Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

Comment rédiger un mémoire ?

rediger mémoire facilement
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

Rédiger un mémoire n’est pas si simple que vous le pensez ! Cet « exercice de style », très connu des étudiants pour l’obtention du diplôme, peut aussi vous être demandé dans le milieu professionnel pour un client ou des partenaires.

Mais quel que soit l’objectif, les étapes à respecter pour faire un mémoire restent toujours les mêmes.

Pour faciliter votre travail et éviter toute panique inutile, nous vous dévoilons en quelques points une méthode à suivre pour rédiger votre mémoire ainsi que les différents types de mémoire. Découvrez dans cet article nos conseils pour rédiger un mémoire.

 

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

Méthodes à suivre pour rédiger votre mémoire

1. Définissez, au préalable, un projet de recherche

Un mémoire a pour principal objectif de valoriser votre expertise dans un domaine donné ou d’analyser une problématique.

Vous allez être jugé sur le fond aussi bien que sur la forme de celui-ci. Pour ce faire, définissez le type de mémoire à réaliser pour utiliser la méthode de recherche appropriée : mémoire de recherche, mémoire universitaire, mémoire de fin d’études, mémoire de master, etc.

Au préalable, établissez un projet de recherche en vous posant les bonnes questions :

  • Re-lisez les consignes et les méthodes de recherche à utiliser,
  • Définissez précisément un sujet qui vous intéresse en vous demandant si celui-ci est réalisable,
  • Collectez des données en amont grâce à vos recherches (sur le terrain et / ou documentaires),
  • Analysez-les pour concevoir votre question centrale de recherche.

Évitez de stresser ! Établissez un calendrier de travail pour planifier les futures étapes de rédaction.

À lire aussi : Combien coûte une retranscription audio ou vidéo ?

 

2. Les étapes à suivre pour rédiger votre mémoire

Trouver une problématique spécifique

La formulation d’une bonne problématique est la base de l’élaboration de votre mémoire ! Trouvez le problème principal que soulève votre sujet et rédigez-le sous la forme affirmative. Ensuite, vous pourrez élaborer la question centrale de recherche qui est la suite logique de votre problématique.

Votre mémoire devra y répondre en confirmant ou en infirmant des hypothèses ou des théories. Cette étape est importante car c’est elle qui structure votre plan et votre développement.

Élaborer le plan de mémoire

Comment élaborer un plan de mémoire ? Le plan composé de titre et de sous-titre sera la « colonne vertébrale » de votre mémoire. Chaque partie est équilibrée et met en exergue des sous-questions de recherche qui permettront de répondre, au final, à votre question centrale de recherche.  Ce déroulé doit être fluide, argumenté et logique tout en évitant les hors-sujets !

À lire aussi : Comment rédiger un texte pour une revue scientifique ?

Écrire méthodiquement une introduction

Point de départ de votre mémoire, il s’agit de ne pas rater l’introduction. Celle-ci doit introduire clairement le sujet, présenter votre méthode et définir les termes principaux utilisés durant votre développement. Elle annonce aussi la problématique et doit dérouler le plan.

Rédiger le développement

Mêlant théorie et pratique, votre développement permet de comprendre les théories et les concepts clés en lien avec votre sujet tout en prenant connaissance de vos différentes recherches effectuées sur le terrain ou documentaires. L’aspect empirique de votre travail permet de nourrir la réponse à votre problématique, il s’agit donc de bien analyser vos observations, entretiens ou questionnaires.

La rédaction des idées et des hypothèses doit faire entre 60 et 100 pages. 

Formuler une conclusion pertinente

En reprenant les points essentiels de votre développement, la conclusion se construit en réponse à la question centrale de recherche énoncée en introduction. Elle doit être rédigée au présent pour les faits et au passé pour les actions effectuées, et ne doit pas dépasser entre 200 et 400 mots

Tout comme votre introduction, soignez votre conclusion. Certains lecteurs ne liront que ces deux parties de votre mémoire pour se faire une opinion de votre travail.

Choisir un titre percutant

Le choix du titre peut se faire à la fin de la rédaction du mémoire. Veillez à ce qu’il soit assez accrocheur pour retenir l’attention de vos lecteurs.

À lire aussi : Comment rédiger votre future plaquette commerciale ?

 

3. Soignez la forme de votre mémoire

La mise en page est aussi importante que la rédaction de votre contenu principal.

Pour un mémoire compréhensible et logique, n’oubliez pas de soigner :

  • La couverture : choisissez une forme sobre en lien avec votre sujet.
  • La page de garde : présente les informations principales pour identifier le sujet de votre mémoire.
  • Le sommaire : grâce aux titres et à la numérotation des différents chapitres et des pages, le lecteur visualise l’ensemble de votre mémoire.
  • La préface : placée avant l’introduction, elle permet de mettre une petite touche personnelle à votre travail.
  • Les remerciements : permettent de remercier ceux qui vous ont aidé dans la réalisation de ce long travail (professeurs, amis, collègues ou spécialistes de votre domaine).
  • Le résumé : synthétise l’objectif du mémoire avec les informations principales.
  • La bibliographie : organisez la bibliographie par ordre alphabétique selon le nom de l’auteur, vérifiez son orthographe, date de publication, maison d’édition.
  • Les annexes : ajoutez les documents que vous avez utilisés pour élaborer votre mémoire. Cela permet aux lecteurs de comprendre votre démarche.

De plus, pour la mise en page de votre mémoire, il existe des conventions à suivre obligatoirement :

  • Le choix de la police : times New Roman, taille 12, interligne 1, (ou double),
  • Texte justifié,
  • Alinéa/indentation en début de paragraphe,
  • Notes en bas de page,
  • Rédaction en recto de feuille seulement,
  • Numérotation des pages,
  • Liste des abréviations,
  • Liste des tableaux et figures,
  • Le glossaire,
  • Les recommandations,
  • Citations référencées.

N’oubliez surtout pas de faire relire votre mémoire pour bannir fautes orthographiques et grammaticales !

À lire aussi : 6 correcteurs orthographiques performants en ligne

 

Types de mémoire

Comment faire un mémoire ? Il existe plusieurs types de mémoire en fonction du niveau d’études ou de la formation. Les méthodes de rédaction, les règles et les conventions varient selon le type de mémoire.

Comment rédiger un mémoire professionnel

Le mémoire professionnel est axé vers la pratique, plutôt que vers la théorie. Au cours d’un stage, l’étudiant rédige son mémoire sur l’expérience professionnelle qu’il a acquise. Le mémoire professionnel peut être un mémoire de stage ou un mémoire de fin d’études.

 

Mémoire de stage

Suite à un stage en entreprise, le mémoire de stage reprend les activités réalisées et les expériences reçues par le concerné au cours de son stage. Il est rédigé Plus explicite que le rapport de stage, le mémoire de stage permet de montrer la capacité d’analyse de l’étudiant sur une problématique rencontrée.

 

Mémoire de fin d’études

A la fin d’études supérieures, l’étudiant est amené à effectuer un stage en entreprise pour pratiquer les théories reçues à l’université. La réflexion est mise en exergue plutôt que la recherche sur un sujet. L’étudiant doit démontrer sa capacité de réflexion, ainsi que sa maîtrise et ses connaissances sur le sujet.

Le mémoire de Licence, effectué après un Bac +3 est axé sur les recherches théoriques et la contribution personnelle de l’étudiant pour résoudre une problématique.

Le mémoire de fin d’étude en Master ou mémoire de master après un bac +5 est plus orienté sur la recherche ainsi que les études qualitatives et les données quantitatives. Il fait l’objet d’une recherche approfondie pour évaluer l’esprit critique de l’étudiant.

 

Mémoire de recherche

Aussi appelé mémoire de doctorat ou thèse, ce mémoire est pratiquement un travail personnel effectué par l’étudiant. La démarche de rédaction est généralement scientifique, l’étudiant doit présenter des théories ou des hypothèses et les démontrer pour pouvoir en faire une conclusion.

Comment écrire un mémoire de recherche

Le mémoire de recherche doit contenir les objectifs du sujet de recherche, les démarches scientifiques, notamment la problématique, le champ d’étude et les hypothèses. Il est important d’élaborer un plan de recherche divisé en différentes parties et sous-parties.

 

Mémoire de droit

Le mémoire de droit consiste à évaluer les connaissances de l’étudiant en termes de ressources légales et juridiques. L’étudiant doit mener un raisonnement juridique sur un sujet de droit.

 

Comment rédiger un résumé de mémoire

La manière d’introduire un mémoire est très importante parce que le lecteur doit directement comprendre votre mémoire sans même continuer de le lire. Vous devez attirer l’attention du lecteur en choisissant bien votre accroche. Cette accroche peut être une citation, une actualité, une statistique ou une observation en relation avec le thème de votre mémoire.

 

Description du résumé de mémoire

Le résumé de mémoire, aussi appelé « abstract » en anglais est indispensable puisqu’il donne un premier aperçu du mémoire au lecteur, c’est un extrait de votre mémoire. En lisant le résumé de mémoire, le lecteur appréciera sommairement le contenu du mémoire. En effet, le résumé de mémoire doit être accrocheur pour inciter le lecteur à lire la suite du mémoire. Des règles d’écritures en matière de forme et de fond doivent être respectées pour écrire le résumé.

 

Forme du résumé

Pour faciliter la lecture, le résumé de mémoire ne doit généralement pas dépasser une page A4. Il est donc important de choisir les bons mots pour que les phrases soient claires et concises. Si l’utilisation des acronymes ou des abréviations est nécessaire, il serait judicieux d’expliquer leurs significations. Il est recommandé de rédiger le résumé de mémoire au présent simple.

Il doit être placé entre la préface ou les remerciements et la table des matières ou le sommaire.

Contenu du résumé de mémoire

Pour que le lecteur poursuive sa lecture, le résumé de mémoire doit être bien rédigé, le contenu doit donc l’intéresser. Le résumé de mémoire doit évoquer les raisons pour lesquelles le lecteur devrait lire le mémoire et contenir les informations suivantes :

1. La problématique et le domaine d’étude

Le premier paragraphe doit indiquer la problématique, exposer l’objectif, indiquer l’énoncé du problème à résoudre et mentionner les questions de recherche. La problématique est l’angle d’attaque du sujet.

2. L’approche méthodologique de recherche

Le deuxième paragraphe introduit les démarches méthodologiques et les approches utilisées pour mener le travail de recherche. Il s’agit des stratégies adoptées pour la collecte d’informations, notamment les observations, les entretiens, les questionnaires, les études de marché et les diverses documentations.

3. Les principaux résultats

Ce paragraphe synthétise les résultats obtenus et apporte une réponse à la problématique posée.

4. Les recommandations

Après avoir évoqué les points clés du mémoire, l’auteur est tenu de présenter ses recommandations pour résoudre la problématique.

 

Notre astuce pour rédiger un mémoire

Avant de vous lancer, il est nécessaire de savoir comment écrire un mémoire. En premier lieu, vous devez définir tous les termes clés de votre sujet pour éviter tout hors-sujet.

Pour réussir la rédaction de votre mémoire, vous devez répondre à la problématique, citer toutes les sources et éviter les plagiats. Le mémoire est un travail strictement personnel, il démontre la qualité de votre travail.

Sur le fond, veillez à mener des analyses bien structurés pour en tirer des conclusions pertinentes. Une bonne réflexion et des connaissances académiques vous aideront dans la rédaction de votre mémoire.

Sur la forme, essayez de personnaliser votre écrit en s’inspirant des affirmations ou des citations des experts dans le sujet. Ce qui permettra d’augmenter la crédibilité de vos propos. Vous pouvez également insérer des photos ou des illustrations pour une meilleure compréhension de votre texte.

Bien évidemment, la relecture n’est pas à négliger pour identifier et corriger toutes les fautes de syntaxe, d’orthographe et de grammaire. Faire relire votre mémoire par une ou plusieurs personnes est astucieux.

Jetez un coup d’œil à nos prestations sur le site de Redacteur.com et faites appel aux services de nos rédacteurs professionnels pour vous aider à écrire un mémoire.

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

Ajouter un commentaire

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

Livres blancs, formations vidéo, guides SEO, articles d'experts...

Désinscription à tout moment

Devenez rédacteur indépendant sans effort avec le portage salarial
  • 0 démarches administratives
  • liberté des missions
  • protection sociale du salarié
Découvrir le portage

Retrouvez toutes les définitions de la rédaction web et du SEO dans notre lexique du référencement

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.