Confiez la rédaction de vos contenus spécialisés dans le BTP à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équipe et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus spécialisés dans le BTP, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus spécialisés dans le BTP de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #60949

Réécriture d'un texte sur les remontées capillaires - Un texte

Consignes générales du client :

Reformuler presque à l'identique les textes ci-dessous avec des mots tout aussi compréhensible afin que cela ne soit pas considéré comme du plagiat. Merci
_____

Les remontées capillaires représentent l’un des problèmes d’humidité les plus fréquents. Elles peuvent causer des dégâts à votre habitation et elles sont dangereuses pour la santé. Heureusement, le problème peut être résolu rapidement et de manière efficace avec le bon traitement. Si vous observez des traces d’humidité au pied de vos murs, que des moisissures s’y sont invitées, que la peinture cloque, l’enduit noircit, voir même s’effrite, il est fort probable que ce soit des remontées capillaires. Il est recommandé de traiter le problème au plus vite, car il peut avoir des conséquences graves.

Les remontées capillaires sont le résultat de l’interaction entre l’eau du sol et les murs d’un bâtiment. L’eau du sol peut pénétrer et remonter dans les murs, les rendant humides. Pour comprendre le phénomène qui se cache derrière ce terme, on peut comparer les murs d’un bâtiment à un sucre posé sur un fond de café. Faites le test chez vous : le café va remonter dans le sucre car il va être « aspiré » par le réseau de capillaires microscopiques de ce dernier.
Dans le cas d’un mur, l’eau présente dans le sol est aspirée par des canaux très fins formés par les pores des matériaux qui le composent. L’aspiration de l’eau est accentuée par son évaporation le long du mur. Ainsi, plus il fait chaud, plus l’eau s’évapore et plus les murs aspirent l’eau éventuellement présente dans le sol.
Dans l’architecture traditionnelle, l’humidité du sol – même en présence de matériaux poreux – ne constituait pas de problème majeur car l’eau pouvait s’évaporer librement à travers un sol non imperméabilisé. Mais aujourd’hui, avec l’imperméabilisation des sols de plus en plus importante (trottoir, dallage, etc.), l’eau ne peut plus s’évaporer par le sol et se concentre dans les murs.

Les remontées capillaires peuvent avoir des conséquences sérieuses sur la stabilité du bâtiment et sur la santé de ses occupants :
1. Dégâts structurels : Les dégâts sur les murs intérieurs et extérieurs sont l’unes des conséquences les plus flagrantes des remontées capillaires. À l’intérieur, les dégâts sont clairement visibles. À l’extérieur, les dégâts peuvent être structurels. Les briques poreuses doivent supporter beaucoup de poids, et elles finiront par se détériorer. Avec le gel, les briques humides risquent également de se fissurer.
2. Consommation d’énergie accrue : Le taux d’humidité à l’intérieur de l’habitation va augmenter et rester élevé tant que le problème n’est pas résolu. Plus l’air est humide, plus il faut d’énergie pour le chauffer. Dans certains cas, les remontées capillaires causer une augmentation de 5 à 10 % de votre facture énergétique.
3. Problèmes de santé : Ici aussi, le taux d’humidité élevé, ainsi que la formation de moisissures, peut causer des problèmes respiratoires chez les personnes les plus sensibles. Les rhumes fréquents, le mal de gorge et les douleurs articulaires sont des symptômes courants.

Texte #1
460 mots
Terminé

Reformuler presque à l'identique les textes ci-dessous avec des mots tout aussi compréhensible afin que cela ne soit pas considéré comme du plagiat. Merci
_____

Les remontées capillaires représentent l’un des problèmes d’humidité les plus fréquents. Elles peuvent causer des dégâts à votre habitation et elles sont dangereuses pour la santé. Heureusement, le problème peut être résolu rapidement et de manière efficace avec le bon traitement. Si vous observez des traces d’humidité au pied de vos murs, que des moisissures s’y sont invitées, que la peinture cloque, l’enduit noircit, voir même s’effrite, il est fort probable que ce soit des remontées capillaires. Il est recommandé de traiter le problème au plus vite, car il peut avoir des conséquences graves.

Les remontées capillaires sont le résultat de l’interaction entre l’eau du sol et les murs d’un bâtiment. L’eau du sol peut pénétrer et remonter dans les murs, les rendant humides. Pour comprendre le phénomène qui se cache derrière ce terme, on peut comparer les murs d’un bâtiment à un sucre posé sur un fond de café. Faites le test chez vous : le café va remonter dans le sucre car il va être « aspiré » par le réseau de capillaires microscopiques de ce dernier.
Dans le cas d’un mur, l’eau présente dans le sol est aspirée par des canaux très fins formés par les pores des matériaux qui le composent. L’aspiration de l’eau est accentuée par son évaporation le long du mur. Ainsi, plus il fait chaud, plus l’eau s’évapore et plus les murs aspirent l’eau éventuellement présente dans le sol.
Dans l’architecture traditionnelle, l’humidité du sol – même en présence de matériaux poreux – ne constituait pas de problème majeur car l’eau pouvait s’évaporer librement à travers un sol non imperméabilisé. Mais aujourd’hui, avec l’imperméabilisation des sols de plus en plus importante (trottoir, dallage, etc.), l’eau ne peut plus s’évaporer par le sol et se concentre dans les murs.

Les remontées capillaires peuvent avoir des conséquences sérieuses sur la stabilité du bâtiment et sur la santé de ses occupants :
1. Dégâts structurels : Les dégâts sur les murs intérieurs et extérieurs sont l’unes des conséquences les plus flagrantes des remontées capillaires. À l’intérieur, les dégâts sont clairement visibles. À l’extérieur, les dégâts peuvent être structurels. Les briques poreuses doivent supporter beaucoup de poids, et elles finiront par se détériorer. Avec le gel, les briques humides risquent également de se fissurer.
2. Consommation d’énergie accrue : Le taux d’humidité à l’intérieur de l’habitation va augmenter et rester élevé tant que le problème n’est pas résolu. Plus l’air est humide, plus il faut d’énergie pour le chauffer. Dans certains cas, les remontées capillaires causer une augmentation de 5 à 10 % de votre facture énergétique.
3. Problèmes de santé : Ici aussi, le taux d’humidité élevé, ainsi que la formation de moisissures, peut causer des problèmes respiratoires chez les personnes les plus sensibles. Les rhumes fréquents, le mal de gorge et les douleurs articulaires sont des symptômes courants.

LR19-35750 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Très rapide et efficace, merci !!