Confiez la rédaction de vos contenus et recettes de cuisine à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équique et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus et recettes de cuisine, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus et recettes de cuisine de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #17316

Les conservateurs, ce n’est pas forcément obligatoire - Un texte

Consignes générales du client :

Brief : Les conservateurs, ce n’est pas forcément obligatoire

L’enjeu de cet article est de valoriser le choix de Fructofresh, celui de proposer des salades de fruits frais sans conservateur. Il est question de faire comprendre au lecteur que les concurrents de Fructofresh qui insèrent des conservateurs dans leurs recettes le font pour allonger la durée de vie de leurs recettes, mais de ce fait, impliquent un certain nombre de conséquences (risque santé, perte de nutriments ...). Introduire avec le marché de la fraîche découpe et évoquer la gamme Fructofresh.

Longueur : 2 feuillets max (600 caractères)

Ton : professionnel mais détendu. Fructofresh se veut être de bons conseils pour sa cible.

Texte #1
600 mots
Terminé

Contexte :

Cette entreprise est spécialiste dans l’élaboration de salades de fruits frais prêts à la consommation : *** URL MASQUÉE ***
Donc, Fructofresh expédie ses produits partout en France et dans certains pays d’Europe. En PJ, vous trouverez un PPT permettant de faire connaissance avec cette entreprise polonaise qui assure 40% de son CA en France. Elle a été récemment entachée par une affaire visant à décrédibiliser la qualité de ses produits par l’ajout d’additifs interdits en France. Désormais, cette affaire est réglée mais Fructofresh tient à redorer son image auprès du public français et surtout faire oublier ce mauvais épisode.
L’angle désormais à prendre, c’est la valorisation des produits Fructofresh, sans ajout de conservateur et à base de fruits 100% frais.
Vous avez déjà rédigé pour ce client :)

CR16-8527 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Nous avons du avec le client retravailler certain paragraphe que vous ne pouviez pas formcément écrire dans un premier temps. Nous sommes interressés à vous garder pour ses contenus, il faudrait seulement que vous les apréhendiez encore plus. voici les retours clients que nous retravaillons nous même : Les risques de l'ajout de conservateurs L'industrie agro-alimentaire a tendance à agrémenter ses produits de conservateurs et autres additifs chimiques afin de fidéliser une clientèle captive. Même si après ces produits sont declarés comme ultra-frais et naturels (ce qui est dejà tromperie de consommateurs). Parmi les conservateurs utlisés, le plus repandu dans les produits alimentaires est sorbate de potassium soit E202. Presque tous les aliments en contient, vous pouvez le trouver quasiment partout, même dans produits où il est parfaitement dispensable. Et pour la provenance des produits: souvent les fabricants declarent qu’il sont fabriqué en France (souvent avec “Label Made in France afin d’attirer les consommateurs) tandis que pour la raison de coûts la fabrication se déroule ailleurs. C’est une raison principale pour laquelle les conservateurs sont nécessaires dans la domène agro-alimentaire et les fabricants y recourent. Chez Fructofresh, ces méthodes n'ont pas lieu d'exister car on connaît trop les risques encourus par les consommateurs et sur leur santé et on n’est pas d’accord pour minimaliser des coûts de production en mettant en danger la santé des consommateurs. On entend de plus en plus de personnes se plaindre d'allergies alimentaires dès le plus jeune âge. Ces allergies qui n'existaient pas par le passé trouvent bien souvent leur origine dans la multiplication de molécules que nos organismes ne sont pas à même de métaboliser et d'assimiler sans risques. Surtout le sorbate de potassium (E202) est connu de provoquer les réactions allérgiques et d’iriter le système digestif. D’ailleurs pour cette raison, et puisque E202 peut être génotoxique EFSA (qui est organisme de la veille sanitaire au niveau européen) a interdit son utilisation. Malgré cela, il y a des fabricants qui ne se sont pas approprié à ce réglementation. Les consommateurs sont régulièrement victimes de l'absorption de conservateurs dont ils ignorent les répercussions sur leur organisme, surtout lorsqu'elles viennent en nombres (car même les produits qui ne sont pas supposés d’avoir de conservateurs en contiennent, exemple: certaines salades de fruits) se croiser dans nos estomacs ou nos intestins. Des recettes pas toujours pleines de bon sens... Toutes les ménagères et autres cuisinières qui ont pour habitude de travailler les fruits ou légumes frais savent bien que l'acide citrique, par exemple, est une molécule qui permet d'allonger la durée de fraîcheur des salades fruits. Dans toutes les recettes de pâtisserie on vous conseille toujours de mettre un filet de citron sur vos fruits frais afin qu'ils ne noircissent pas. Croyez vous que l'industrie agroalimentaire utilise du jus de citron ? Et non, ce serait trop facile. Le sorbate de potassium E202 est naturellement présents dans le plant: sorbier des oiseleurs. Croyez vous que l'industrie agroalimentaire en extracte de sorbier? ? Et non, ce serait trop facile! La plupart d’additifs utilisés par les industriels est produit à partir de moisissures ou la sythèse chimique. Non, vous ne rêvez pas... Si l'origine de l'E202 n'est pas très ragoutante mais parfaitement légale, il n'en demeure pas moins vrai que les sorbats (présent dans de plus en plus de produits issus de l'industrie agroalimentaire) consommés en grande quantité ou de manière répétée, a un impact certain sur la santé de consommateurs. Il ne suffit pas d'être prudent quant à la consommation des produits qui prétendent être frais, mais également savoir étudier les etiquettes et aussi penser au taux de conservateurs cachés dans bons nombres de produits transformés. Fructofresh, la qualité au naturel Bien conscients de tous les dégâts provoqués sur des organismes sains, par ces nombreux additifs, et bien décidée à ne pas y contribuer, l'entreprise Fructofresh a travaillé en étroite collaboration avec l’Université de sciences naturelles de Poznan. Maintenant titulaire d'un brevet Cette collaboration lui permettant de produire des salades de fruits fraîches garanties pendant 14 jours, sans additifs ni conservateurs, l'entreprise est parvenue à l'excellence grâce à un process rigoureux et à produits frais à la maturation adaptée. En passe de devenir le leader Européen de la salade de fruits fraîche, la société polonaise, présents actuellement sur plusieurs marchés