Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

Comment optimiser la mise à jour de vos contenus  ?

Comment optimiser la mise à jour de vos contenus
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

Si vos recherches vous ont mené à cet article « Comment optimiser la mise à jour de vos contenus », c’est que vous êtes déjà convaincu des atouts du content marketing. C’est déjà une très bonne chose.

Mais dans cet article on est allé plus loin, à partir d’une question faussement naïve : une fois le contenu créé et publié, qu’est-ce qu’on en fait ? Pourquoi et comment recycler vos contenus une fois créés ?

On vous répond en trois temps : d’abord, à quoi bon mettre à jour ses contenus, puis optimiser ses contenus en changeant de dimension, et enfin optimiser ses contenus en changeant de langage.

 

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

A quoi bon mettre à jour ses contenus ?

Mettre à jour son site
©Freepik

Il faut mettre à jour ses contenus pour plaire à la fois à Google et aux clients. On le sait : un contenu récent fait remonter l’indexation de votre site dans les moteurs de recherche. Mais les clients finalement n’ont pas un fonctionnement différent : ils recherchent la nouveauté, et les informations les plus récentes en particulier sur les sujets qui évoluent en permanence.

L’offre d’information est si vaste sur internet, que la date de publication devient un critère de choix décisif dans les navigations des internautes.

Une mise à jour demande moins de temps que la rédaction d’un nouvel article. Il vous suffit de reprendre les bases théoriques de votre cœur de métier, et de les modifier ou de les faire dialoguer avec l’actualité récente.

Au-delà du gain évident de temps et d’argent, le recyclage de contenu correspond aussi à une philosophie écologique plus profonde et bien de notre époque. Il s’agit de ne plus considérer l’article « périmé » comme un déchet, mais comme une matière première à valoriser.

Puisqu’un contenu demande de l’énergie, du temps, de l’expertise pour être rédigé, ne gaspillons pas cette énergie. Le maître-mot est donc la modularité : un même contenu doit avoir plusieurs usages, sous des apparences différentes.

 

Changer de dimension

Il existe de nombreuses déclinaisons possibles pour mettre à jour votre contenu régulièrement. Par exemple, vous pouvez partir d’un livre blanc général pour le scinder en différents articles sur des sujets très pointus. C’est un exemple parlant, car un livre blanc est un outil de communication à forte valeur ajoutée, destiné à renvoyer une image d’expertise de l’entreprise.

Il est donc long et coûteux à élaborer : c’est une bonne raison de mettre à jour son contenu en le présentant sous une forme différente. Un livre blanc peut aussi se subdiviser en plusieurs livres blancs.

On peut très bien faire le chemin en sens inverse : compiler plusieurs articles de blog sur un même sujet par exemple, pour en faire un livre blanc. L’idée est aussi de naviguer du théorique au pratique et du pratique au théorique. Ainsi, un article de fond peut se transformer en guide pratique, ou une check-list devenir un glossaire de termes professionnels.

Pour valoriser encore plus ces changements de dimension, il est utile de renvoyer le prospect d’une dimension à l’autre. Par exemple, proposer de télécharger le livre blanc complet à la fin de la lecture d’un article. Ou au contraire proposer la version « pense-bête » abrégée d’un article long.

 

Changer de langage

Changer de langage
©Pixabay

Mais on peut innover encore davantage dans l’optimisation de la mise à jour de ses contenus. On a vu qu’on pouvait changer de dimension. On peut aussi changer de langage. Déjà, on peut passer du langage fixe « site » au langage viral « réseaux sociaux ». C’est une manière habile de « déléguer » la mise à jour de son contenu : partagé, transféré, republié, votre contenu sera ainsi toujours à la pointe de l’actualité pour un internaute.

Changer de langage peut être aussi plus radical : passer du texte à l’image et du texte à la voix. Pour optimiser la mise à jour de vos contenus, vous pouvez ainsi recycler une partie de vos articles en graphique ou en infographie. Cela aura pour effet d’améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche image.

Pensez aussi à la vidéo, voire au webinar : une fois que vous avez la matière théorique sous forme de texte, c’est un format assez simple à mettre en place et qui présent un ROI intéressant.

Enfin, on y pense moins spontanément, mais le podcast est un support en plein essor : mettez à jour un de vos anciens articles sous forme d’enregistrement audio pour créer un lien différent avec vos clients.

 

 

Notre conseil

On a vu combien la mise à jour de vos contenus pouvait passer par une nouvelle mise en forme. Vous pouvez choisir de prendre le temps de le faire vous-même, ou préférer confier ce travail clé pour votre communication à un rédacteur professionnel, tel que vous pourrez le trouver sur Redacteur.com.

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

Ajouter un commentaire

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.