Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

WordPress : 6 tâches à effectuer en admin avant de lancer votre blog

Wordpress : à faire avant mise en ligne
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

WordPress est un CMS largement utilisé pour créer un blog du fait de sa simplicité d’utilisation.

Maintenant que vous avez choisi et configuré votre thème, créé des pages et préparé quelques articles, vous vous apprêtez à le mettre en ligne. Mais attendez un peu !

Êtes-vous certain(e) d’avoir complètement terminé la configuration de votre blog ? Il n’y a rien de plus frustrant que de mettre son site en ligne puis de s’apercevoir qu’il reste des éléments qui auraient dû être corrigés, voire supprimés.

Avant la mise en ligne de votre blog, vous devez vérifier un certain nombre de choses en admin, voici lesquelles.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

1. L’article « Hello World »

Ce qui est génial avec WordPress c’est que tous les thèmes contiennent un article en guise d’exemple, intitulé « Hello World ».

Nous sommes d’accord, cet article n’est pas destiné à vos visiteurs puisque le texte n’a rien à voir avec votre domaine d’activité. Mais avez-vous remarqué qu’il est par défaut publié ?

Article Hello World

Pour que l’article « Hello World » n’apparaisse plus sur votre site, deux solutions :

  • Vous modifiez le texte existant afin de rendre l’article conforme à votre ligne éditoriale
  • Vous supprimez l’article en cliquant sur « Corbeille »

Si vous décidez de garder l’article mais de modifier son aspect, n’oubliez pas de supprimer les commentaires associés par défaut. Ces derniers se trouvent dans « Commentaires » depuis votre menu sur la gauche.

Vous pouvez aussi modifier son état pour le passer en brouillon. Pour cela, rendez-vous sur l’article depuis votre panneau d’administration puis dans « État » choisissez « Brouillon ». N’oubliez pas de cliquer sur « Mettre à jour ».

Changement état article WordPress

Cette solution n’est toutefois pas l’idéale car même si l’article n’est plus publié une archive peut être retrouvée selon les recherches effectuées par les visiteurs de votre site.

De la même façon qu’avec l’article « Hello World » vous devrez supprimer ou modifier la page par défaut « Sample ».

2. Les widgets « Meta »

La sidebar proposée automatiquement par WordPress contient un grand nombre de widgets : tags, articles récents, calendrier, champs de recherche, catégories, méta, etc.

S’il y a bien un widget à retirer avant de mettre en ligne votre site c’est le widget Meta.

Il contient notamment un lien pour vous connecter à votre compte type « Log in » (ou « Log out » si vous êtes déjà connecté(e)). Vos visiteurs n’ont pas à voir ce genre d’information puisque la plupart du temps vous pouvez accéder à votre panneau d’administration via l’url www.votresite.com/admin.

Widget Meta Sidebar WordPress

En laissant le widget Meta dans votre sidebar vous ajoutez des informations inutiles à vos visiteurs et vous renvoyez l’image d’un blogueur débutant.

Rendez-vous dans « Réglages » puis « Widgets » pour configurer votre sidebar.

3. Les permaliens

Le permalien se trouve dans votre url, à la suite de votre nom de domaine, et permet d’identifier la page sur laquelle se trouve un visiteur.

Par défaut les permaliens reprennent la date et le nom de la page.

Permalien WordPress

Peut-être ce format vous convient-il ? Pourtant, ce n’est pas la seule solution qui s’offre à vous.

WordPress vous permet d’adopter d’autres formats pour vos permaliens, et vous pouvez même les personnaliser à votre convenance.

Pour modifier vos permaliens, rendez-vous dans « Réglages » puis « Permaliens ».

Le saviez-vous ?
Il est conseillé de changer très tôt la structure des permaliens pour éviter de se retrouver avec des liens brisés.

4. Les liens vers les réseaux sociaux

Nombreux sont les thèmes qui possèdent déjà les icônes des réseaux sociaux. Ces derniers se retrouvent souvent dans le header ou le footer.

Avant de mettre en ligne votre site, vérifiez que les icônes affichés sont bien ceux des réseaux sociaux que vous possédez. Inutile d’afficher le logo de Twitter si vous ne possédez pas de compte.

Ensuite, vérifiez que les liens présents sur les icônes mènent bien à votre compte. Bien souvent, par défaut les liens mènent simplement sur la page d’accueil du réseau social en question.

Votre communauté sur les réseaux sociaux est essentielle, alors veillez à leur bonne configuration sur votre blog.

5. Google Analytics

Nous vous conseillons de lier votre site dès le début à Google Analytics. Vous pourrez voir exactement les pages et articles qui fonctionnent et vous aurez des statistiques précises concernant vos visiteurs.

Les informations récoltées seront d’ailleurs indispensables pour ajuster votre stratégie et améliorer votre référencement.

Comment installer Google Analytics ?

6. Le plugin Akismet

Tout le monde souhaite avoir de nombreux commentaires sur ses articles de blog. De vrais commentaires oui, mais des spams non.

Pourtant, recevoir des commentaires de type spam arrive plus souvent que vous ne le pensez et cela peut vite devenir un cauchemar. La liste de vos commentaires à modérer peut s’allonger très rapidement.

Commentaires spam WordPress

Pour pallier à ce problème, nous vous conseillons d’installer le plugin Akismet.

Plugin Akismet WordPress

Certains thèmes WordPress contiennent déjà ce plugin. Dans ce cas, il suffit de se rendre directement dans « Extensions » puis « Extensions installées » et d’activer Akismet. Sinon, vous devrez d’abord installer le plugin.

Une fois que vous avez effectué toutes ces vérifications en admin, vous pouvez mettre en ligne votre site. Celui-ci aura définitivement une allure professionnelle.

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

1 commentaire

  • Bonjour,

    mon tout 1er conseil avant de faire quoi que soit sur votre Blog WP, est de vous rendre sur Réglages-Lectures et de cocher « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site ». Car n’oubliez pas que si cette case n’est pas cochée, tout va se référencer, par exemple si vous publiez un article ou bien une page, et que, à terme, vous vous rendez compte, par exemple, qu’il y a des fautes d’orthographes, si les robots d’indexations sont déjà passés dessus, ce sera référencé avec les fautes. Bien sur, vous allez les corriger, mais il faudra attendre que le moteur repasse dessus, et si encore une autrefois, vous corrigez d’autres fautes, idem… Si par (très) grand malheur, les robots indexent cette nouvelle page … et gardent aussi les anciennes (ce n’est pas impossible, les pages et articles ne sont plus tout à fait exactement les mêmes, pour le coup !) je vous laisse imaginer le bazar dans les moteurs de recherches qui mèneront vers votre blog, vu que l’adresse sera la même pour toutes ces pages, et vous risquez tout simplement de vous retrouver avec une diabolique 404 (non, ce n’est pas la Peugeot non !!!). En agissant ainsi, vous allez parfaitement contrôler votre référencement naturel. Je comprends que l’on soit pressé de voir ses pages visitées, mais c’est un travail de très longue haleine. Pour moi, voilà le plus gros défaut de WordPress: le référencement naturel. Si vous laissez simplement faire, je vous garantis que ça va être très très vite le bazar. Un autre exemple: si vous décidez de mettre une page ou un article dans plusieurs catégories, c’est très fortement déconseillé, mais pour une raison quelconque, il se peut que vous ayez besoin de le faire sur votre Blog, alors les moteurs de recherches risquent de penser que ce sont des doublons ou plus, et de ne tout simplement en référencer aucunes, voir pire, le cauchemar absolu de tout blogueur: le blacklistage de tout le blog, voir du domaine entier !!! Avec le contrôle de votre référencement, vous en référencez une seule, dans une seule catégorie. Je ne sais pas le nombre de Blogs qui se sont plantés à cause de ça, du référencement naturel loupé, mais beaucoup à mon avis. Je pense que le mieux est de laisser cette case cochée, et de créer soi même un fichier Robots.txt, ce n’est vraiment pas pour rien, et franchement pas très compliqué, vu le plus que ça apporte. N’oubliez jamais ceci: vous pouvez bien créer le plus beau blog du monde, si personne ne le trouve, ou bien que c’est le gros bazar dans les moteurs de recherches avec votre référencement naturel, vous seul le saurez ! Il faut être très patient pour créer un Blog, vraiment. J’estime qu’il faut plusieurs mois pour commencer à le laisser se référencer correctement. Avez-vous déjà vu un magasin ouvrir à moitié construit ? Ce n’est pas de nature à donner envie de rentrer dedans ! Un Blog c’est pareil, il suffit de quelques secondes pour que le visiteur tant espéré décide de continuer la visite … ou pas ! Mais ça reste une aventure passionnante, et après tant de boulot, parce que c’en est beaucoup plus que ce que l’on s’imagine au début, quand vous voyez que ça prends, et que dans vos commentaires vous commencez à voir « Blog génial, super ! » c’est juste… jouissif ! Bonne chance…

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.