Confiez la rédaction de vos contenus spécialisés pour les comptables à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équipe et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus spécialisés pour les comptables, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus spécialisés pour les comptables de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #33124

Rédaction article sur l'optimisation fiscale des droits d'auteur en Belgique. - Un texte

Consignes générales du client :

Note : briefing partiellement en anglais / concerne la fiscalité en Belgique.

- Sujet : fiscalité des droits d'auteur en BELGIQUE.

- Cible : hommes, informaticien entre 25 & 50 ans (qu'ils soient employés ou - principalement - consultant en société), qui ne sont pas encore au courant de la possibilité d'optimiser leurs revenu grâce à ce mécanisme OU qui n'ont pas encore pris action. Ce sont des profils prudents qui ont besoin d'être rassurés (couvrir les objections) Ils gagnent généralement très bien leur vie et, s'ils sont en sociétés, un de leur challenge est de sortir un maximum de revenu net de leur société (les taux d'imposition sont très élevés en Belgique) Ce mécanisme est l'optimisation fiscale LA PLUS intéressante dans le code de l'impôt en Belgique...mais trop peu connue encore!!

- Objections principales de la cible :
-- sécurité : est-ce risqué du point de vue de l'administration fiscale ? (non, si c'est fait correctement, d'où l'intérêt de travailler avec des experts)
-- faut-il faire appel à des spécialistes ? Mon comptable dit qu'il peut s'en occuper? (note : de nombreux comptables n'ont qu'une vue limitée et parfois erronée du sujet, ce qui les mène parfois à déconseiller cette optimisation, contre l'intérêt du client)
-- Suis-je bien concerné ? (il y a souvent confusion sur le mécanisme de l'optimisation fiscale : en général, les informaticiens transfèrent leur propriété intellectuelle à leur employeur ou client. Parfois, ils pensent qu'ils ne peuvent donc plus la valoriser, alors que justement, ce transfert est nécessaire pour la mise en place du système)
-- Impact sur les coûts pour l'employeur ou le client ? Non, ça ne coûtera pas plus cher à l'employeur ou au client.

- Objectif : les faire prendre conscience de cette opportunité (éducation + désir), et les faire cliquer sur un lien dans l'article qui les renvoie vers notre site où ils pourront demander une estimation de gain gratuite (call to action)

- Contexte et format du contenu : une pub Facebook générera du trafic vers cet article qui se veut dans un style journalistique, éducatif, "vulgarisé" et inspirant la confiance. Ce contenu aura pour but de réchauffer l'audience avant de la renvoyer vers le site *** URL MASQUÉE *** Cet article sera hébergé sur un autre site.

- Information sur le sujet : *** URL MASQUÉE *** (notre site). Aussi, recherchez sur "fiscalité des droits d'auteur Belgique" dans Google.

Structure & consignes de l'article (en Anglais) :
1. Your advertorial needs to seem natural.

3. Study the opening the opening section
When we start an advertorial, the first thing people see is three "Yes" questions. For example:

> Are you anxious because you never have enough money to pay the bills?
> Are you worried all the time because you don’t know how you are going to make it to the end of the month?
> Are you feeling guilty because you can’t take care of your family the way you want?

This gets the reader agreeing with the article they're reading. If you can get the reader to say "yes", then they're more likely to press the button when you call for action.

Caveat: MAKE SURE THE ANSWER TO THE QUESTIONS IS "YES"!

5. Identify the reader's pain
What one thing is the ideal reader suffering from?

What keeps her up at night? What is her dominant desire?

And what one emotion do you want that ideal reader to feel?

6. Agitate the pain
Once you have identified the pain, you then want to agitate it.

What happens if the reader does nothing about their problem?
What happened to other people who ignored the problem?
What will they gain/lose by not taking action etc.?

7. Introduce an enemy
Remember the Blair Warren quote:

“People will do anything for those who encourage their dreams, justify their failures, allay their fears, confirm their suspicions, and help them throw rocks at their enemies.”

Who or what is behind all this pain?

Sometimes it's the government, who want to take and waste all your income
Sometimes it's a big brand, who lies to you about how its products are made
Sometimes it's a weird neighbour, who’s disturbing the serenity of your weekends

Rally readers around an enemy they love to hate and they will listen to you.

Remember - it's never the reader!

8. Introduce the solution
Once the reader is sufficiently distraught, trot out the solution. This is your client's service.

Demonstrate how their assistance can help her to solve her problem and remove the thing causing her pain.

These are the benefits of your client's service. They hold significant advantages to make the reader's problem disappear.

9. Support your bold claims
Your advertorial will front as a claim. Give examples of people who have benefited from your service, or a similar service.

"A businesswoman from Hertfordshire has been repaid nearly £65,000 by her credit card company, for mis-selling her Payment Protection Insurance (PPI)."

You must substantiate any claim you make about your product or service with facts, test results, and statistics. Thickly pour this information on.

You must convince the reader that no other service on the planet can offer the same benefits as yours.

10. Add a call to action
If you’ve done your job, your reader will look for a way to contact you. She will want to buy your service or hire you.

Tell her, specifically, what to do.

How to subscribe, complete the form, etc

You must be very specific. Assume nothing.

Conclusion
A good advertorial is all about the reader. They should see themselves in your ad.

Texte #1
2000 mots
Terminé

Note : briefing partiellement en anglais / concerne la fiscalité en Belgique.

- Sujet : fiscalité des droits d'auteur en BELGIQUE.

- Cible : hommes, informaticien entre 25 & 50 ans (qu'ils soient employés ou - principalement - consultant en société), qui ne sont pas encore au courant de la possibilité d'optimiser leurs revenu grâce à ce mécanisme OU qui n'ont pas encore pris action. Ce sont des profils prudents qui ont besoin d'être rassurés (couvrir les objections) Ils gagnent généralement très bien leur vie et, s'ils sont en sociétés, un de leur challenge est de sortir un maximum de revenu net de leur société (les taux d'imposition sont très élevés en Belgique). Ce mécanisme est l'optimisation fiscale la plus intéressante en Belgique..mais trop peu connue!!

- Objections principales de la cible :
-- sécurité : est-ce risqué du point de vue de l'administration fiscale ? (non, si c'est fait correctement, d'où l'intérêt de travailler avec des experts)
-- faut-il faire appel à des spécialistes ? Mon comptable dit qu'il peut s'en occuper? (note : de nombreux comptables n'ont qu'une vue limitée et parfois erronée du sujet, ce qui les mène parfois à déconseiller cette optimisation, contre l'intérêt du client)
-- Suis-je bien concerné ? (il y a souvent confusion sur le mécanisme de l'optimisation fiscale : en général, les informaticiens transfèrent leur propriété intellectuelle à leur employeur ou client. Parfois, ils pensent qu'ils ne peuvent donc plus la valoriser, alors que justement, ce transfert est nécessaire pour la mise en place du système)
-- Impact sur les coûts pour l'employeur ou le client ? Non, ça ne coûtera pas plus cher à l'employeur ou au client.

- Objectif : les faire prendre conscience de cette opportunité (éducation + désir), et les faire cliquer sur un lien dans l'article qui les renvoie vers notre site où ils pourront demander une estimation de gain gratuite (call to action)

- Contexte et format du contenu : une pub Facebook générera du trafic vers cet article qui se veut dans un style journalistique, éducatif, "vulgarisé" et inspirant la confiance. Ce contenu aura pour but de réchauffer l'audience avant de la renvoyer vers le site *** URL MASQUÉE *** Cet article sera hébergé sur un autre site.

- Information sur le sujet : *** URL MASQUÉE *** (notre site). Aussi, recherchez sur "fiscalité des droits d'auteur Belgique" dans Google.

Structure & consignes de l'article (en Anglais) :
1. Your advertorial needs to seem natural.

3. Study the opening the opening section
When we start an advertorial, the first thing people see is three "Yes" questions. For example:

> Are you anxious because you never have enough money to pay the bills?
> Are you worried all the time because you don’t know how you are going to make it to the end of the month?
> Are you feeling guilty because you can’t take care of your family the way you want?

This gets the reader agreeing with the article they're reading. If you can get the reader to say "yes", then they're more likely to press the button when you call for action.

Caveat: MAKE SURE THE ANSWER TO THE QUESTIONS IS "YES"!

5. Identify the reader's pain
What one thing is the ideal reader suffering from?

What keeps her up at night? What is her dominant desire?

And what one emotion do you want that ideal reader to feel?

6. Agitate the pain
Once you have identified the pain, you then want to agitate it.

What happens if the reader does nothing about their problem?
What happened to other people who ignored the problem?
What will they gain/lose by not taking action etc.?

7. Introduce an enemy
Remember the Blair Warren quote:

“People will do anything for those who encourage their dreams, justify their failures, allay their fears, confirm their suspicions, and help them throw rocks at their enemies.”

Who or what is behind all this pain?

Sometimes it's the government, who want to take and waste all your income
Sometimes it's a big brand, who lies to you about how its products are made
Sometimes it's a weird neighbour, who’s disturbing the serenity of your weekends

Rally readers around an enemy they love to hate and they will listen to you.

Remember - it's never the reader!

8. Introduce the solution
Once the reader is sufficiently distraught, trot out the solution. This is your client's service.

Demonstrate how their assistance can help her to solve her problem and remove the thing causing her pain.

These are the benefits of your client's service. They hold significant advantages to make the reader's problem disappear.

9. Support your bold claims
Your advertorial will front as a claim. Give examples of people who have benefited from your service, or a similar service.

"A businesswoman from Hertfordshire has been repaid nearly £65,000 by her credit card company, for mis-selling her Payment Protection Insurance (PPI)."

You must substantiate any claim you make about your product or service with facts, test results, and statistics. Thickly pour this information on.

You must convince the reader that no other service on the planet can offer the same benefits as yours.

10. Add a call to action
If you’ve done your job, your reader will look for a way to contact you. She will want to buy your service or hire you.

Tell her, specifically, what to do.

How to subscribe, complete the form, etc

You must be very specific. Assume nothing.

Conclusion
A good advertorial is all about the reader. They should see themselves in your ad.

OR19-32225 a été choisi pour la rédaction de ce texte.