Confiez la rédaction de vos contenus de divertissement à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équique et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus de divertissement, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus de divertissement de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #14214

10 textes sur les relations entre les femmes et les hommes - 10 textes

Consignes générales du client :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.

Auteurs dont le style est intéressant et dont la dynamique d'écriture peuvent inspirer ces textes : Tiffany Tavernier, Marie Darieussecq, Jean Vautrin, Jean-Patrick Manchette.

Texte #1
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « femmes » n° 1 :
o Sujet : séduction
Histoire d’une femme qui séduit un homme dont on devine – à la fin de l’intrigue seulement – qu’il n’est pas là et, qu’au final, c’est vers un suicide qu’elle se dirige, afin de se refuser définitivement à l’homme qui la convoite.

CR15-1280 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Collaboration agréable et très appréciée ; bonne communication et respect des délais. Merci !
Texte #2
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « femmes » n° 2 :
o Sujet : prostitution
Carnet de bord (un ou plusieurs événements) d’une prostituée ou d’une escort girl, relatant la face noire et ingrate des relations tarifées mais néanmoins lucratives.

ER18-17925 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Excellente collaboration, dans un esprit de partage d'idées apprécié. Communication très agréable et réactivité constructive à chaque échange. Merci !!!
Texte #3
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « femmes » n° 3 :
o Sujet : maternité
Histoire d’une grossesse non désirée et mal vécue : une femme face à l’arrivée prochaine d’un garçon. Un malentendu qui se termine forcément sur un avortement.

CR17-10934 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Très bonne collaboration, échanges agréables et constructifs, avec des idées et une capacité narrative dans le respect des consignes fixées. Merci !
Texte #4
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « femmes » n° 4 :
o Sujet : rupture
Histoire d’une relation qui s’achève dans la douleur pour l’homme, qui est rejeté par la femme qu’il aime et qui a décidé de mettre un terme à un amour dont elle ne veut plus.

VR18-16607 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Très bonne collaboration, constructive et agréable dans les échanges ! Respect des délais. Merci !
Texte #5
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « femmes » n° 5 :
o Sujet : ménopause
Cette intrigue fait écho au prostatique dans les textes « hommes ».
Histoire de frustration : la diminution de la séduction et de la libido engendre aigreur et amertume. Sexe et séduction ne sont plus des enjeux que la femme peut tenir. Il y a une revanche à prendre, une compensation à faire valoir (sur l’homme, sur la jeunesse perdue, etc.).

CR18-17922 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Excellente collaboration avec une rédactrice qui apporte des idées et fait preuve de beaucoup de souplesse. Communication constructive et très agréable. Merci !
Texte #6
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « hommes » n° 1 :
o Profil : le harceleur
Histoire de domination et de pouvoir. Le sexe est un droit et la femme se consomme dans une version « jetable ».

CR18-17790 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Très bonne collaboration, avec une communication agréable et constructive. Merci.
Texte #7
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « hommes » n° 2 :
o Profil : le fétichiste.
Histoire d’un collectionneur de sous-vêtements et d’odeurs. Pulsion sexuelle déviante et malaise dans cette relation à la femme.

SR18-18025 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Excellente et très rapide collaboration. Merci pour les échanges agréables et la capacité à capter le besoin du client. Merci !
Texte #8
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « hommes » n° 3 :
o Profil : le jaloux
Histoire de tensions dans un couple, de conflit, de violence conjugale en lien avec le soupçon de tromperie, avérée ou non.

SR-17849 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Excellente collaboration avec rédacteur soucieux du travail bien fait. Communication agréable et constructive. Merci.
Texte #9
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « hommes » n° 4 :
o Profil : le voyeur
Histoire de « sexe à distance ». C’est l’homme qui (par timidité, frustration, déception amoureuse, ou autre) n’assume pas une relation physique et qui la pratique sans contact, si ce n’est peut-être avec lui-même pour en retirer satisfaction.
Si on clairement dans la déviance avec le fétichiste, on est ici plus dans le trouble.

PR18-17613 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Excellente collaboration et communication très agréable tout au long du projet. Plaisir à travailler avec un rédacteur qui a des idées et du répondant. Merci !
Texte #10
800 mots
Terminé

Projet général : 10 textes sur le thème des relations entre les femmes et les hommes. Il s’agit de textes de fiction, mais ancrés dans une réalité possible et ordinaire. On doit être dans le vraisemblable (pas de fantastique).

Il n’est pas nécessaire que ce soit le même auteur pour tous les textes et l’auteur peut choisir entre les différents sujets qui doivent être abordés.

Consignes :

 Langue : textes en français.
 Style : une écriture directe et imagée. Phrases plutôt courtes et dialogues percutants. Les descriptions sont brèves et vont à l’essentiel. L’explicite prime. Ce qui importe, c’est la situation : sa naissance, son apogée et sa chute. C’est humain, avec tous les travers et les fausses bonnes intentions que cela comporte. Il y a souvent ambivalence.
 Prose ; écriture poétique non admise.
o Les textes sont noirs et désenchantés (c’est l’amour sans pureté ; on se désire, on se rejette ; on se fait mal mais on se cherche).
o Le propos peut être cru, mais sans vulgarité gratuite ou excessive.
o L’intrigue est « vraie », les situations sont imprégnées de vécu : elles sont toujours possibles et ordinaires
o Le personnage principal est une femme ou un homme, jamais les deux, et l’intrigue est le fait de son seul point de vue.
 Nombre de mots : 800

 Textes « hommes » n° 5 :
o Profil : le prostatique
Cette intrigue fait écho à la ménopause dans les textes « femmes ».
Histoire de frustration : le sexe ne fonctionne plus ou mal : il n’est plus un outil qui domine la relation avec une femme. Insatisfaction et gêne du côté de l’homme. Moquerie du côté de la femme. L’homme se venge : manipulation et rabaissement de l’autre s’invitent dans les ébats.

SR17-14761 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Collaboration très intéressante avec un rédacteur qui ne manque ni d'idées ni de souffle. Communication pleine d'humour. Merci !