thématique tournera autour de la rédaction de contenus en fournissant systématiquement une information pertinente au lecteur.

Bien que vous souhaitiez dans ce cas-là vous positionner sur une requête concurrentielle, le cocon sémantique vous permettra également d’obtenir un meilleur positionnement sur la longue traîne. C’est-à-dire des requêtes très nombreuses, mais disposant d’un faible volume de recherche. Ce sont des expressions génériques autour d’un champ lexical spécifique.

Le deuxième avantage de l’utilisation du cocon sémantique repose sur la fluidité de navigation. Rappelons qu’il est primordial de favoriser l’expérience de l’utilisateur en lui proposant un contenu non seulement de qualité, mais également facilement accessible.
Voilà pourquoi il est essentiel d’élaborer une stratégie de mots-clés de la page la plus haute à la page la plus profonde.

 

Comment bien utiliser le cocon sémantique dans une stratégie SEO ?

En amont de la création de votre site Internet, il est nécessaire d’avoir une réflexion approfondie afin de mettre en place un cocon sémantique efficace.

  • Première étape, bien connaître votre cible. Vous devez prendre le temps de définir le type de clients que vous souhaitez toucher à travers votre site Internet. Cette phase est nécessaire pour connaître les attentes de l’internaute, ses objectifs, ses besoins et dans certains cas son parcours d’achat. Tout au long de sa présence sur votre site Web, il aura besoin d’accéder à des informations spécifiques.
  • Deuxième étape, la recherche des mots-clés. Il est conseillé d’utiliser des outils comme Google Keyword Planner afin de trouver un ensemble de mots-clés directement en rapport avec le sujet. Ensuite, vous devez les classer par catégorie et les hiérarchiser. Pour plus de visibilité, n’hésitez pas à utiliser des outils vous permettant d’avoir une représentation graphique du cocon sémantique. Dans ce cas-là, nous vous conseillons d’utiliser Visibilis afin de mieux visualiser les requêtes secondaires et principales dans le but de créer un parcours client.
  • Troisième étape, la définition des objectifs. Maintenant que vous avez trouvé les requêtes principales, vous devez alors créer des pages autour de votre cocon sémantique. Les premières pages sont appelées les « pages mères » et sont destinées à la conversion. Vient ensuite la création des « pages sœurs et filles »dans le but d’informer et d’attirer le visiteur.
  • Quatrième et dernière étape, la création de vos contenus. Une fois l’arborescence du site Internet définie à partir d’un mot-clé, vous devez mettre en place un contenu spécifique et relier les pages entre elles. Si vous avez besoin d’aide sur la création des contenus, vous pouvez utiliser des plates-formes spécialisées comme Redacteur.com

 

Notion d’arborescence et d’architecture de site web

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de comprendre les notions d’arborescence et d’architecture de site. Il ne faut pas confondre les deux, sous peine de passer à côté de votre stratégie SEO et de toutes vos optimisations.

L’architecture SEO : Il s’agit d’une logique purement technique. L’architecture SEO est la manière dont se structure votre site et comment les moteurs de recherches vont le lire. C’est vos url’s qui vont permettre cela. Voyons un exemple concret :

Accueil

Monsite.fr/

Niveau 1

Monsite.fr/categorie/

Niveau 3

Monsite.fr/categorie/service

L’arborescence : En revanche, l’arborescence correspond au menu de votre site. Si les deux se recoupent souvent, ce n’est en aucun cas une obligation. Votre menu peut tout à fait présenter des pages profondes de votre site, sans mettre en avant la catégorie ou tout le parcours.

 

Les grandes étapes du cocon sémantique

Maintenant que nous avons vu les fondements, nous allons pouvoir rentrer dans le détail de la mise en place de votre cocon sémantique. Pour cela, vous devrez travailler trois grandes étapes.

L’étude lexicale, le lancement de votre SEO

La première chose à faire est de mettre en place ce que l’on appelle une étude lexicale. Outre l’intérêt pour le cocon sémantique, c’est tout le SEO de votre site qui bénéficiera de ce travail par la suite. L’étude lexicale aussi appelée analyse sémantique est un travail de référencement et de catégorisation de tous les mots-clés (et expressions clés) pour votre site. Mais quand nous disons tout, c’est tout.

Il ne s’agit pas ici de définir les 100 mots-clés les plus pertinents selon vous. Vous allez devoir comprendre les termes de recherches de vos cibles sur l’ensemble de votre secteur, soit… des milliers d’occurrences différentes.

La présentation peut avoir différentes formes. En voici un exemple sur l’univers « formation » avec quelques 4864 expressions clés catégorisées.

Alors, comment mettre en place votre étude lexicale ? Pour cela, nous vous conseillons un travail en deux temps.

  • Tout d’abord grâce à l’utilisation d’outils SEO tels que SEMrush, Answer The Public ou encore 1.fr. En faisant des recherches de mots-clés sur les thématiques de votre entreprise. Vous allez ainsi créer votre propre listing en essayant d’être le plus concis et exhaustif possible.
  • Dans un second temps, il vous faudra ajouter votre expertise métier afin de définir les termes les plus en adéquation avec vos besoins. Vous devrez aussi prioriser les mots-clés qui vous paraissent les plus pertinents et les plus générateurs de business en fonction des intentions utilisateurs.

 

L’architecture SEO, la mise en pratique de vos cocons

Une fois que vous avez pu identifier l’ensemble du champ sémantique de votre secteur d’activité. Vous allez devoir mettre en place votre futur architecture SEO. Elle devra bien mettre en évidence vos différents cocons sémantiques.

Il n’y a pas de recette miracle pour ce travail. Vous devrez prendre le temps de construire une structure de site qui vous parait pertinente.

Voici un exemple sur une agence de voyage spécialisée :

Vous retrouvez facilement ici la logique de cocon avec une partie qui ne traite que de séjours autour du yoga. Attention, pour que cela soit lu comme tel par les moteurs de recherche, il faudra que les pages aient cette structure, à savoir (exemple d’une page) :

  • moniste.com/sejours-yoga/france/

Si vous êtes dans le cas d’une refonte de site, attention à ne surtout pas changer vos urls comme ça. Cela demande de mettre en place un plan de redirection 301 afin de garder la popularité de vos anciennes url’s et de la retransmettre aux nouvelles pages.

Voici quelques informations pratiques à prendre en compte si vous décidez de réaliser votre référencement naturel seul.

À lire aussi : SEO : comment se créer une opportunité sémantique ?

 

Le maillage interne, travaillez vos cocons entre eux

Si avec les premières étapes, nous avons vu comment créer vos cocons sémantiques sur votre site, il est temps de mettre en place vos optimisations SEO. La majeure partie du travail se fera par défaut en continuant de créer du contenu ou en commandant des textes. Pour autant, créer un cercle vertueux vous demandera un peu de rigueur.

content hub links

Pour donner du poids à vos cocons sémantiques, il faudra créer votre maillage interne (les liens dans votre contenu vers vos autres pages) entre les pages de votre silo. Si nous reprenons l’exemple précédent, les pages de la catégorie « séjours yoga » devront faire des liens uniquement vers d’autres pages de cette même catégorie. En aucun cas vers les autres catégories comme « séjours bien-être » ou encore « séjours détox ».

À lire aussi : SEO : qu’est-ce qu’un cluster thématique ?

 

Exemples et contre exemples de cocons sémantiques

Afin de bien appréhender la notion, nous vous proposons quelques exemples et contre-exemples très fréquents. Vous pourrez y voir quelques techniques différentes aussi. Ce qui est important à retenir, c’est que la technique des cocons sémantiques en SEO est une approche.

Si les retours sont généralement très positifs, ce n’est pas la seule manière de fonctionner et ne pas avoir de cocons ne signifie en aucun cas avoir raté son SEO.

Les sites à la racine

L’une des approches les plus récurrente que l’on peut analyser sont les sites totalement montés à la racine. Cela signifie que toutes les url’s seront directement rattachées au nom de domaine et qu’il n’y a aucune hiérarchisation de l’information. La plupart du temps, on retrouve cela sur des petits sites ou encore des sites développés seul.

Vous retrouverez donc une structure comme celle-ci :

  • monsite.com/sejours-yoga/
  • monsite.com/sejour-yoga-france/
  • monsite.com/sejour-bien-etre/

Nous déconseillons cette approche car, de plus en plus, les moteurs de recherches et Google en tête demande de structurer l’information afin de faciliter l’accès et la compréhension pour leurs robots.

 

Le cas des CMS e-commerce

En e-commerce, créer un cocon sémantique peut rapidement devenir complexe si vous utilisez les CMS du marché et notamment WordPress avec WooCommerce et Prestashop. Par défaut, ces deux logiciels vont mettre en place des règles d’url’s qu’il va falloir contourner.

blog texte en gras pour titre freelance graphiste

L’exemple de WooCommerce : WordPress et son fameux plugin dédié au e-commerce WooCommerce créé des règles d’url’s en intégrant toutes les catégories dans un dossier et les produits dans l’autres.

Ce n’est donc pas compatible avec nos fameux cocons sémantiques. Vous retrouverez alors des url’s comme celles-ci :

  • monsite.com/category-product/pantalon/
  • monsite.com/category-product/t-shirt/
  • monsite.com/product/t-shirt-anymous-jaune/

Le CMS créer donc un silo avec vos pages catégories et un autre avec vos pages produits. Pour autant, les champs sémantiques ne sont pas du tout les mêmes.

 

L’exemple de Prestashop : Prestashop, quant à lui, créer des identifiants pour chaque page. Ce petit détail pose problème en termes d’architecture pour une raison simple, l’identifiant n’est appliqué que sur la page où vous vous trouvez.

Concrètement, cela signifie que vous allez vous retrouvez avec des url’s comme suit :

  • monsite.com/4-macategorie/
  • monsite.com/macategorie/74-monproduit/

En quoi cela est-il problématique ? Parce que l’ID « 4 » de la catégorie disparait lorsque l’on passe sur le produit. Mais la page monsite.com/macategorie/ n’existe pas en tant que tel. Les deux url’s ne sont donc pas liées et vous n’aurez, ici aussi, pas de cocons sémantiques à proprement parlé.

Encore une fois, nous insistons sur le fait qu’en soit cela n’est pas un problème majeur. Des milliers de sites fonctionnent avec WooCommerce et Prestashop et donnent des résultats SEO plus que satisfaisants.

Il s’agit surtout d’incompatibilité avec le fait de mettre en place des cocons sémantiques. Vous devrez mettre en place des règles d’url’s pour palier à cela. Il s’agit surtout d’anticiper votre stratégie.

 

Un exemple de site au top

Pour l’exemple de site qui propose une architecture avec des cocons sémantiques, nous vous proposons d’aller voir du côté de Bleu Libellule.

Le spécialiste coiffure et esthétique a réalisé un travail sur tout son site de cocons sémantiques. Chaque catégorie a une url spécifique et les sous-catégories s’y retrouvent. Petit détail, le site est un Prestashop.

 

Comment analyser son site actuel ?

Il existe actuellement plusieurs outils qui vous facilitent la tâche si vous voulez faire une structure en cocon sémantique. Comme cette technique s’est rapidement démocratisée parce que son efficacité a été rapidement constatée, les outils de référencement qui proposent ce service se sont multipliés. En voici quelques-uns qui devraient vous aider.

Cocon.se

cocon.se

Pour être en mesure de définir comment votre site actuel se positionne en termes de maillage interne, l’outil le plus adéquat reste cocon.se. Il vous donnera une visualisation très précise de l’architecture de votre site avec un graphique qui vous permettra de comprendre rapidement le style de votre site. Il est apprécié pour sa grande simplicité d’utilisation.

Gephi

gephi

Il s’agit d’un outil qui vous permet d’analyser et de visualiser les réseaux afin de concevoir un graphique visuel représentant l’architecture des liens internet d’un site internet. Cette représentation vous aidera à mieux comprendre les liaisons effectuées entre les différentes pages du site. Site internet Gephi.

Mindmap express

Comme son nom l’indique, cet outil gratuit est efficace pour constituer rapidement un mindmap. Grâce à cette cartographie de mots-clés, il est plus facile de trier et de créer les pages de votre cocon sémantique.

Bombyx4wp

Bombyx4wp

Développé et proposé par Laurent Bourrelly, le développeur à l’origine du cocon sémantique, Bombyx4wp est un plugin WordPress qui facilite l’intégration d’un cocon sémantique. Il est idéal pour ceux qui n’ont ni le temps ni les compétences pour intégrer manuellement leur cocon sémantique.

 

Cocon sémantique : des erreurs qu’il faut éviter

Si le maillage interne est cohérent, il sera apprécié par les algorithmes de Google. Toutefois, lorsque la pratique se généralise, il se peut que le moteur de recherche le plus utilisé crée un autre robot pour détecter les sites qui ont recours à cette technique pour les pénaliser de ne pas respecter les règles du référencement naturel.

Cependant, pour que Google prenne le temps de s’y pencher, il faudrait que ce procédé soit suffisamment courant et devienne une habitude aux États-Unis. Il faut également noter que le cocon sémantique ne permet pas de manipuler le Page Rank parce que la transmission de notoriété entre les pages n’est pas extensible. Quoi qu’il en soit, si vous créez des contenus de mauvaise qualité, vous risquez d’être pénalisé par Panda.

La sur-optimisation du linking interne pourrait être repérée par Pingouin à la suite d’une mise à jour. D’après les experts, à l’avenir, Pingouin pourrait également repérer l’usage systématique d’ancres identiques aux requêtes exactes de l’internaute.

La Search Quality Team de Google pourrait aussi considérer la production massive de contenus reliés de manière trop coordonnée comme un signal négatif. Les sites incriminés pourraient alors être sanctionnés si d’autres irrégularités prévues par les règles imposées par Google sont découvertes simultanément.

 

Le cocon sémantique, une stratégie SEO parmi d’autres

Le cocon sémantique n’a maintenant plus de secret pour vous. Si cette stratégie SEO permet d’optimiser votre référencement naturel, elle demande aussi une certaine maîtrise de la technique de votre site.

Pas de panique si vous ne vous retrouvez pas dans ces lignes le cocon sémantique reste une possibilité parmi tant d’autres.

 

Notre astuce

La rédaction de contenus est un métier à part entière qui prend du temps et qui nécessite également des connaissances approfondies. La mise en place du cocon sémantique ne s’improvise pas et requiert une étude au préalable.

Avec Redacteur.com vous pourrez commander rapidement des textes de qualité et optimisés SEO pour booster le référencement de votre site. Trouvez dès maintenant un rédacteur web freelance sur Redacteur.com.

 

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

1 commentaire

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

Livres blancs, formations vidéo, guides SEO, articles d'experts...

Désinscription à tout moment

Devenez rédacteur indépendant sans effort avec le portage salarial
  • 0 démarches administratives
  • liberté des missions
  • protection sociale du salarié
Découvrir le portage

Retrouvez toutes les définitions de la rédaction web et du SEO dans notre lexique du référencement

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.