Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

E-commerce pour les nuls : le guide pour démarrer une boutique en ligne

Guide pour créer un site e-commerce
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

Les commerçants sont nombreux à voir de nouvelles opportunités de développement sur Internet. Avec une boutique en ligne, ce sont des milliers de personnes susceptibles d’acheter les produits qui peuvent être atteintes.

Notons également qu’avec le développement des outils en ligne, créer son site e-commerce est devenu accessible à tous. Chaque e-commerçant rêve alors d’accroître son chiffre d’affaires…

Mais derrière ce monde idéal se cache une toute autre réalité… Même sur Internet la concurrence est rude.

Pour réussir dans le e-commerce, certaines règles d’or doivent être respectées… Voici lesquelles.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

Sommaire :

Choisir une solution e-commerce adaptée

Pour bien démarrer, il faut commencer par choisir correctement votre solution e-commerce.

Aujourd’hui, de nombreuses plateformes existent, des gratuites et des payantes. Un article de Codeur Mag recense d’ailleurs les meilleures solutions e-commerce en la matière. Vous trouverez certainement celle adaptée à votre besoin, vos compétences et votre budget.

Pour faire votre choix, vous pouvez aussi vous appuyer sur des sites de comparatifs.

Gérer la logistique

C’est un fait : avec internet, les échanges se sont accélérés et vos futurs clients n’acceptent plus d’attendre.

Alors que vous ayez une petite ou une grosse entreprise, vous ne pouvez pas vous lancer dans le e-commerce sans une bonne logistique bien préparée. Même si vous démarrez seul chez vous, il vous faut prévoir les circuits qui vous permettront d’acheminer au plus vite vos produits à vos clients.

Le saviez-vous ?
L’une des premières sources de satisfaction pour les clients d’un site e-commerce est la rapidité avec laquelle ils reçoivent leur commande chez eux.

Cela donne une image de fiabilité et de sérieux à votre boutique qui sera l’une des clés de votre réussite.

À vous de choisir la bonne solution pour envoyer vos produits.

Ne pas partir seul

Beaucoup rêvent de se lancer seul dans l’aventure e-commerce (en tout cas au départ). C’est justement ce qu’il ne faut pas (plus) faire !

Aussi tentant que cela puisse être, le rêve de faire fortune en étant seul chez soi avec sa boutique internet et son stock dans le garage est très difficile aujourd’hui. Avec 182 000 sites marchands actifs en France en 2018, si vous voulez réussir, la somme des compétences nécessaires pour sortir du lot excède de loin les compétences d’une seule personne.

Aussi, entourez-vous ! Et essayez d’emmener dans votre aventure des personnes avec des compétences complémentaires des vôtres.

À défaut, choisissez un bon prestataire offrant des compétences dans les différents domaines indispensables à votre projet (compétences techniques, en web marketing, en référencement et en design). Vous pouvez aussi choisir plusieurs prestataires différents, mais cela vous génèrera une charge supplémentaire car il vous faudra assurer la gestion de projets entre vos prestataires.

Alors, toujours envie de vous lancer seul ?

Soigner le concept et le design

Si votre site ne répond pas à une réelle demande ou besoin, il n’a que peu de chances de se développer. Ce bon sens, certains semblent encore en manquer.

Votre site peut cibler une niche, mais attention aux niches stériles : elle doit comporter un nombre de consommateurs potentiels important, sinon votre activité ne sera pas rentable.

Attention
La logique est évidemment différente si vous avez déjà des magasins physiques, le web vous offrant alors un service supplémentaire et un nouveau canal de vente.

Côté design, celui-ci doit être agréable, simple et adapté à vos objectifs. C’est ainsi que vous procurerez une bonne expérience utilisateur et que vous fidéliserez vos visiteurs.

Si vous vous attaquez à un marché déjà bien occupé, vous pouvez même faire preuve de créativité pour vous démarquer et vous imposer. Quoiqu’il en soit, toute la partie transactionnelle doit être bien étudiée pour éviter les abandons de panier.

Nous allons nous arrêter quelques minutes sur la page d’accueil de votre site e-commerce car elle fait office de porte d’entrée. Il est primordial de soigner cette page pour donner envie à l’internaute de rester sur votre site et d’en découvrir les autres pages.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à construire une home page efficace.

1. Soignez votre marketing

Lorsqu’il rentre sur votre site, l’utilisateur doit pouvoir clairement identifier où il se trouve : le nom de l’entreprise et le logo doivent être visibles et interpeller l’internaute dès qu’il arrive.

Le saviez-vous ?
Le logo se positionne dans le header, généralement dans la partie gauche ou au milieu.

Header e-commerce

De même, il est important de travailler la baseline du site. Positionnée à côté ou en dessous du logo, elle doit clairement indiquer et faire comprendre à l’internaute, la raison d’être du site, en quoi ces produits vont l’aider.

2. Rassurez le client

Pour ne pas repartir directement, l’internaute doit se sentir en sécurité dès qu’il arrive sur la home page de votre site. Pour cela, il est essentiel de mettre en valeur les éléments de réassurance :

  • Les coordonnées de l’entreprise avec un numéro de téléphone en France doivent être visibles et inviter l’internaute à composer le numéro dès qu’il a la moindre question, de façon à ce que le client ne se sente pas abandonné.
  • Les conditions de livraison et de retour doivent être transparentes. N’hésitez surtout pas à mettre en avant la livraison ou le retour gratuit si vous le proposez, ce sont des éléments qui peuvent être décisifs dans la décision d’achat.

Eléments rassurants

3. Pensez SEO

La page d’accueil est la page principale de votre site, elle doit donc être (comme le reste du site d’ailleurs) optimisée pour le SEO.

Sa balise Title est l’un des éléments les plus importants dans la structure SEO de votre page. Elle doit être optimisée et contenir les mots ou expressions clés les plus importants à mettre en avant par rapport au site.

Sabé Masson

La structure de votre home page est également cruciale, il est important d’optimiser le placement des balises Hn de façon logique sur les expressions clés.

Enfin, une home page contient généralement beaucoup d’images, pensez donc à remplir les balises ALT de ses images.

4. Favorisez une navigation fluide

La home page étant la page d’entrée sur votre site, elle doit permettre au visiteur de comprendre rapidement l’architecture de votre boutique en ligne.

Votre visiteur doit pouvoir accéder au produit qu’il recherche en quelques clics, par le biais d’une navigation fluide. Pour cela :

  • Optez pour une catégorisation claire et efficace
  • Mettez en avant de l’outil de recherche interne
  • Affichez vos offres en cours

5. Ajoutez une bannière pertinente

Bon nombre de sites e-commerce utilisent la bannière sur leur page d’accueil. Cet élément graphique en est presque devenu une norme, mais il faut toutefois faire attention au choix de ce carrousel qui peut présenter des inconvénients :

  • Soyez vigilant quant au poids du slider. Vous devez l’optimiser sans quoi la vitesse de votre site risque d’être altérée.
  • Portez une attention particulière aux informations mises en avant et à l’ordre de défilement. Une étude menée par Erik Runyon montre que seulement 1,07 % des internautes cliquent sur une bannière du carrousel, mais parmi eux 89,1 % cliquent sur la bannière placée en première position.

Il est donc important que cette première slide contienne des informations ciblées et précises, avec un call-to-action efficace et visible qui incitera les internautes à cliquer et les orientera sur le site.

E-commerce bannière page d'accueil

Notre conseil
Positionnez les informations dans le carrousel par ordre d’importance, avec des offres percutantes et pertinentes.

Enfin, il peut aussi être intéressant de placer une vidéo. Ce format peut vous permettre de vous démarquer par rapport à vos concurrents et de capter l’attention de vos visiteurs.

6. Mettez en avant vos produits

Grâce à une mise en avant des produits que vous vendez, l’internaute va comprendre rapidement ce qu’il peut trouver sur votre site e-commerce.

Voici tout de même deux règles majeures à respecter :

  • Ne noyez pas votre page d’accueil sous les produits : optez pour une sélection de produits ciblés, représentatifs de votre activité (les best sellers par exemple)
  • Faites évoluer vos produits en fonction des saisons ou des promotions en cours

7. Accordez de la visibilité à votre blog

Le blog est un élément important dans votre communication sur internet, mais aussi dans votre relation client. N’hésitez donc pas à le mettre en avant sur la home page.

Grâce à votre blog, l’internaute doit pouvoir accéder à des informations supplémentaires sur votre entreprise, vos produits, votre secteur d’activité, etc. Il est donc intéressant qu’il puisse y avoir accès facilement.

Le saviez-vous ?
Le blog peut aussi être vu comme un élément de réassurance pour l’utilisateur qui va justement pouvoir s’en servir pour glaner des informations et des conseils sur ce qu’il recherche, les produits dont il a besoin.

Vous l’aurez compris, la page d’accueil de votre e-commerce est un élément central. Elle permet de capter l’attention de l’internaute. Sa construction, les éléments présents et les produits présentés doivent donc requérir toute votre attention.

Se démarquer

Le marché du e-commerce est en constante évolution et désormais, les clients savent très bien ce que les e-commerçants peuvent tenter pour répondre à leurs attentes et en faire des clients heureux. Aujourd’hui, les clients ne cherchent plus une simple expérience de shopping en ligne, ils attendent plus : ils achètent avec leur cœur et leur âme, ils veulent être surpris.

En prenant en considération, les attentes de votre cible et l’aspect très concurrentiel du marché, pourquoi ne pas faire un pas en avant et adapter votre business aux toutes dernières tendances du marché de la distribution ?

Ne soyez pas juste une goutte d’eau dans l’océan, soyez le meilleur dans votre domaine. 

Alors même si chaque e-commerce est différent, voici 3 conseils à appliquer pour rendre votre site plus attractif et vous démarquer de vos concurrents en ligne.

1. Concentrez-vous sur les micro-conversions

Parfois, en ayant pour seul objectif d’obtenir de bons résultats dans un temps restreint, nous nous dispersons en testant différentes solutions pour essayer d’atteindre directement le but ultime de notre entreprise.

Même si vous êtes sûr à 200 % que tout se déroule comme prévu, d’une certaine manière les résultats que vous attendiez ne sont pas au rendez-vous. C’est pourquoi, travailler par étape, petit-à-petit, en se fixant des objectifs à chaque étape, se révèle être la meilleure façon de planifier votre business.

Notre conseil
Gardez à l’esprit votre objectif principal et identifiez des objectifs intermédiaires afin de tracer votre route vers l’objectif de votre e-commerce.

Fixez-vous toujours des objectifs SMART :

  • S : Spécifiques
  • M : Mesurables
  • A : Atteignables
  • R : Réalistes
  • T : Temporels

Les micro-conversions représentent une étape importante afin de transformer les visiteurs de votre site en client. Avant de les convaincre de passer commande, essayez plutôt d’établir une relation avec votre audience.

Qu'est-ce qu'une micro-conversion ?
Une micro-conversion est une action qu’un visiteur effectue sur votre site avant d’y investir de l’argent et donc d’acheter sur votre e-commerce.

Micro conversion

En fonction de votre objectif d’optimisation de votre taux de conversion et aussi de ce que vous souhaitez faire faire à vos visiteurs, ces micro-conversions peuvent être :

  • La visite d’une page ou d’un produit spécifique
  • Un clic sur un bouton de Call-to-Action
  • L’utilisation de l’outil de recherche
  • La combinaison de plusieurs filtres de recherche
  • Le téléchargement d’un article, d’un PDF, d’un guide ou d’un ebook
  • L’inscription à la newsletter
  • L’inscription à une liste d’email
  • L’engagement sur les réseaux sociaux
Comment obtenir des micro-conversions ?
Ayez une connaissance approfondie de vos buyers personas pour créer une expérience on-site personnalisée. Vos visiteurs seront ainsi plus disposés à laisser leur email et vous pourrez débuter une relation client plus personnalisée avec eux.

Une des manières d’obtenir des leads et d’enquêter sur le comportement de vos clients est la création d’une pop-up avec un questionnaire personnalisé.

Par exemple, vous pouvez créer une pop-up d’enquête sur les abandons de panier. Celle-ci apparaîtra lorsque l’internaute quittera sa page panier : par le biais d’un court questionnaire, vous pourrez connaître les raisons de cet abandon et récupérer l’adresse email du visiteur. Par la suite, mettez en place une stratégie de contenu personnalisée pour cet utilisateur.

2. Utilisez la segmentation météo

C’est un fait : la météo influence notre humeur et peut déclencher un certain état d’esprit. Depuis quelques années, les marketers ont commencé à reconnaître l’importance de cette variable sur les ventes.

Les gens n’ont pas seulement changé leurs habitudes d’achat, ils ont également changé de style de vie et la météo a une incidence sur les moyens utilisés par les internautes pour effectuer leurs recherches et leurs achats.

Désormais, grâce à l’évolution du mobile et la diversification des moyens de communication, la segmentation par la météo est devenue une stratégie encore plus efficace dans l’approche des visiteurs.

Lorsqu’il fait froid ou qu’il pleut, les gens passent plus de temps à l’intérieur et en profitent pour naviguer sur Internet. Par conséquent, c’est le moment parfait pour surprendre l’internaute et lui envoyer le bon message : « Il est temps d’enfiler votre nouveau pull doux et confortable », si, par exemple, vous vendez des vêtements.

La segmentation météo ne se suffit pas à elle-même, mais c’est un critère efficace à combiner avec d’autres caractéristiques de segmentation afin de créer une expérience complètement personnalisée.

3. Utilisez la pression du temps

La pression par le temps joue un rôle de plus en plus important dans le secteur du e-commerce, c’est le meilleur moyen pour pousser les visiteurs à convertir rapidement.

Le saviez-vous ?
Quel que soit le type de conversion ( téléchargement gratuit d’un ebook, achat d’un produit ou clic sur un bouton), les utilisateurs agissent instantanément quand ils apprennent que l’offre est temporaire.

Pourquoi ? Car la pression du temps leur donne l’impression d’obtenir un produit ou un service exclusif. Le sentiment de perdre quelque chose crée un besoin et incite à « acheter » le produit le plus vite possible. C’est un concept vieux comme le monde, les choses rares ont plus de valeurs que les produits de masse que tout le monde peut acheter dans n’importe quel magasin.

Ventes flash

La meilleure combinaison est l’association d’une promotion et du temps : permettez à vos clients d’obtenir une promotion s’ils commandent dans une période donnée.

En gardant ce concept de rareté à l’esprit et en l’intégrant à votre stratégie d’optimisation de votre taux de conversion, vous augmenterez les ventes de votre site e-commerce.

Inspirer confiance

La confiance du client n’est pas un dû en e-commerce : elle s’acquière petit à petit grâce à un important travail sur votre site et est essentielle pour votre réussite.

1. Restez joignable et gardez le contact

Une des principales craintes du consommateur sur Internet est de savoir s’il y a bien « quelqu’un » derrière le site web sur lequel il s’apprête à commander. En effet, comme en magasin, il peut aussi avoir besoin de conseils pour faire son choix.

Il est donc important de faire apparaître clairement vos coordonnées (sur la page d’accueil, mais aussi sur toutes les autres pages de votre e-commerce) :

  • Un numéro de téléphone français et non-surtaxé
  • Les horaires d’ouverture
  • L’adresse postale
  • Une adresse e-mail ou un formulaire de contact

Généralisé depuis quelques temps maintenant, le chatbot est également un moyen de communication plébiscité par les internautes. En effet, il offre une assistance permanente et en un clic au consommateur, qui peut vous poser ses questions à n’importe quel moment. Même en pleine nuit, au quel cas vous recevrez sa question le lendemain et pourrez y répondre (s’il n’est plus connecté à votre site il recevra un email).

Bref. Le chatbot vous permet d’être proactif et d’aller au devant de vos clients en suivant leur parcours sur votre site.

Toujours dans un objectif de garder le contact avec vos clients, l’ouverture d’un point de vente physique est également à prendre en compte. Même si cela ne concerne qu’une zone de chalandise restreinte et que tous vos clients web ne pourront pas s’y rendre, c’est un moyen de rendre réelle une adresse qui n’était que virtuelle jusque là.

2. Laissez vos clients s’exprimer

Le client aime pouvoir s’exprimer et donner son avis librement, que ce soit sur un e-commerçant ou sur un produit. Il apprécie encore plus quand celui-ci est publié et valorisé.

Afin de donner du poids à vos avis client, il est désormais conseillé de passer par des organismes d’avis clients certifiés, tel que Truspilot. Ensuite, n’hésitez pas à mettre en valeur vos avis clients sur votre site, avec également votre note.

Note Sarenza

Il est aussi important en terme de confiance d’afficher tous les avis produits, même ceux qui vous sont moins favorables. En agissant ainsi, vous faites preuve de transparence et d’honnêteté vis-à-vis du client. Deux valeurs importantes pour gagner sa confiance.

Notre conseil
Portez une attention particulière aux avis négatifs. En répondant sincèrement, en présentant des excuses si vous êtes fautif ou en faisant preuve de pédagogie, vous pourrez renverser la vapeur.

Retenez d’ailleurs qu’un avis, même négatif, ne dissuadera pas forcément le client d’acheter. Il vous passera peut-être un coup de téléphone ou vous posera une question sur le chatbot pour s’assurer que le produit en question lui convienne.

3. Affichez des informations claires lors de l’ajout au panier

Au moment d’ajouter le produit à son panier, chaque client se pose la plupart du temps la même question : « combien vais-je payer en plus pour les frais de port ? ».

Afin de lever tout doute lors de cette étape, il est primordial d’indiquer de façon claire :

  • Les frais de port, même s’ils sont gratuits (en plus d’un élément de réassurance, il s’agit là d’un vrai argument commercial)
  • Le délai de livraison
  • Les moyens de paiement disponibles et si c’est le cas, la possibilité de payer en plusieurs fois

Toutes ces informations peuvent s’avérer déterminantes dans la décision d’achat de l’internaute.

4. Créez tunnel d’achat sécurisé

La finalisation de l’achat est la phase la plus stressante pour l’acheteur en ligne. Votre défi en tant que e-commerçant est donc de lui permettre de se sentir en sécurité dans cette phase cruciale.

Tout d’abord lors de la validation du panier, le client doit obtenir un récapitulatif clair de son contenu, en ayant la possibilité de le modifier simplement, ainsi que le prix qu’il va payer. Les informations suivantes doivent donc apparaître :

  • Désignation claire des articles
  • Nombre d’articles achetés pour chaque référence
  • Montant du panier
  • Frais de livraison
  • Montant total à payer

Panier site e-commerce

La phase de paiement étant la plus critique, il est important d’opter pour une page de paiement avec une adresse sécurisée en HTTPS (comme pour toutes les autres pages de votre site d’ailleurs) et de privilégier un organisme spécialisé dans le paiement en ligne.

Attention
Dès septembre 2019, des changements sont à prévoir au niveau de la réglementation concernant les paiements en ligne. 

Une fois l’acte d’achat effectué, n’oubliez pas les emails transactionnels pour fidéliser votre client :

  • Confirmation de commande
  • Confirmation de paiement
  • Confirmation d’expédition

5. Soignez votre e-réputation

Votre e-réputation détermine aussi la confiance que les internautes vous accordent.

En effet, un avis négatif posté sur un forum qui ressort en première page sur Google lorsque l’internaute recherche votre site, est extrêmement néfaste pour la confiance client. Comme nous l’avons dit précédemment, il est important de répondre à ces clients mécontents en leur proposant une solution afin de transformer un avis négatif en positif.

Afin de réagir rapidement face à ces avis qui circulent sur vous, vous pouvez utiliser des outils spécifiques pour surveiller votre e-réputation.

Vous l’aurez compris, en e-commerce la confiance client se construit petit à petit, en additionnant plusieurs actions et en construisant un site optimisé pour vos clients.

Animer sa boutique en ligne

Avant même de vous lancer, vous devez planifier où vous souhaitez aller et ce sur quoi vous voulez vous concentrer ! Il faudra faire des choix, vous ne pourrez pas tout faire, même si vous avez beaucoup d’envies.

Il vous faudra prioriser vos objectifs. Là encore, si l’on est seul c’est plus difficile.

Toutes vos campagnes marketing (jeux concours Facebook, campagnes d’mailings, etc.) doivent être planifiées pour l’année à venir, en fonction de la saisonnalité ou non de vos produits, des évènements de votre secteur (salons, forums…), etc.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de place pour de la flexibilité. Mais au moins cela vous permettra de canaliser vos efforts sur vos objectifs.

Pour animer votre site e-commerce et alimenter par la même occasion votre blog, voici quelques idées de contenu que vous pouvez créer.

1. Une présentation des marques vendues sur votre site

Pour commencer, parlez des marques que vous distribuez sur votre site.

  • Pourquoi les avez-vous choisis ?
  • Quelle est leur histoire ?
  • Quelles sont leurs qualités reconnues ?

Présentation des marques e-commerce

Que vous vendiez des marques célèbres ou inconnues, vous pouvez convaincre les internautes de la qualité de vos produits, en vantant le savoir-faire unique des entreprises fournisseurs.

Vous pourrez également essayer de ressortir dans des résultats de recherche sur le nom de la marque.

2. Des tests de vos produits

Le test de produit permet à un e-commerce de prouver qu’il connaît et maîtrise parfaitement ses articles en stock.

Proposez des démonstrations de vos produits en insistant sur les avantages qu’ils procurent, les meilleures conditions d’utilisation et le profil de la clientèle à qui ils s’adressent. Vous avez la possibilité d’effectuer un test en vidéo ou d’écrire un compte-rendu détaillé.

Vous devez tenter de convaincre le visiteur que le produit est fait pour lui. Néanmoins, si l’article testé comporte quelques défauts qui ne conviennent pas à certaines utilisations, mentionnez-le également, en précisant alors un modèle alternatif qui, lui, convient à des besoins spécifiques.

Attention
Le but des tests n’est pas de convaincre à tout prix, mais de conseiller les visiteurs grâce à des informations plus détaillées que la fiche produit.

3. Des conseils d’utilisation

Puisque vous êtes expert dans votre domaine, parlez-en ! Partagez des astuces et des récits d’expérience en rapport avec vos produits.

Les contenus dispensant des conseils sur l’utilisation de vos produits au quotidien peuvent être exploités à profusion. Vos prospects auront ainsi une vision d’ensemble des possibilités qui s’offrent à eux s’ils commandent un de vos articles, tandis que vos clients trouveront de nouvelles façons de profiter de l’objet, ce qui augmentera leur satisfaction. Dans les 2 cas, vous êtes gagnant !

4. Des études et tendances sur votre marché

Les études de marché et la diffusion des futures tendances montrent à vos clients que vous veillez sur les évolutions dans votre domaine.

Or, si vous êtes capable de prédire les prochains objets indispensables, vous êtes sûrement en mesure de renouveler votre catalogue produit en temps réel.

Les internautes seront rassurés de savoir que vous suivez de près l’actualité de votre secteur. Dès qu’une nouvelle version d’un produit que vous distribuez sortira, ils seront immédiatement tentés de se rendre sur votre site e-commerce pour le trouver.

5. Des guides d’achat

Votre site e-commerce dispose très certainement de centaines de références produits.

En magasin, il suffit à un visiteur de s’approcher d’un vendeur pour avoir plus d’informations et être conseillé dans son choix. Mais sur internet ?

Vos contenus doivent remplacer le vendeur. Bien sûr, cela passe par la fiche produit, qui renseigne sur un objet en particulier, mais surtout par des guides et des comparatifs.

Comparatif e-commerce

6. L’actualité de son e-commerce

Parler de soi ou raconter une histoire personnelle vous permet de vous rapprocher de vos visiteurs. Votre entreprise devient humaine aux yeux de vos lecteurs, qui ressentent un lien de proximité.

Le storytelling insuffle une touche de sincérité à votre présence en ligne. En parlant de votre expérience, vos succès et vos échecs, vos lecteurs peuvent s’identifier à vous.

  • Vous participez à une conférence ou à un salon ? Vous pouvez l’évoquer sous forme d’article dans votre blog en mentionnant les coulisses de la conférence et en postant des photos inédites.
  • Présentez vos dernières réalisations, les prix gagnés ou votre équipe de collaborateurs. Faites vivre la progression de votre e-commerce en direct !

Avec ces 6 types de contenus, vous valorisez votre boutique en ligne, les produits vendus et votre savoir-faire. Ils vous aideront à capter des prospects, les guider dans le tunnel d’achat, les convertir et leur assurer une satisfaction post-achat.

Par ailleurs, si vos articles disposent de mots-clés pertinents, positionnés de manière performante, ils permettront à votre e-commerce d’être plus visible dans les moteurs de recherche. Et qui dit plus de visibilité, dit plus de clients !

Faites rédiger vos contenus
La production de contenu prend du temps. Alors pourquoi ne pas confier cette mission à un rédacteur professionnel ? Il saura vous écouter et optimiser vos contenus pour le SEO.

Soigner le référencement de son e-commerce

C’est depuis longtemps l’un des points clés de la réussite d’un site tout court, et à fortiori d’un site e-commerce. L’optimisation de vos contenus pour le référencement naturel ou la production de contenus pour ce référencement est primordiale.

Elle vous permettra d’améliorer votre trafic (jusqu’à 40 % de trafic supplémentaire en quelques semaines) et de diminuer votre éventuelle dépendance à Google Adwords. En effet, Adwords n’est utile que dans un petit nombre de configurations tandis que les contenus sont un capital pour votre site internet.

Pourquoi améliorer le référencement de votre boutique en ligne ?

Le référencement d’un site e-commerce est de nos jours une nécessité si vous voulez vous différencier et sortir de la jungle de tous les sites existants. Retenez qu’en France, un site e-commerce se crée toutes les 30 minutes. Globalement, ce chiffre est bien plus important et au niveau mondial on considère que plus de 820.000 sites sont mis en ligne chaque jour !

Le référencement doit donc vous servir à vous faire connaître et à obtenir la meilleure position au sein des résultats de recherche. Car si vous avez créé un site d’e-commerce c’est avant tout pour générer du trafic et, par la suite, des ventes.

Comment améliorer le SEO de vos fiches produits ?

Pour optimiser le référencement naturel de votre e-commerce, portez d’abord votre attention sur les meta descriptions et meta Title de vos fiches produit.

Pour rappel, la meta Title est le titre de votre page qui apparaît dans les résultats de recherche (1). La meta description est la courte description qui apparaît sous ce Title (2).

Meta title et meta description

Ces deux éléments doivent être optimisés pour le SEO en contenant notamment le mot-clé principal de chacune de vos pages. Vous devez également veillez à garder une structure cohérente pour vos Title, par exemple « Nom du produit + couleur + taille + marque ».

En procédant ainsi, vous arriverez à créer des meta données uniques pour chacun de vos produits, même si vous en avez des centaines sur votre site e-commerce. Cela vous évitera de rencontrer des problèmes de contenu dupliqué, très mauvais pour votre SEO. En effet, si Google constate que vos contenus sont identiques d’une page à une autre, il n’hésitera pas à plonger votre site dans les profondeurs de ses pages de recherche.

Vous trouvez la rédaction des méta title et méta descriptions fastidieuse ? Pourquoi ne pas confier cette mission à un rédacteur professionnel ? Sur Redacteur.com, nous pouvons prendre en charge la rédaction d’un grand volume de ces courts textes. 

À présent, penchez-vous sur la description de vos produits. Il s’agit ici d’un travail important pour améliorer le SEO de votre site, mais indispensable.

Comme pour les méta descriptions, veillez à rédiger des descriptions uniques et originales pour chaque produit. Notez que vos fiches produit doivent servir votre stratégie SEO, mais pas seulement.

Vous devez donner envie aux internautes d’acheter vos produits. Oubliez donc la description produit de votre fournisseur et faites plutôt appel à un rédacteur professionnel pour obtenir un contenu unique.

Au lieu de lire « Le produit est fabriqué avec les meilleurs matériaux que vous pourrez trouver sur le marché » vous préférerez une tournure « L’utilisation de ce produit vous permettra de retrouver des mains aussi douces que celles que vous aviez lorsque vous aviez 20 ans, grâce à ses matériaux de qualité cultivés dans les conditions... ». Alors que la première formulation limite votre champ de vision, la deuxième laisse la porte ouverte à votre imagination.

Chaque page doit également être optimisée pour un mot-clé principal. Attention toutefois à ne pas faire de la sur-optimisation. Votre texte doit rester lisible, autant pour les visiteurs de votre site que par les moteurs de recherche.

Enfin, faites attention aux images que vous utilisez pour présenter votre produit. Elles doivent être de qualité pour faire vendre et donner envie d’acheter, mais ne pas être trop lourdes au risque de ralentir le temps de chargement de votre page et de faire fuir les visiteurs. Plusieurs outils en ligne existent pour compresser vos images, par exemple compressor.io. Vous devez trouver le juste milieu entre une image pas trop lourde, mais visuellement de bonne qualité (non pixellisée).

Comment améliorer le SEO de votre e-commerce avec d’autres contenus ?

Le contenu est l’une des principales pistes à retenir lorsque vous cherchez à référencer votre site e-commerce. Il permet en effet de mettre à jour votre site régulièrement et Google est friand des sites dont le contenu est renouvelé.

Le principe de classement de Google, s’il n’est pas connu exactement, est de plus en plus étudié et nous savons comment il peut réagir aux interactions que vous effectuez sur votre site. Il apparaît alors que les contenues doivent être réalisés de façon professionnelle et laisser entrevoir votre expertise sur le sujet traité. Les critères E-A-T doivent alors être respectés.

De manière générale, vous devez respecter les bonnes pratiques en matière de :

  • SEO on page : on retrouve ici tout ce qui touche au contenu, c’est-à-dire la structure avec les balises HTML, les méta descriptions, le maillage interne, les mots-clés ou encore le champ sémantique
  • SEO off page : l’attention doit ici être portée sur les liens entrants (backlinks). Ceux-ci doivent être réels et de qualité, c’est-à-dire ne pas correspondre à des sites se renvoyant mutuellement la balle.

Comment trouver le contenu qui vous correspond ?

Nous l’avons vu plus haut, le contenu peut prendre différentes formes. De ce fait, toutes ne vous conviendront pas forcément.

Vous devez choisir des formats qui correspondent à vos objectifs et appréciés par votre cible (d’où l’importance de la connaître).

Pour rappel, voici les différentes formes que peut prendre votre contenu :

  • Des descriptions uniques de produits
  • Des descriptions uniques de catégories
  • Des articles de blog, plus ou moins longs et plus ou moins détaillés
  • Des pages complémentaires comme des tutoriels, les valeurs de l’entreprise, votre savoir-faire, une page à propos
  • Des livres blancs
  • Des vidéos accompagnées de quelques lignes explicatives
  • Une newsletter
  • Des animations sur les réseaux sociaux

Gardez en tête que le blog de votre e-commerce est la clé de voûte de votre communication digitale. Il va vous aider à faire connaître votre entreprise, vos produits et même votre personne. L’objectif est d’humaniser le vendeur qui se cache derrière les fiches produit, tout en démontrant son expertise grâce à des contenus pertinents qui vont guider le consommateur dans le tunnel d’achat.

S’appuyer sur les tendances du e-commerce

Si vous avez lu les paragraphes précédents, vous devriez avoir toutes les clés en main pour créer votre site e-commerce… quoique. Malgré tous nos conseils, vous ne devez pas oublier de prendre en compte les tendances actuelles.

Un site e-commerce peut être très bien réalisé, mais s’il ne respecte pas les attentes et les préférences des consommateurs de notre époque, il aura bien du mal à convertir.

Dans cette partie, nous levons le voile sur les tendances du e-commerce !

L’impact environnemental compte

Cela ne vous aura pas échappé, l’environnement est au cœur des sujets de notre société et il touche de fait au monde du e-commerce. Les consommateurs se sentent plus responsables vis-à-vis de la planète, ce qui accroît la responsabilité des marques pour répondre aux besoins écologiques de leurs clients.

Près de la moitié des e-consommateurs estiment que les préoccupations environnementales de la marque ont une incidence sur leur décision d’achat.

Produits eco responsables

En tant qu’e-commerçant, vous devez développer des pratiques de vente plus durables. Par exemple :

  • Vendre des produits issus du commerce équitable
  • Choisir un mode de livraison écologique
  • Privilégier un packaging en matière recyclée
  • Etc.

Sur votre page d’accueil et directement sur vos fiches produit, n’hésitez pas à mettre en avant vos bonnes actions et vos labels pour le respect de l’environnement.

La recherche vocale en plein essor

D’après une étude d’OC&C Strategy Consultants, 55 % des e-consommateurs devraient utiliser la recherche vocale d’ici 2022 pour effectuer des achats en ligne aux États-Unis. Si cette tendance est en plein essor, c’est notamment grâce au lancement de l’enceinte intelligente Echo d’Amazon en 2014.

Il faut retenir ici que la recherche vocale n’est en rien une expérience visuelle. Ce qui signifie que les consommateurs doivent donner une description verbale de ce qu’ils recherchent avant de faire leur choix.

Sur votre site e-commerce, vous devez soigner les descriptions produit et être le plus précis possible afin que des produits pertinents ressortent en fonction de la demande formulée par l’utilisateur.

Les e-consommateurs sont accros au mobile

Une récente étude de Statista montre que les ventes effectuées depuis un appareil mobile ont augmenté de 15 % depuis 2016. En 2018, ce ne sont pas moins de 63,5 % des ventes qui ont été réalisées sur mobile.

Avec ces chiffres, il est évident que votre site e-commerce doit être accessible sur tablettes et smartphones, et prendre en compte les habitudes de navigation de ces utilisateurs.

Plus concrètement, pensez à créer des pages AMP (Accelerated Mobile Pages) pour que les pages de votre e-commerce se chargent plus vite sur mobile.

Le saviez-vous ?
Google a tendance à remonter les pages au format AMP dans les résultats de recherche sur mobile.

Sinon, vérifiez que votre site est bien responsive et s’adapte à la taille des écrans avec l’outils Mobile-Friendly Test de Google.

Côté paiement, faites-en sorte que les transactions soient faciles à effectuer et sécurisées depuis un smartphone ou une tablette.

Des ventes multicanales

Nous nous éloignons un peu de votre site e-commerce pour nous attarder quelques instants sur les réseaux sociaux et d’autres marketplaces.

Désormais, des plateformes comme Instagram et Facebook permettent de vendre ses produits en ligne. Des nouveaux points de vente non négligeables si vous voulez accroître votre chiffre d’affaires. Pensez également à Amazon.

Pour une stratégie cohérente, soyez visible et disponible sur les canaux utilisés par votre cible.

Toujours plus de personnalisation

Ce que veulent les internautes aujourd’hui, c’est du contenu personnalisé. Pour votre e-commerce, pensez à créer des expériences personnalisées car c’est ce que recherchent plus de 50 % des e-consommateurs.

La personnalisation passe avant tout par votre stratégie emailing. Vous pouvez par exemple envoyer un email pour :

  • L’anniversaire d’un utilisateur inscrit, il sera toujours content de recevoir une petite réduction
  • Fidéliser un client
  • Relancer un panier abandonné
  • Suggérer d’autres produis en fonction des pages visitées
  • Remercier un client après son achat
  • Etc.

Email personnalisé

Si vous mettez en place ces quelques astuces, vos clients se sentiront concernés par les promotions et auront la réelle sensation que vous prenez en compte ses besoins. L’impact ne pourra être positif pour vos relations clients.

Les abonnements pour fidéliser vos clients

Les abonnements permettent non seulement de fidéliser vos clients, mais également d’augmenter leurs achats et donc votre chiffre d’affaires. C’est en tout cas le constat d’Amazon, qui comptabilisait déjà 97 millions d’abonnés à Amazon Prime en septembre 2018.

Amazon Prime

Pour que vos utilisateurs souscrivent à votre abonnement, ils doivent y trouver un avantage :

  • La livraison gratuite
  • La livraison régulière d’un produit consommable
  • La découverte mensuelle d’un nouveau produit avec l’envoi d’un échantillon
  • L’accès à plus de produits
  • L’accès à une assistance personnalisée
  • Etc.

Vous noterez que selon l’abonnement que vous proposez, vous pouvez offrir une expérience d’achat personnalisée. C’est par exemple le cas avec Nespresso. La marque propose à ses abonnés de recevoir à intervalle régulier dans le temps des capsules de café. L’essor des boxes avec des produits spécialement choisis pour correspondre aux goûts de chaque abonné est un autre exemple.

Grâce à votre abonnement, vos clients se sentiront privilégiés et auront une image positive de votre marque. Certains pourront même devenir des ambassadeurs et vous recommander à leur entourage.

Prenez en compte ces tendances pour proposer la meilleure expérience d’achat aux utilisateurs de votre site e-commerce.

Connaître les chiffres clés du e-commerce

Combien y a-t-il de e-consommateurs en France ? Quels sont leurs profils ? Quel est le montant du panier moyen ? Quel est le chiffre d’affaires du e-commerce en France ?

Pour répondre à toutes ces questions, nous nous sommes appuyés sur les résultats de la FEVAD, la fédération du e-commerce et de la vente à distance. Chaque année, cet organisme publie un rapport complet reprenant les chiffres clés du secteur du e-commerce. Voici les données importantes à retenir pour cette année 2019…

Le e-commerce, un secteur toujours en croissance

Le e-commerce, c’est un chiffre d’affaires toujours plus important et un nombre d’acheteurs toujours plus nombreux.

Alors qu’en 2014 le secteur ne générait « que » 55 milliards d’euros, la barre des 100 milliards devrait être dépassée en 2019. Plus concrètement, plus d’un milliard de transactions ont été effectuées en 2018, soit 20,7 % de plus que l’année précédente.

Côté consommateurs, ils sont désormais plus de 38 millions en France, ce qui représente près de 9 internautes sur 10.

Côté e-commerçants, ils sont 80 % à relever un impact positif des boutiques en ligne sur leur activité.

Le profil des e-consommateurs

Intéressons-nous maintenant au profil des acheteurs en ligne.

Le constat est clair : toutes les tranches d’âge sont adeptes du shopping en ligne, surtout les moins de 35 ans. Les plus de 65 ans ne sont pas en reste. D’après la FEVAD, plus de 8 seniors sur 10 achètent sur Internet.

Profil des e-consommateurs

Les e-consommateurs recherchent aujourd’hui la simplicité. De ce fait, ils sont de plus en plus nombreux à s’abonner à un service de livraison : 36 % en 2019 contre 21 % en 2017.

Les habitudes de consommation des internautes

Si le chiffre d’affaires du e-commerce progresse, le panier moyen du e-consommateur régresse. On constate en effet une baisse de 6 % depuis 2017, faisant passer le montant moyen d’une transaction à 61,5 €.

Cette légère baisse n’est toutefois pas inquiétante car en parallèle, notre fréquence d’achat sur le web augmente.

Ce phénomène s’explique par la démocratisation des smartphones. Grâce aux mobiles, les achats deviennent plus faciles et plus rapides. En 2018, 22 % du chiffre d’affaires réalisé émanait des terminaux mobiles.

Achat sur mobile e-commerce

Sur votre site e-commerce, il est important de proposer plusieurs modes de livraison, à minima à domicile ou dans un point relais. 86 % des e-consommateurs utilisent ce premier mode de livraison, 83 % le second.

Mode de livraison e-commerce

Côté paiement, la carte bancaire reste le moyen le plus utilisé (80,1 %) malgré la diversification des solutions.

Mode de paiement site e-commerce

Mais concrètement, qu’achètent les internautes de nos jours ? Voici le top 5 des produits et services les plus prisés :

  • Habillement et mode (58 %)
  • Produits culturels (50 %)
  • Voyage et tourisme (40 %)
  • Jeux et jouets (39 %)
  • Beauté et santé (39 %)

Graphique produits achetés sur un e-commerce

Les taux de conversions en e-commerce

Les informations de cette partie nous viennent tout droit d’une étude réalisée par Compass sur les taux de conversions dans le secteur du e-commerce.

En 2017, ils ont analysé plus de 10 000 boutiques en ligne utilisant leur outil, et voici les deux grandes tendances qu’ils ont pu ressortir :

  • Le secteur de l’alimentaire génère le plus de conversions, suivi de près par le domaine de la santé et de la beauté
  • La majorité des conversions émanent de sites référents et d’emails, d’où l’importance d’élaborer une stratégie emailing solide pour votre e-commerce

Le e-commerce dans le monde

Depuis plus de 3 ans, le Royaume-Uni arrive en tête du marché mondial du e-commerce au niveau européen. La France sa place en 2ème position.

Notre pays domine toutefois le classement lorsqu’on se penche sur le nombre d’e-consommateurs qui achètent à l’étranger : 50 % d’acheteurs se tournent vers des vendeurs de notre pays lorsqu’ils réalisent des achats à l’international (au sein de l’Union Européenne et hors UE).

Achats à l'international

Une bonne raison de vendre auprès d’un public international et de rejoindre les 57 % d’e-commerçants TPE / PME qui le font déjà.

Vous vous souvenez de la barre du milliard d’euro de CA qui devrait être franchi en France en 2019 ? Si ce chiffre paraît impressionnant il n’en est rien à côté du chiffre d’affaires européen qui s’élève à 547 milliards d’euros en 2018. Au niveau mondial, on atteint les 2 131 milliards d’euros (2018) !

 

Nous espérons que cet article vous aidera à vous lancer. Pensez à commander vos textes facilement sur Redacteur.com pour booster l’animation et le référencement de votre e-commerce !

E-commerce pour les nuls  : le guide pour démarrer une boutique en ligne
4.1 (81.67 %) 12 votes
Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

4 commentaires

  • Super comme article. Je pense même que cette guide est bien détaillée pour qu’un jeune diplômé souhaitant entrer dans le monde de l’E-commerce serait ravi. Les points cruciaux sont dans l’article.

  • C’est très intéressant les horaires d’achats de vente, on en parle pas assez, car avec ca on peut adapter sa communication et ses horaires de posts sur les réseaux sociaux. Sinon moi pour le site en lui meme et la solution de vente, je recommande eproshopping, c’est français et sérieux, et gratuit (au début, ils prennent une commission sur la vente, mais c’est de bonne guerre à mon humble avis)

  • Merci pour tous ces outils, c’est indispensable pour bien bosser et vendre sur le web. Clairement des plateformes gratuites et françaises que j’ai testé, la petite startup eproshopping est la meilleure. Après si vous avez plus de niveau, il faut partir sur des plateformes comme shopify, mais pour démarrer je pense qu’il ne faut pas bruler les étapes…

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.