Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

Rédaction : comment étoffer un texte trop court ?

Comment étoffer un texte
Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

Comment étoffer un texte trop court ? C’est la « question qui tue », qui à un moment ou à un autre, a taraudé plus d’un rédacteur en panne d’inspiration…

Or, contrairement à certains qui prétendent que « l’écrit est mort » au profit de l’oral, la réalité d’internet aujourd’hui est bien différente : l’écrit est bel et bien roi, avec des pages et des pages d’informations rédigées mais aussi traduites chaque jour.

Et cette tendance va clairement se poursuivre, en raison de l’essor du content marketing, qui consiste à mettre à disposition des prospects les connaissances qu’ils recherchent, notamment sous forme de longs articles de blog.

Mais ne soyons pas naïfs : dans une logique web très concurrentielle, ce n’est pas seulement aux lecteurs qu’un texte doit plaire (donc doit être suffisamment long).

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

C’est aussi aux robots d’indexation Google, qui auront à juger du crawling de la qualité et de la longueur des contenus texte de votre site.

Dans le monde de la rédaction web, il existe certaines conventions en termes de longueur de texte qu’il convient de respecter, notamment dans un but SEO.

Par exemple, une fiche produit doit contenir en moyenne 200 mots, tandis qu’un article de blog doit se situer entre 500 et 600 mots. Mais parfois, le manque d’inspiration ou la simplicité du sujet vous permettent difficilement d’atteindre le nombre de mots requis.

La situation n’est alors pas évidente, car vous voilà tiraillé entre l’impératif du nombre de mots demandés, et la réelle panne d’idées qui vous envahit. Car la rédaction n’est pas une tâche informatique banale, automatisable : elle requiert au contraire une certaine implication et une créativité constante.

Comment faire malgré tout quand les idées ne sont pas au rendez-vous, que votre texte est trop court et que vous devez l’étoffer ? Tout l’enjeu est bien de savoir comment ajouter des mots tout en gardant un texte de qualité et facilement lisible ?

Les bonnes pratiques

Avant de vous donner quelques conseils pour rallonger un texte, gardez en tête que vous devez respecter certaines bonnes pratiques.

Par exemple, en étoffant votre texte, veillez à garder de la cohérence. Cela signifie que vous devez faire attention aux informations déjà présentes et en tenir compte.
Il s’agit pour vous de réussir une « greffe » avec délicatesse : celle-ci doit être absolument invisible pour le lecteur. L’ensemble de la démarche et de la structure logique du texte doivent être conservés, et même consolidés par les rajouts que vous envisagez de faire.

Étoffer un texte ne veut pas dire l’alourdir. Une mauvaise pratique consiste à rajouter trop de mots de liaison. Si tous vos paragraphes commencent par « De plus », « Ensuite », et si vous insérez à tout bout de champs « donc », « aussi », etc, votre texte va devenir très difficile à lire.

En effet, les mots de liaison sont essentiels mais il faut à tout prix les utiliser à bon escient. S’ils semblent artificiels, ils obscurciront le raisonnement plutôt que d’en souligner les articulations. On doit donc résister à la tentation d’en abuser… sous peine de desservir les idées du texte et de perdre son lecteur.

Le style d’écriture, la forme et le genre du texte ne doivent pas non plus être oubliés. Votre objectif est de garder un texte original et intéressant, mais conforme aux standards.

C’est là le difficile équilibre propre à toute rédaction : il faut savoir apporter une touche d’originalité, à la fois pour plaire au lecteur et pour éviter le duplicate content sévèrement sanctionné par Google, tout en restant dans les règles d’un exercice bien balisé, suivant qu’il s’agisse d’une publication sociale, d’une newsletter, d’un article de blog… Chaque support possède en effet ses propres codes d’écriture et ses implicites quant à la manière de s’adresser au lecteur.

Par exemple, dans une fiche produit vous éviterez de sortir des statistiques ou des citations, cela étant plutôt réservé à un article de blog.
La fiche produit doit pouvoir être parcourue en un clin d’œil, et doit donc se focaliser sur les aspects techniques (dimension, usage, fonctionnalités) du produit concerné.

Au contraire, un article de blog est considéré comme une référence, et doit donc s’appuyer systématiquement sur la recherche fondamentale (chiffres mis à jour récemment, connaissances émanant d’un centre de recherche faisant autorité).
Finalement, pour étoffer correctement un texte vous devez aller plus loin, et non rester en surface. Comment faire ? Place à quelques conseils.

 

6 façons d’étoffer votre texte

1. Utiliser des périphrases

Une première manière d’augmenter le nombre de mots de votre texte est de remplacer certains termes par des périphrases.

Attention, ne remplacez pas n’importe quel mot. Choisissez un terme important car la périphrase vous permettra d’utiliser des mots-clés et/ou adjectifs utiles pour votre référencement.

Une telle pratique est à utiliser avec modération dans un soucis de lisibilité et de cohérence. Elle vous fera gagner quelques mots, mais si vous êtes loin du compte il convient d’utiliser d’autres techniques.

Toute la question est par conséquent de savoir quel type de texte se prête ou non au jeu de la périphrase. Il faut garder à l’esprit que certaines terminologies ne se prêtent pas du tout à la périphrase. Par exemple, le domaine juridique, mais aussi le domaine médical ne souffriront aucune reformulation de leurs mots-clés – au risque de générer du flou ou pire, un contresens qui aurait un effet désastreux sur des textes à fort enjeu pour le lecteur.

En revanche, l’usage de la périphrase est tout à fait indiqué dans des textes où la dimension littéraire est forte. Ainsi, dans un texte touristique, on remplacera avec profit « Marseille » par « la Cité phocéenne » ou « New York » par « la ville qui ne dort jamais », et ce d’autant plus si le toponyme est répété de nombreuses fois au cours du texte.

Non seulement vous étofferez votre texte, mais vous enrichirez aussi son potentiel de suggestion, en faisant rêver le lecteur par des connotations savamment distillées au gré de vos périphrases.

On retiendra donc que la périphrase est idéale dans des textes où on cherche un effet émotionnel chez le lecteur, mais à proscrire dans des textes purement techniques.

2. Ajouter ou développer des exemples

Si le texte de votre article de blog est trop court, vous pouvez l’étoffer en ajoutant des exemples. Cela permet d’illustrer vos propos et de faciliter la compréhension.

Vous pouvez aussi développer ceux déjà présents en apportant plus de détails.

Le tout est d’apporter des informations utiles à votre lecteur.
Pour cela, une veille documentaire est indispensable. Vous devez aussi croiser vos sources : multiplier les sources d’information est la meilleure façon à la fois d’avoir beaucoup d’informations (donc de pouvoir facilement étoffer un texte trop court), et de vérifier leur véracité.

3. Ajouter des sections en plus

Voilà une autre façon d’ajouter plus de mots à votre texte : l’ajout d’une nouvelle section.

Prenons l’exemple d’une fiche produit. Si vous vous êtes contenté de décrire le produit, ses fonctionnalités et son utilité, vous pouvez ajouter un paragraphe sur la marque.

Dans un article de blog, vous pouvez ajouter une section « Conseils » ou « Pour aller plus loin », cela apportera en plus de la valeur ajoutée à vos lecteurs.

Ce peut être en outre le petit « plus » qui fera la différence dans l’esprit d’un prospect qui a déjà comparé plusieurs sites distribuant le même produit.

A toutes informations égales par ailleurs, le prospect aura en effet tendance à choisir le distributeur ou le prestataire qui lui semble le plus convivial, le plus attentif à ses préoccupations de client, malgré l’impersonnalité structurelle propre à la vente en ligne. Encore une fois, quoique vous ajoutiez, les informations doivent être utiles et en lien avec votre sujet.

 

Ajouter du texte et contenu

4. Ajouter des ressources

Il y a plusieurs moyens d’ajouter des ressources à votre texte.

Dans une fiche produit, cela se caractérise par des liens vers d’autres produits. En plus d’étoffer votre texte, vous améliorerez vos ventes en proposant des produits similaires ou des accessoires indispensables.

Dans le cas d’un article de blog, vous pouvez rediriger vos lecteurs vers d’autres articles pour qu’ils obtiennent plus d’informations sur un sujet.
Il y a en plus un effet collatéral positif à cette pratique : vous améliorez ainsi le maillage interne de votre site.

Vous pouvez également ajouter des données chiffrées telles que des statistiques pour crédibiliser vos propos.
Car le cerveau humain fonctionne de telle manière que s’il peut se laisser entraîner par des mots persuasifs, sa partie rationnelle sera en revanche convaincue par des chiffres, que l’esprit considère en général comme fiables et indiscutables. L’ajout de chiffres est donc un atout non négligeable pour étoffer un texte trop court tout en donnant plus de poids à son argumentaire.

5. Adopter un autre angle

Cette technique peut notamment être utilisée dans le cadre d’un article qui a pour but de donner des conseils.
Ce sont généralement des articles qui plaisent beaucoup, car ils apportent une réassurance à court terme lorsque le lecteur hésite à se lancer dans un projet ou dans un investissement.

Après avoir énuméré quelques bonnes pratiques, vous pouvez prévoir une partie sur les erreurs à éviter.

Cependant, il faut veiller à garder toujours un ton bienveillant : si le lecteur perçoit, à tort ou à raison une forme de supériorité dans vos propos, il se fermera émotionnellement pour protéger son ego. Vous aurez certes étoffé votre texte, mais vous aurez perdu un client potentiel.

Attention
Aborder un texte sous différents angles ne signifie pas répéter les mêmes propos. L’idée est bien d’apporter des informations supplémentaires et qualitatives à votre lecteur.

 

6. Faire appel à un rédacteur professionnel

Une dernière façon d’étoffer un texte trop court est de le confier à un rédacteur professionnel.

Avec un regard neuf, il est parfois plus simple d’intégrer de nouvelles idées pertinentes de façon à garder une lecture fluide.

Vous pouvez faire appel aux services d’un rédacteur qualifié sur Redacteur.com.

 

Bon à savoir
Envie de faire rédiger vos contenus web ? Retrouvez notre article comparatif sur TextMaster et Redacteur.com pour faire votre choix.

Et vous, vous est-il déjà arrivé de vous retrouver face à un texte trop court ? Comment avez-vous fait pour l’étoffer ?

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

Ajouter un commentaire

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.