Redaction de storytelling hotel - 1 texte

Hôtel **** familial de 4ème génération,
Ton de rédaction a adapter pour transmettre émotion et convivialité.
Extrait de rédaction fortement conseillé.
Mot clés : "Histoire""Hôtel Itsas Mendia" "Hôtel de caractère" "Hôtel de charme""existe depuis près d'un siècle" "Hôtel de 4eme génération" au "Pays Basque" "Bidart" "coeur de village" "Océan" "Petit Hôtel familial de 15 chambres" "vue sur les montagnes et l'Océan"
Signification en basque : Itsas = Océan , Mendia = Montagne
Milesker ! (merci)

Texte #1
1000 mots
Terminé

Hôtel **** familial de 4ème génération,
Ton de rédaction a adapter pour transmettre émotion et convivialité.
Extrait de rédaction fortement conseillé.
Mot clés : "Histoire""Hôtel Itsas Mendia" "Hôtel de caractère" "Hôtel de charme""existe depuis près d'un siècle" "Hôtel de 4eme génération" au "Pays Basque" "Bidart" "coeur de village" "Océan" "Petit Hôtel familial de 15 chambres" "vue sur les montagnes et l'Océan"
Signification en basque : Itsas = Océan , Mendia = Montagne
Milesker ! (merci)

L’hôtel Itsas Mendia :

En lisant ces lignes installés dans votre chambre, vous ne devinez pas le poids de l'histoire que supporte ces murs. En effet, les premières pierres de cet édifice somptueux ont été posées au début du siècle dernier...

Exilé d' Hegoalde à la fin du 19eme siècle, Domingo Etchayde à choisi Bidart pour s'installer et y démarrer une nouvelle vie. Arrivé avec son troupeau de vaches, il s'y établira en tant qu' homme d'entretien d'un médecin qui vivait dans une petite maison, a deux pas de la place du village.... Après des années de bons services, l'opportunité vint à Domingo de racheter la maison du médecin et son lopin de terre attenant, ainsi entrait dans la famille Etchayde les terres que vous foulez aujourd'hui.

Parallèlement, Domingo va créer sa propre entreprise de construction qu'il va lui même développer, et donnera vie à deux enfants, Jean et Marie de son union avec Leonie.

Jean,l'ainé, reprendra vite le flambeau de l'entreprise de construction, et, grâce à un dur labeur, réussira à agrandir le patrimoine familial, par des constructions de qualité qui marqueront l'histoire du village. Quand les chantiers extérieurs venaient à manquer, il modifiera au fil des décennies l'apparence extérieur de la maison de famille, en l'agrandissant. C'est au début des années 1970 que la battisse atteindra sa forme architecturale actuelle et définitive. Jean étant affairé avec l'entreprise de construction, il fallait trouver une occupation à Marie, sa soeur.

L'idée est venue de transformer la maison en pension de famille, ce qui s'est fait au début des années 1920.. Pour sa formation hôtelière, un professionnel venu de Belgique viendra en terres Basques pour inculquer à Marie les secrets du service. Cette personne, très influente dans le développement personnel de Marie, restera quelques mois, laissant la jeune femme apte à diriger l'établissement et ses employés. Elle y sera aidée par sa belle sœur, Jeanne, femme de Jean, qui sévit dans les cuisines jusqu'en 1987. Marie restera la clef de voute de l’hôtel Itsas Mendia jusqu'à sa fermeture en 1996, et, aujourd'hui encore, d'anciens clients se remémorent cette femme fière et parfois dure qui dirigeait la maison d'une main de fer. Après une vie dédiée a son hôtel, elle nous quittera en 2004 à 98 ans.

De son côté, Jean, qui s'occupait avec brio du business familial, devenait papa, et avec Jeanne, ils donnaient naissance au petit Jean Marie. La famille ayant prospéré, Jean Marie pourra faire des études de comptabilité, qu'il terminait au crépuscule de sa vingtième année, dans le but de gérer la partie financière de l'hôtel de sa tante Marie, tâche à laquelle il s’attellera a plein temps toute sa vie adulte !. Avec Evelyne, sa femme, il connaitra le bonheur de devenir père, en voyant sa fille Maider découvrir le monde à la fin des années 1970.

Maider, fille du village s'il en est, grandira dans les jupes de sa grande tante, qui lui enseignera sur le tas les tenants et aboutissants de l'activité hôtelière. La jeune fille étudiera la cuisine au lycée hôtelier de Biarritz fin 1990, alors qu'en même temps, l'hôtel, vétuste, fermera ses portes, nous sommes à la veille du nouveau siècle...

Le nom de l'hôtel, adopté depuis le début de l'aventure, il suffit de regarder autour pour en comprendre la signification, Itsas Mendia, littéralement en basque, Mer et Montagnes, éléments qui depuis toujours enlacent l'édifice.

A la mort de Jean Marie, l’hôtel est tombé en désuétude au milieu des années 1990.
Le badaud Bidartar lambda pu s'étonner, presque 15 ans durant, de l'état catastrophique de cette majestueuse demeure en plein centre du village. A qui est ce ? Pourquoi est il abandonné ? Que vont ils en faire ? Et ainsi laisser place aux hypothèses les plus ubuesques... Un prince Saoudien, un député français, ou une chaine hôtelière.... ? Jonnhy Hallyday ?!!!Les rumeurs les plus folles ont circulé jusqu’à cette année 2008, où les volets s'ouvrirent, et les ouvriers reprirent l'activité dans la battisse.

Le mystère était levé.... L’hôtel Itsas Mendia restait bel et bien dans les mains de la famille Etchayde, et c'est Maider, cette même petite fille qui courait dans les couloirs au début des années 80, qui, armée d'un courage énorme, se lançait dans la rénovation des insalubres murs qui l'avaient vu grandir.

Du courage il en fallait ! Les travaux, qui ont duré deux ans (deux fois plus que prévu!), ont donné lieu à des scènes insolites, des prises de têtes remarquables, des problèmes insolubles et évidemment, dans un tel désordre, des souvenirs de « galère » insensés, ce genre de problème que l'on pleure au présent, et qui, glissant peu à peu dans la case souvenirs, se transforment en fou rire et souvenirs inclassables !... entre autres, découverte de sources d'eau potables sous le bâtiment, …....... (anecdotes).

C'est finalement en Aout 2010 que Maider ré ouvrira « son » bébé, au prix d'efforts et d'investissements -financiers et personnel- démesurés ! Ce pari fou est en passe de se révéler gagnant, puisque, 5 ans après, les murs refaits tiennent le coup, et nous continuons à recevoir de plus en plus de visiteurs, souvent sensibles à l'histoire et l’âme que dégage ce lieu intemporel.

Le bouche à oreille est notre meilleur outil de communication, celui paraît il des bonnes adresses familiales et authentiques, de celles que l'on ne chuchote pas à n'importe quel tympan....

Recevoir famille, amis ou connaissances de clients est pour nous la meilleure forme de reconnaissance possible, la preuve de la pertinence de notre travail quotidien ainsi que le moteur nécessaire pour nous pousser à poursuivre dans cette voie. Evidemment, même si nous nous efforçons chaque jour de satisfaire le plus grand monde (entreprise difficile!), nous ne nous pensons pas parfaits, ainsi, vos remarques et conseils seront toujours les bienvenus !

Bien que de nombreuses surprises continuent à se glisser dans notre quotidien, du fait de l'age du bébé, nous ne lui en tenons aucune rancune. En effet, le temps mis pour en prendre soin est bien compensé par le bonheur d'évoluer dans ce lieu unique, et de rendre à Bidart et aux Bidartars cette maison emblématique. Car l’hôtel Itsas Mendia, c'est un peu la mémoire du village et de ces villageois, une partie de notre histoire, de nos valeurs, de notre âme...

Le décor et design intérieur ont entièrement été pensés  par la nouvelle propriétaire, à l'image du peuple basque, simple, fier et élégant, naturellement.... Dans un style moderne, chic et décontracté, à l'image du service que nous essayons de proposer. Certains meubles et fauteuils centenaires ont été retapissés par Maider et sa maman Evelyne, et font aujourd'hui le bonheur de nos clients.
Nous espérons que ce mélange entre tradition et modernité, entre hier et demain, vous satisfera totalement, et que vous vous sentirez ici un peu comme chez vous, car oui, pour la nuit, la semaine ou la vie, Itsas Mendia est également votre maison, et nous ferons le nécessaire pour vous le faire sentir, pour que le souvenir de cette expérience reste à jamais gravé dans votre mémoire....

Vous ne vous doutiez surement pas, en réservant au hasard d'un clik sur le net ou d'un appel téléphonique, de la facette historique de l'hôtel ITSAS MENDIA, nous espérons que ces lignes vous aideront à vous en rendre compte, nous vous invitons également à découvrir les cartes postales d'époques disséminées ça et là au rez de chaussée, nous serons ravis de vous les commenter.

Par contre , l'établissement décline toute responsabilité en cas d'addiction profonde et irrémédiable à l'hôtel ITSAS MENDIA et au village de Bidart, cela est presque automatique et peut poser de sérieux problèmes..... Plaisanterie mise à part, nous sommes heureux et fiers de constater que notre clientèle d'habitués grandit année après année, et pour cela, sincèrement, MILESKER, car c'est évidemment grâce à vous que nous pouvons faire perdurer la magie du site!

DR17-13954 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci pour ce beau texte qui répond à mes attentes.