Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

8 manières de réussir son pitch de présentation

Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

Faire un pitch n’est pas anodin, cela demande une méthode précise et une préparation sérieuse en amont !

Le pitch est une partie très importante pour présenter de façon synthétique un projet, une activité ou une entreprise tout en captant votre auditoire positivement. Alors comment réussir votre accroche d’une durée de 5 minutes maximum ?

Suivez les 8 points importants pour faire un pitch parfait.

 

Besoin d'expert en rédaction web pour vos fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez des rédacteurs pros sur Redacteur.com Commander des textes Dès 0,03 € / mot
Choix parmi 45 736 rédacteurs spécialisés
Service anti-plagiat, retours gratuits & illimités
Tarifs dégressifs sur les gros volumes

1. Définissez l’objectif précis de votre pitch

Définir l’objectif de votre pitch est crucial !

  • Quelle est votre mission ?
  • Souhaitez-vous vendre un produit ?
  • Proposer une prestation ou obtenir un financement ?

Dans un pitch, il faut être synthétique, précis et pertinent tout en donnant envie à votre potentiel client d’en savoir plus sur votre proposition. Vous allez avoir un temps limité pour dire des choses, soyez donc concis, direct et fluide.

N’entrez pas dans les détails, vous n’aurez pas le temps en 5 minutes. Donnez simplement envie à votre public d’en savoir plus sur vous.

 

2. Quelle est la cible de votre pitch ?

Avant tout, il faut définir la cible de votre auditoire : est-ce que ce sont des clients potentiels ou des professionnels qui connaissent votre domaine de compétence ?

En sachant ça, votre pitch s’adaptera à votre cible en insistant sur des termes qu’ils connaissent ou sur les objectifs qu’ils poursuivent (produit et services, business à conquérir, etc.).

Vous devez parler de votre collaboration future et de votre cible en quelques lignes, et celle-ci doit comprendre l’objectif de votre projet.

 

3. Différenciez-vous des concurrents

Pour pouvoir être percutant, ne copiez pas vos concurrents. Un pitch permet en un très court instant de parler de vous – et non pas des concurrents – et de votre future collaboration.

Montrez qui vous êtes en mettant en avant votre plus-value à travers des exemples précis qui font votre force et votre différence. Montrez les avantages qu’il y a à vous suivre par rapport aux autres concurrents.

N’utilisez pas de termes compliqués et faites des phrases simples pour pouvoir capter l’attention de votre auditoire. Petite astuce : citez votre slogan si vous en avez un pour faciliter la mémorisation.

 

4. Suivez une méthodologie efficace

La structure d’un pitch est généralement toujours la même : Qui ? Quoi ? Comment ? Quand ? Pour qui ?

  • Établissez des bases communes entre votre auditoire et le projet,
  • Sur cette base, évoquez une problématique,
  • Développez deux solutions possibles pour répondre à cette problématique : une compliquée et l’autre, la vôtre, efficace et rapide,
  • Argumentez sur votre option en énonçant clairement en quoi votre solution est la meilleure tout en proposant plusieurs exemples positifs (chiffres, croissance, …)
  • Présentez votre méthode pour valider vos arguments,
  • Parlez de votre future collaboration et des bénéfices possibles à en tirer.

 

5. Soignez votre oralité

Lorsque vous avez un auditoire, la communication orale que vous allez effectuer est déterminante dès les 10 à 30 premières secondes.

Pour ce faire, soignez votre élocution : articulez, ne parlez pas trop vite et faites en sorte qu’on vous entende sans pour autant rendre sourd votre auditoire ! Pour cela, modulez votre voix en évitant que celle-ci tremble et en instaurant de courts silences pour que votre auditoire intègre plus facilement vos propos.

Petit conseil : N’apprenez pas votre texte par cœur, vous risqueriez de le réciter et d’endormir votre auditoire. Votre public aime la spontanéité !

 

6. Travaillez votre langage corporel

Le langage corporel est aussi très important. Préparez-vous en amont si vous stressez ou si vous êtes mal à l’aise avec l’oralité. Vous pouvez effectuer des exercices de relaxation et vous entrainez face à un ou plusieurs amis. Arrivez détendu, souriant et en montrant que vous avez confiance en vous et en votre projet.

La bonne idée
Répétez votre texte devant un miroir ou enregistrez-vous pour pouvoir visualiser vos erreurs gestuelles.

 

7. Votre pitch évolue au fil du temps

Selon le retour que vous allez avoir sur votre pitch, vous pourrez le faire évoluer. N’hésitez pas à modifier selon les questions et les remarques que vous aurez eues.

Écouter les retours de votre cible est une excellente manière de faire évoluer votre accroche au fur et à mesure !

Petite astuce : une fois le texte rédigé, vous pouvez préparer un petit support visuel qui l’accompagnera (croquis, slides simples, visuelles sans textes ou très peu).

 

8. Privilégiez la simplicité pour valoriser votre projet

Restez réaliste sur la valeur de votre projet. Ne pas survaloriser car l’excès de confiance peut rebuter votre auditoire. Mais l’excès d’humilité peut aussi faire douter votre cible sur la qualité de votre projet.

Tentez d’être simple, honnête et accessible, votre auditoire aura envie de vous suivre. Racontez une histoire à votre auditoire en jouant sur les sentiments. L’objectif sera de les séduire en expliquant le pourquoi du comment !

 

Bon à savoir
Demandez l’aide d’un rédacteur professionnel pour rédiger votre discours ou votre présentation !
Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

Ajouter un commentaire

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.