Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

À quelle fréquence envoyer votre newsletter ?

envoyer newsletter
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

La newsletter est un outil de communication idéal pour garder le contact avec vos clients inactifs ou vos prospects.

L’objectif d’une newsletter est de fournir aux personnes inscrites sur votre liste des mises à jour concernant votre entreprise, vos produits et vos services. Elle doit servir à garder le lien de manière naturelle.

Cependant, envoyée trop fréquemment, elle risque d’être perçue comme invasive. Si elle se fait trop rare, elle ne joue plus son rôle de lien.

Mais alors, à quelle fréquence envoyer une newsletter ?

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

 

Les newsletters, pourquoi sont-elles si importantes ?

Pour certains, le monde du marketing par newsletter est dépassé. Pourtant les newsletters s’avèrent être très efficaces, souvent même plus que le marketing sur les réseaux sociaux.

Avec les newsletters vous avez une liste de prospects et de clients qui veulent vraiment connaître les nouveautés de votre entreprise et de vos produits.

En effet, pour que ces prospects s’inscrivent à votre newsletter, ils doivent avoir, la plupart du temps, visité votre site et avoir effectué un achat ou avoir manifesté suffisamment d’intérêt pour votre produit pour demander des « rappels » réguliers.

Vous avez donc, avec votre liste d’email, une armée de prospects vraiment intéressés par votre entreprise.

 

L’importance de la fréquence d’envoi d’un emailing

Le saviez-vous ?
En 2021, 4,03 milliards de personnes dans le monde utilisent les emails. Et en 2017, 90 % des internautes étaient abonnés à au moins 6 newsletters et 76 % d’entre eux ont déjà acheté un produit en suivant un lien présent dans une lettre d’information numérique.

Si certains blogueurs ou entrepreneurs envoient des emailings quotidiens, d’autres privilégient la rareté.

La fréquence d’envoi d’une newsletter diffère selon les attentes des clients et les besoins en communication de l’entreprise ou du blogueur. Un site qui communique sur l’actualité d’un secteur ne pourra pas se contenter d’un envoi mensuel. Par contre, une newsletter qui a pour vocation d’informer les abonnés sur l’avancée d’un projet ou sur les évènements liés à une entreprise peut se permettre d’être envoyée moins fréquemment.

Si l’on communique trop souvent sur un sujet qui ne le nécessite pas, l’abonné risque de se lasser et de se désabonner. Au contraire, si on communique trop peu, le lien entre l’expéditeur et le destinataire risque de se distendre.

Questionnez vos abonnés

Pour éviter ces écueils, certaines entreprises ont fait le choix de demander à leurs abonnés leur opinion sur la fréquence d’envoi de leur lettre d’information. En créant un tel sondage, elles démontrent qu’elles portent de l’intérêt aux avis de leurs abonnés.

Notre conseil
Pensez à communiquer sur les résultats du sondage pour justifier le choix d’un éventuel changement dans le rythme des envois d’une newsletter. « Votre avis compte ! 74 % d’entre vous souhaitent recevoir plus souvent de nos nouvelles. Notre newsletter devient donc hebdomadaire ! Rendez-vous chaque vendredi pour le meilleur de notre actu. ».

D’autres entreprises font aussi le choix de créer des groupes de test. En fonction de la taille de votre liste d’emailing, vous pourrez essayer de changer la fréquence de vos emails, seulement sur une partie de votre liste. Pour ce faire, vous devrez segmenter votre liste d’emails en plusieurs groupes suffisamment grands pour avoir un retour significatif. Sans faire n’importe quoi pour ne pas perdre certains de vos prospects, vous pourrez effectuer des tests qui n’affecteront pas la totalité de votre liste d’emails.

 

Faut-il envoyer beaucoup de newsletters ?

Il n’y a pas de réponse « exacte » à cette question, car tout dépend de ce que comprend la newsletter. Un blogueur qui vit de son blog ou un entrepreneur qui vend des services comme des formations par exemple, aura tout intérêt à en envoyer beaucoup.

Il faut prendre conscience qu’une newsletter hebdomadaire ne sera pas considérée comme du spam par les abonnés si le contenu est intéressant. Certains marketeurs vont même jusqu’à envoyer une par jour sans pour autant mettre en péril leur liste d’abonnés.

Par contre, lorsque l’on a du mal à créer du contenu pertinent pour chaque newsletter, revoir leur fréquence d’envoi à la baisse peut être une bonne solution pour assurer du contenu de qualité à ses abonnés. Et puis, en cas d’évènement spécial, rien n’empêche la création d’une lettre d’information additionnelle.

 

Emailing trop fréquents : les signaux d’alerte

Alors comment savoir si vous envoyez trop fréquemment votre newsletter ? Et comment ajuster la fréquence de vos envois si c’est le cas ?

Parmi les signaux qui démontrent qu’il serait opportun de revoir la fréquence d’envoi d’une newsletter, on note.

Le désabonnement

Généralement, on note un pic des désabonnements à l’envoi d’un emailing. Il n’y a pas de quoi s’alarmer, car l’abonné souhaite peut-être tout simplement alléger sa quantité d’abonnements ou il peut ne plus être intéressé par vos services. Mais cela peut aussi être la preuve que les envois sont trop nombreux par rapport au bénéfice perçu par le lecteur.

L’email de plainte pour spam

Si vous envoyez votre newsletter via une plateforme spécifiquement dédiée à ce service, l’abonné peut se désinscrire immédiatement. Si vous optez pour une newsletter envoyée via une boîte mail classique, vous recevrez peut-être des demandes de désabonnement plus claires du genre : stop spam ! C’est le signal que votre newsletter est jugée invasive. La solution est donc de diminuer la fréquence et, évidemment, de retirer de votre liste d’envoi l’adresse email de la personne qui s’est plainte.

Sachez que la plupart des logiciels de conception de newsletters permettent aux usagers de définir la fréquence d’envoi : quotidiennement, à chaque nouvel article paru sur un site, une fois par semaine… Ceci est une méthode intéressante pour transmettre vos informations tout en respectant les souhaits de vos abonnés.

 

Conclusion

Vous le savez maintenant, la newsletter, bien loin d’être dépassée, est un outil nécessaire à votre marketing. Et la fréquence d’envoi d’une newsletter a une vraie importance. Cependant il n’y a pas de formule mathématique pour connaître la meilleure fréquence à adopter. L’idéal est de tester, de jauger et surtout de demander directement à vos lecteurs.

Pour la gestion de vos campagnes d’emailing et la rédaction de vos newsletters, vous pouvez trouver le bon rédacteur freelance sur Redacteur.com.

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

1 commentaire

  • Merci pour ces conseils !
    Je suis actuellement en train de mettre ma newsletter en place pour mon blog. Cet article est donc une mine d’or pour moi 😉

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.