Confiez la rédaction de vos contenus sur la finance à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équipe et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus sur la finance, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus sur la finance de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #51574

Prélèvement automatique - Un texte

Consignes générales du client :

Objectifs de l'article : inviter nos leads à mettre en place un prélèvement automatique lors de la souscription à un contrat d'assurance vie ou plan épartgne retraite

Mots clés : prélèvement automatique, mensualisation, investissement régulier, fléxibilité, économiser sans effort

Titre : Actions cotées et non cotées : pourquoi il faut privilégier l’investissement régulier ?

Introduction

Les fortes secousses que traversent les marchés sont de nature à inquiéter les investisseurs.
Faut-il pour autant fuir les marchés ? La sagesse voudrait au contraire que les investisseurs s’y intéressent plus que jamais quand les temps sont difficiles. Comment, en effet, savoir quand les marchés actions et immibiliers sont au plus bas, et à quel moment ils sont au plus haut ? En réalité, même les économistes les plus chevronnés sont bien en peine de définir le fameux « meilleur moment » pour investir ou pour vendre.

Plus que jamais, la stratégie la plus recommandée pour investir aujourd’hui est l’investissement régulier. Le principe en est simple : chaque mois, à une date donnée, l’épargnant place la même somme. Comme les prix des actifs fluctuent sans cesse, certes avec plus d'inertie sur les marchés non cotés, le prix d’achat de ces actifs n’est jamais le même.

Développement

L'assurance vie et le plan épargne retraite permettent tout deux de mettre en place des prélèvements automatiques. Ces prélèvements peuvent être interrompus à tout instant.

Le prélèvement automatique permet d'investir avec un minimum d'effort et de s'habituer mensuellement à placer une somme donnée.

Raisonner sur la durée
Les placements cotés et cotés doivent se faire sur un horizon de huit à dix an afin de couvrir les frais et maximiser sa performance. D'autant plus sur les fonds non cotés de private equity.

Jouer l’atout de la décorrélation
Autre incontournable de toute stratégie d'investissement, la diversification, qui doit être être multidimensionnelle. « Pour réduire sa prise de risque, il faut non seulement composer avec différentes classes d’actifs (obligations, actions cotées et non cotées, immobilier, etc.), mais au sein de chacune de ces briques affiner ses choix tant du point de vue catégoriel (small cap, grandes valeurs, obligations d’Etat, high yield, etc.) que sectoriel et géographique, en excluant d’office les segments à trop fortes volatilités : marchés émergents, matière premières, etc. » Pour maximiser le rapport rendement-risque, la diversification doit jouer la carte de la dé-corrélation. « On trouve parfois plus de différences entre deux catégories d’obligations ou d’actions qu’entre une obligation et une action. L’idée est donc au sein de chaque classe d’actifs, d’aller chercher des comportements spécifiques, non indiciels, ce qui bien sûr exige de confier les rênes de son allocation à un expert.

Conclusion

Texte #1
1000 mots
Terminé

Objectifs de l'article : inviter nos leads à mettre en place un prélèvement automatique lors de la souscription à un contrat d'assurance vie ou plan épargne retraite

Mots clés : prélèvement automatique, mensualisation, investissement régulier, flexibilité, économiser sans effort

Titre : Actions cotées et non cotées : pourquoi il faut privilégier l’investissement régulier ?

Introduction (A reformuler pour éviter plagiat)

Les fortes secousses que traversent les marchés sont de nature à inquiéter les investisseurs.
Faut-il pour autant fuir les marchés ? La sagesse voudrait au contraire que les investisseurs s’y intéressent plus que jamais quand les temps sont difficiles. Comment, en effet, savoir quand les marchés actions et immibiliers sont au plus bas, et à quel moment ils sont au plus haut ? En réalité, même les économistes les plus chevronnés sont bien en peine de définir le fameux « meilleur moment » pour investir ou pour vendre.

Plus que jamais, la stratégie la plus recommandée pour investir aujourd’hui est l’investissement régulier. Le principe en est simple : chaque mois, à une date donnée, l’épargnant place la même somme. Comme les prix des actifs fluctuent sans cesse, certes avec plus d'inertie sur les marchés non cotés, le prix d’achat de ces actifs n’est jamais le même.

Développement (A reformuler pour éviter plagiat)

L'assurance vie et le plan épargne retraite permettent tout deux de mettre en place des prélèvements automatiques. Ces prélèvements peuvent être interrompus à tout instant.

Le prélèvement automatique permet d'investir avec un minimum d'effort et de s'habituer mensuellement à placer une somme donnée.

Raisonner sur la durée
Les placements cotés et cotés doivent se faire sur un horizon de huit à dix an afin de couvrir les frais et maximiser sa performance. D'autant plus sur les fonds non cotés de private equity.

Jouer l’atout de la décorrélation
Autre incontournable de toute stratégie d'investissement, la diversification, qui doit être être multidimensionnelle. « Pour réduire sa prise de risque, il faut non seulement composer avec différentes classes d’actifs (obligations, actions cotées et non cotées, immobilier, etc.), mais au sein de chacune de ces briques affiner ses choix tant du point de vue catégoriel (small cap, grandes valeurs, obligations d’Etat, high yield, etc.) que sectoriel et géographique, en excluant d’office les segments à trop fortes volatilités : marchés émergents, matière premières, etc. » Pour maximiser le rapport rendement-risque, la diversification doit jouer la carte de la dé-corrélation. « On trouve parfois plus de différences entre deux catégories d’obligations ou d’actions qu’entre une obligation et une action. L’idée est donc au sein de chaque classe d’actifs, d’aller chercher des comportements spécifiques, non indiciels, ce qui bien sûr exige de confier les rênes de son allocation à un expert.

OR19-32225 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Excellent, grande générosité sur le nombre de mots. Un cadeau de Noël fort apprécié.