Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

SEO White / Grey / Black Hat quelles différences ?

Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

Lorsqu’il est question d’optimiser un site web pour les moteurs de recherche (et principalement pour Google), il est possible d’avoir recours à un très grand nombre de techniques différentes.

Il faut toutefois prendre soin de différencier les techniques dites « White Hat SEO » qui respectent les règles fixées par Google et celles connues sous le nom de « Black Hat SEO » qui ne les respectent pas, des techniques baptisées « Grey Hat SEO » — flirtant à la limite des règles — complétant le panel.

Dans cet article, nous vous présentons les principales techniques White Hat et Grey Hat que vous pouvez mettre en œuvre pour faire grimper votre site Internet dans les résultats des moteurs de recherche.

Puis, nous allons voir plus en détail ce qu’est le SEO Black Hat, qui le pratique et quelles sont les principales techniques employées. À ne pas mettre en oeuvre pour positionner des pages web dans les meilleurs résultats de Google le plus rapidement possible, le SEO Black Hat met en pratique des techniques SEO que condamne fermement le géant des moteurs de recherche.

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

 

Le SEO White Hat pour une optimisation naturelle de votre site web

Lorsque l’on porte un projet dans l’univers du web, il est naturel de vouloir tout faire pour bien positionner un site Internet rapidement.

Notre conseil
Pour autant, si vous désirez « jouer à la régulière » en respectant les recommandations formulées par Google, il faudra y laisser de l’énergie et du temps, surtout si vous ambitionnez de vous positionner sur des mots clés où l’intensité concurrentielle est importante.

Parmi les techniques à mettre en œuvre, vous pourrez utiliser celles dites « White Hat », ces dernières vous assurant de ne pas subir de pénalités mais aussi d’optimiser votre site Internet de manière naturelle.

analyse des données SEO performances redaction web

Elles s’avèrent ainsi très intéressantes pour porter une stratégie de long terme, construire durablement la réputation en ligne d’une marque ou d’une entreprise mais aussi offrir une expérience utilisateur optimale.

Les principales techniques SEO White Hat sont :

  • Le guest blogging (rédaction d’articles invités). Elle consiste en la rédaction d’articles destinés à être publiés sur des sites traitant la même thématique que le vôtre et permet de bénéficier de liens entrants de bonne qualité.
  • La conception de contenus de qualité. Les experts SEO le martèlent : la qualité du contenu prime. Aussi, quelle que soit la thématique traitée et quel que soit le format des contenus produits, veillez à ce que ces derniers apportent toujours de la valeur ajoutée à l’internaute.
  • Le link baiting (création de contenu viral). Afin de générer du trafic vers votre site web, miser sur du contenu viral peut s’avérer une bonne idée. Attention toutefois, des informations exclusives, du sensationnel ou bien de la controverse comptent souvent parmi les ingrédients dont disposer…
  • Le maillage interne. Afin de faciliter la compréhension de votre site web par les moteurs de recherche, pensez à construire un véritable maillage de vos pages en utilisant des liens. Ainsi, Google et consorts comprendront mieux comment s’articulent les pages de votre site Internet.
  • L’optimisation on page. Elle se compose d’ajustements techniques, structurels et sur le contenu.

 

Le SEO Grey Hat ou comment booster le référencement d’un site Internet

Parce que le simple recours aux techniques SEO White Hat ne suffit pas à obtenir un bon référencement rapidement, certains porteurs de projet hésitent à sortir un peu des clous.

Sans toutefois utiliser des techniques contraires aux recommandations Google — le SEO Black Hat —, ils ont recours à des pratiques qui flirtent avec les limites de ce que préconise le célèbre moteur de recherches.

Attention
C’est d’ailleurs là tout le danger puisque l’utilisation de ces techniques Grey Hat peut vous exposer à une pénalité si Google identifie vos actions. À vous donc de voir s’il est vraiment pertinent de prendre un risque pour essayer de booster votre référencement et, si vous jugez que c’est le cas, de ne pas abuser de ces pratiques pour éviter d’être repéré.

À titre d’information, vous devez savoir que les principales techniques SEO Grey Hat sont les suivantes :

  • La construction de circuits de liens. Afin de générer du trafic, les liens ont toujours la cote mais pour ne pas tomber dans l’écueil de l’échange réciproque, certains construisent des « circuits de liens ». Le principe est simple : le site 1 fait un lien vers un site 2, le site 2 fait un lien vers un site 3 et le site 3 fait un lien vers un site 1. Peu du goût de Google…
  • Le content spinning. Il consiste à générer du contenu alternatif à un texte initial, et ce dans un grand nombre de versions. Très à la mode au début des années 2010, cette technique a perdu de sa superbe avec l’importance donnée à la qualité du contenu.
  • L’enregistrement de noms de domaine anciens ou fraîchement expirés. Certains porteurs de projet web n’hésitent pas à acquérir en masse des noms de domaine disposant d’une autorité intéressante et de pages avec liens. Ils remplacent alors les liens pour qu’ils pointent vers les pages des sites qu’ils désirent classer dans les moteurs de recherche.
  • Le bombardement Google (ou Google bombing). Cette technique repose sur une caractéristique du PageRank qui veut que le texte ayant un hyperlien vers une page ait du poids, utile pour faire apparaître cette page dans les résultats de Google sur la requête correspondant au texte du lien.

 

S’il est incontournable de mettre en œuvre les bonnes pratiques SEO White Hat dans le cadre de la stratégie de référencement de votre site Internet, vous devez vous interroger quant à votre volonté de jouer avec les règles éthiques fixées par Google.

En effet, les pratiques SEO Grey Hat peuvent vous faire gagner un peu de temps pour atteindre le haut des pages des résultats des moteurs de recherche. Le recours à ces dernières peut aussi vous faire perdre beaucoup si vous vous faites épingler par un spécialiste Google.

À vous donc de voir quel style de référencement vous désirez adopter selon votre aversion au risque…

 

Le SEO Black Hat, attention aux risques !

Comme son nom l’indique, le SEO Black Hat est une stratégie de référencement naturel qui a pour objectif de bien positionner une page web « sans respecter les normes et les recommandations des moteurs de recherche ». Il s’oppose au SEO White Hat mais aussi au SEO Grey Hat.

Dans la pratique, le SEO Black Hat consiste à suroptimiser une page web pour la classer rapidement dans les meilleurs résultats des moteurs de recherche.

Bon à savoir
En effet, alors qu’il peut falloir des mois voire des années pour bien positionner une page web en respectant les règles, un délai bien plus court peut suffire en passant outre tout code de bonne conduite.

Attention toutefois, si Google repère l’utilisation de techniques SEO Black Hat, la sanction peut s’avérer lourde pour le site web concerné. Le moteur de recherche peut effectivement le déclasser ou bien le désindexer. Mieux vaut donc parfois ne pas trop jouer avec le feu !

 

Dans quelles situations est utilisé le SEO Black Hat ?

Il est très rare que des entreprises aient recours à des référenceurs SEO Black Hat pour positionner des sites vitrine car beaucoup préfèrent ne pas s’exposer à un risque de désindexation qui peut s’avérer dramatique pour leur business.

En revanche, les techniques SEO Black Hat ont la cote pour positionner des sites web voués à disparaître et pouvant servir de landing pages pour collecter un maximum de données.

Il faut dire que dans cette situation précise, l’objectif est réellement d’obtenir un bon classement extrêmement vite afin de récupérer un maximum de données. Quant au risque pris, il importe peu étant donné que les sites concernés sont promis à la disparition. Autrement dit, un déclassement ou une désindexation n’aurait rien de catastrophique.

Le SEO Black Hat est également utilisé par certaines entreprises peu scrupuleuses pour s’assurer un bon positionnement mais sans toutefois truster les meilleures places du classement.

Le plus souvent, il s’agit de profiter d’une bonne visibilité sans pour autant que les clients ne puissent accéder à des pages où les avis négatifs sont nombreux. Un juste équilibre à trouver somme toute…

 

Quelles sont les principales techniques SEO Black Hat ?

L’arsenal à la disposition des référenceurs SEO Black Hat est particulièrement important.

Analyser SEO site web

Aussi, voici une liste non exhaustive des techniques qu’ils peuvent mettre en pratique :

  • Le cloaking. Elle est une technique qui consiste à programmer un serveur web pour qu’il présente un contenu de page différent selon que le visiteur est un robot ou un internaute. Pour les robots, les pages sont souvent suroptimisées alors que pour les visiteurs, elles présentent parfois des contenus interdits (entre autres des vidéos pornographiques).
  • Le contenu caché. Les référenceurs vont cacher derrière une image, dans une couleur identique au fond ou dans une police de taille 0 du contenu textuel que seuls les robots pourront lire.
  • Le keyword stuffing (ou bourrage de mots-clés en français). Il s’agit d’une technique qui consiste à positionner des mots-clés dans les zones chaudes sans que ces derniers ne soient forcément pertinents.
  • Le scraping. Il consiste à extraire des contenus sur d’autres sites et de les réutiliser pour créer des pages aisément.
  • Les fermes de liens. Pour augmenter artificiellement l’importance d’un site web, il est possible de créer plusieurs sites Internet se renvoyant des liens les uns aux autres. Ces sites peuvent s’appuyer sur des noms de domaine récemment expirés pour que les liens aient plus de « jus ».
  • Le content spinning. Dès lors que vous abusez de ce type de contenus, vous utilisez une technique de référencement SEO Black Hat. Elle consiste en la génération en masse de contenus alternatifs à un texte initial en rédigeant plusieurs possibilités pour chaque partie de phrase. À l’origine de contenus de très faible qualité, le content spinning permet de réaliser de la suroptimisation de mots-clés.
  • L’achat de liens en masse afin de booster artificiellement l’importance d’un site Internet
  • Le spamming. Il consiste en une insertion automatisée de liens sans cohérence, aussi bien dans les commentaires des forums que des blogs.

D’autres techniques existent mais vous avez déjà là une image complète de celles qu’utilisent le plus fréquemment les référenceurs experts en SEO Black Hat.

 

Notre conseil

Vous l’avez compris, le SEO Black Hat est la solution « illégale » pour rapidement positionner un site web dans les résultats du moteur de recherches Google.

Aussi, nous vous déconseillons vivement d’y avoir recours et nous vous invitons plutôt à vous orienter vers des spécialistes du référencement White Hat qui sauront booster la visibilité de votre site Internet au fil des semaines, et ce sans risque de déclassement ou désindexation.

Pour votre référencement naturel, la meilleure solution est de confier la rédaction de contenu à des rédacteurs web professionnels !

100% gratuit

Obtenez un accès exclusif à tous nos contenus !

  • Livre blanc
  • Formation vidéo
  • Stratégie E-commerce
  • Guides SEO
  • Articles d'experts
  • Astuces pour fiches produits

Zéro spam, désinscription à tout moment

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

1 commentaire

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.