Confiez la rédaction de vos contenus sur le thème économie à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équique et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus sur le thème économie, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus sur le thème économie de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #15683

5 bonnes raisons d’intégrer un PIM à votre fonctionnement - 4 contrecoups d’une mauvaise gestion de données - 2 textes

Consignes générales du client :

Texte 1:

Il s'agira ici de synthétiser un texte de 1200 mots en le passant a un format billet de blog de 420 mots. Le thème de l'article porte sur 5 bonnes raisons d’intégrer un PIM à votre fonctionnement. Vous devrez respecter la structure de l'article : introduction / paragraphe / conclusion. Nous attachons une partie importante aux mots-clés et au référencement SEO, nous souhaiterions donc mettre en avant 3 mots clés : - PIM - flux de données - gestion des données

Article: 5 bonnes raisons d’intégrer un PIM à votre fonctionnement Le système PIM, Product Information Management ou Gestion de l’Information Produit, est un des outils numériques marketing centralisé et multi-canal aujourd’hui indispensable. Il procure au marketeur de puissantes fonctions de centralisation et de traitement des informations produit. Avec le MDM, Master Data Management, l’entreprise diffuse une seule version de ses données. Le Product Experience Management permet leur enrichissement avec des retours d’expériences clients. La Syndication de Produit offre la possibilité aux équipes marketing de placer directement leurs nouvelles offres dans le PIM de leurs distributeurs. Centraliser les informations produit pour plus de cohérence Un des principaux avantages procurés par la mise en place et l’utilisation d’un PIM est la cohérence des informations produit. Tous les acteurs de l’entreprise qui sont concernés par des activités commerciales peuvent y trouver des données regroupées et mises en forme d’une façon unique. La communication avec les distributeurs, ou les clients, est cohérente et plus fluide et les informations sont facilement accessibles par les équipes commerciales. La centralisation des informations produit est également très avantageuse pour ceux qui sont chargés de la maintenance de celles-ci. Il est bien plus facile de les gérer est de garantir leur pertinence. Chaque nouvelle mise à jour est automatiquement mise à la disposition de tous et sous la même forme. L’intégration de ces données à un ERP, une base de données et même dans des fichiers Excel est aussi plus simple et rapide. Le PIM autorise la communication multi-canaux Tous les systèmes marketing de nouvelle génération doivent répondre aux exigences de marchés mondialisés au besoins aussi volatils que changeants. Un PIM, grâce à la vue unique qu’il donne des informations produit, peut diffuser celles-ci via plusieurs canaux de communication. Elles sont utilisables indifféremment sur un catalogue papier, en tant que PLV, dans une boutique physique ou une boutique en ligne. La centralisation des données du PIM permet de créer des versions multilingues des caractéristiques produit. Une diffusion à l’international est facilitée ce qui offre de nouvelles perspectives commerciales à l’entreprise. On peut même avancer que la mise en place d’un PIM est une étape obligée lors de la création d’une présence commerciale en ligne. Des capacités et des fonctions qui aident à la décision commerciale La mise à disposition centralisée des informations produit du PIM offre des perspectives décisionnelles qui ne peuvent être garanties par d’autres gammes de logiciels comme les CRM par exemple. De données fiables, structurées et correctement exposées on peut tirer des tableaux de bord complexes sur les produits et les gammes de produits. Cette source précieuse d’informations offre des capacités de reporting avancées qui sont autant d’outils d’aide à la décision. Mettre en œuvre un PIM et vouloir l’utiliser pour des tâches décisionnelles c’est mieux répondre aux interrogations quotidiennes des équipes commerciales. Il faut savoir comment classer les produits de la façon la plus naturelle possible. Il faut déterminer le nombre d’attributs qu’il est souhaitable et utile d’exposer pour chaque gamme de produit. On doit choisir la provenance des données produit collectées pour en garantir la pertinence et la fiabilité. Enfin, dans le contexte de la vente en ligne, vu l’importance de la vitrine virtuelle, il faut choisir le niveau de qualité des informations produit exposés. Un reporting approfondi autorise un pilotage fin de la stratégie produit Les rapports complexes qu’il est possible de générer à partir des informations du PIM ne servent pas qu’à une meilleure commercialisation des produits. Elles peuvent être mises à profit par les équipes de production pour créer de nouvelles versions ou de nouvelles générations de produits et de services plus performants, plus attractifs et moins chers. L’exploitation des retours distributeurs ou clients dans des rapports détaillés donne de précieuses indications quant aux mesures à prendre pour coller à leurs exigences et à leurs besoins. C’est un avantage de taille pour devancer les stratégies des concurrents. Le PIM est un vecteur d’économies évident La centralisation des informations et la rapidité de leur mise à jour procure des économies d’énergie et d’échelle. Le PIM est pensé selon ces lignes directrices et permet la diffusion en continu de données fiables, vérifiées et enrichies. Les demandes de renseignements sont réduites et toutes traitées selon les mêmes modalités. Les réponses sont rapides et appropriées sans pour autant trop monopoliser de ressources en interne. Les tickets de support sont traités plus rapidement et plus efficacement. Les résultats peuvent être agrégés au sein d’une base de données marketing de support. Enfin, le time-to-market de vos produits est considérablement réduit. Dès qu’ils sont disponibles à la commercialisation ils sont accompagnés des informations marketing essentielles à leur succès. Une équipe commerciale de pointe ne peut se passer d’un PIM L’information c’est le nouveau pétrole. C’est la ressource du XXIème siècle essentielle à la conquête de nouvelles parts de marché. Elle va rendre possible une croissance soutenue même pour de petites organisations qui n’ont plus rien à craindre de la mondialisation. Les nouvelles méthodes d’analyse prédictive qui tirent leurs informations des PIM vont non seulement autoriser un profilage fin des clients mais aussi permettre de devancer leurs besoins. Avec une démarche commerciale organisée par un système de Gestion de l’Information Produit les temps de mise sur le marché sont réduits, et comme les performances sont nettement augmentées la compétitivité est accrue. L’utilisation des PIM n’est pas encore généralisée, le phénomène tend cependant à se démocratiser. Elle va décupler l’impact marketing des équipes commerciales et procurer agilité et fiabilité à quasiment tous les processus-métiers d’une entreprise. Il faut donc prendre conscience dès à présent des bénéfices apportés par la mise en place d’un PIM pour gagner rapidement un avantage concurrentiel indéniable face à votre concurrence.

------------------------------------------------------------------------

Texte 2:

Il s'agira ici de synthétiser un texte de 1200 mots en le passant a un format billet de blog de 420 mots. Le thème de l'article porte sur 4 contrecoups d’une mauvaise gestion de données. Vous devrez respecter la structure de l'article : introduction / paragraphe / conclusion. Nous attachons une partie importante aux mots-clés et au référencement SEO, nous souhaiterions donc mettre en avant 3 mots clés : - flux de données - time to market - gestion des données

Article: 4 contrecoups d’une mauvaise gestion de données Les avantages procurés par un Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) lors de la mise au point d’une démarche marketing n’est plus à prouver. Encore faut-il que cette somme d’informations soit maintenue et gérée de façon à être toujours disponible et accessible dans les meilleurs délais. Cela implique une organisation raisonnée des bases de données ainsi que le développement de vues pertinentes qui en facilitent l’exploitation. Si toutes ces conditions de mise en œuvre et d’utilisation ne sont pas réunies les bases de données vont devenir un fardeau pour l’entreprise. Leur coût de possession va devenir insupportable et leur utilisation dans un contexte marketing sera inefficace voire inutile. Une bonne organisation des données réduit le time-to-market Une bonne campagne marketing doit être lancée en fonction de diverses opportunités tactiques et stratégiques qui autorisent une efficacité maximum. Si le time-to-market de l’opération commerciale est ralentie par une mauvaise organisation des données, il y a de fortes chances que celle-ci ne porte pas tous ses fruits. Les heures perdues à analyser des lacs de données désorganisés, les fameux datalakes du Big Data, non seulement diminuent l’efficacité d’une campagne marketing mais elles donnent un répit à la concurrence qui peut contre-attaquer à son aise. Une augmentation de ses ventes est à prévoir, elle risque d’être proportionnelle à la perte de vos parts de marchés. L’analyse des données n’est pertinente que si leurs sources sont fiables On ne construit pas sur du sable. Une mauvaise organisation des données affecte toutes les analyses que l’on souhaite en tirer. Des outils de Business Intelligence (BI) ou d’analyse du Big Data ne sont d’aucune utilité sur des informations incomplètes, inexactes ou erronées. Le pire peut toujours se produire. En prenant en compte des résultats d’analyse faussés par l’emploi de sources de données non fiables, une campagne marketing, et même toute la stratégie commerciale d’une entreprise, peut être faussée. Si des prévisions sont établies sur des bases compromises c’est tout l’avenir commercial d’une société qui est mis en danger. La personnalisation des offres commerciales repose sur la connaissance du consommateur Les marketeurs actuels attachent une grande importance à la personnalisation de leurs offres commerciales. De nombreux outils marketing, notamment issus du Big Data et de l’Apprentissage Machine, autorisent le profilage précis des consommateurs. Il devient alors plus facile de provoquer des conversions et de récupérer des clients qui se sont éloignés. Cette personnalisation est même devenue une obligation pour les entreprises qui souhaitent être vraiment concurrentielles. Les enjeux sont de taille car d’après le cabinet E-Consultancy la personnalisation des offres clients permet d’augmenter les ventes de près de 20%. Ce profilage des clients qui a pour but de leur faire des offres qui leurs correspondent, et même pour anticiper leurs besoins, ne peut être efficace qu’avec des données pertinentes. Les bases de données qui les organisent en tables, indexes et vues doivent être mises à jour avec rigueur. Les goûts des clients peuvent évoluer et une recommandation qui ne serait pas adaptée entamerait sérieusement la réputation d’une entreprise. De tels incident sont impardonnables, surtout lors d’actions commerciales sur Internet où le client n’hésitera pas à passer rapidement à la concurrence. L’accumulation des erreurs de données provoque un effet boule de neige Lorsque l’on laisse ses sources de données dans un état de désorganisation, celui-ci ne peut que s’amplifier. C’est l’effet boule de neige tant redouté par les administrateurs de SGBDs ou de PIMs. Celui-ci peut atteindre de telles proportions que non seulement il ne pourra plus servir à quelque démarche marketing que ce soit mais en plus sa gestion et les tentatives pour rétablir son intégrité deviendront quasi-impossibles. Les coûts pour l’entreprise victime d’une telle situation seront vite astronomiques et le résultat sera proche d’une véritable catastrophe industrielle. Dès qu’une situation critique comme celle-ci est détectée il faut la corriger avant qu’elle ne prenne des proportions irrécupérables. Un Système de Gestion de Bases de Données ne vaut que par son intégrité et sa mise à jour. On peut certes en tirer des analyses précieuses pour rendre les campagnes marketing très efficaces. Ceci n’est cependant possible que si, et seulement si, la base de données est conçue de façon à servir les objectifs commerciaux et si les informations qu’elle renferme sont fiables. On ne pourra les exploiter que si elles sont exactes et mises à jour régulièrement. Si ce n’est pas le cas, au mieux elles ne seront d’aucune utilité, au pire elles constitueront une charge coûteuse pour l’entreprise.

Texte #1
420 mots
Terminé

Il s'agira ici de synthétiser un texte de 1200 mots en le passant a un format billet de blog de 420 mots. Le thème de l'article porte sur 5 bonnes raisons d’intégrer un PIM à votre fonctionnement. Vous devrez respecter la structure de l'article : introduction / paragraphe / conclusion. Nous attachons une partie importante aux mots-clés et au référencement SEO, nous souhaiterions donc mettre en avant 3 mots clés : - PIM - flux de données - gestion des données

Article:

5 bonnes raisons d’intégrer un PIM à votre fonctionnement

Le système PIM, Product Information Management ou Gestion de l’Information Produit, est un des outils numériques marketing centralisé et multi-canal aujourd’hui indispensable. Il procure au marketeur de puissantes fonctions de centralisation et de traitement des informations produit. Avec le MDM, Master Data Management, l’entreprise diffuse une seule version de ses données. Le Product Experience Management permet leur enrichissement avec des retours d’expériences clients. La Syndication de Produit offre la possibilité aux équipes marketing de placer directement leurs nouvelles offres dans le PIM de leurs distributeurs.

Centraliser les informations produit pour plus de cohérence

Un des principaux avantages procurés par la mise en place et l’utilisation d’un PIM est la cohérence des informations produit. Tous les acteurs de l’entreprise qui sont concernés par des activités commerciales peuvent y trouver des données regroupées et mises en forme d’une façon unique. La communication avec les distributeurs, ou les clients, est cohérente et plus fluide et les informations sont facilement accessibles par les équipes commerciales.

La centralisation des informations produit est également très avantageuse pour ceux qui sont chargés de la maintenance de celles-ci. Il est bien plus facile de les gérer est de garantir leur pertinence. Chaque nouvelle mise à jour est automatiquement mise à la disposition de tous et sous la même forme. L’intégration de ces données à un ERP, une base de données et même dans des fichiers Excel est aussi plus simple et rapide.

Le PIM autorise la communication multi-canaux

Tous les systèmes marketing de nouvelle génération doivent répondre aux exigences de marchés mondialisés au besoins aussi volatils que changeants. Un PIM, grâce à la vue unique qu’il donne des informations produit, peut diffuser celles-ci via plusieurs canaux de communication. Elles sont utilisables indifféremment sur un catalogue papier, en tant que PLV, dans une boutique physique ou une boutique en ligne.

La centralisation des données du PIM permet de créer des versions multilingues des caractéristiques produit. Une diffusion à l’international est facilitée ce qui offre de nouvelles perspectives commerciales à l’entreprise. On peut même avancer que la mise en place d’un PIM est une étape obligée lors de la création d’une présence commerciale en ligne.

Des capacités et des fonctions qui aident à la décision commerciale

La mise à disposition centralisée des informations produit du PIM offre des perspectives décisionnelles qui ne peuvent être garanties par d’autres gammes de logiciels comme les CRM par exemple. De données fiables, structurées et correctement exposées on peut tirer des tableaux de bord complexes sur les produits et les gammes de produits. Cette source précieuse d’informations offre des capacités de reporting avancées qui sont autant d’outils d’aide à la décision.

Mettre en œuvre un PIM et vouloir l’utiliser pour des tâches décisionnelles c’est mieux répondre aux interrogations quotidiennes des équipes commerciales. Il faut savoir comment classer les produits de la façon la plus naturelle possible. Il faut déterminer le nombre d’attributs qu’il est souhaitable et utile d’exposer pour chaque gamme de produit. On doit choisir la provenance des données produit collectées pour en garantir la pertinence et la fiabilité. Enfin, dans le contexte de la vente en ligne, vu l’importance de la vitrine virtuelle, il faut choisir le niveau de qualité des informations produit exposés.

Un reporting approfondi autorise un pilotage fin de la stratégie produit

Les rapports complexes qu’il est possible de générer à partir des informations du PIM ne servent pas qu’à une meilleure commercialisation des produits. Elles peuvent être mises à profit par les équipes de production pour créer de nouvelles versions ou de nouvelles générations de produits et de services plus performants, plus attractifs et moins chers. L’exploitation des retours distributeurs ou clients dans des rapports détaillés donne de précieuses indications quant aux mesures à prendre pour coller à leurs exigences et à leurs besoins. C’est un avantage de taille pour devancer les stratégies des concurrents.

Le PIM est un vecteur d’économies évident

La centralisation des informations et la rapidité de leur mise à jour procure des économies d’énergie et d’échelle. Le PIM est pensé selon ces lignes directrices et permet la diffusion en continu de données fiables, vérifiées et enrichies. Les demandes de renseignements sont réduites et toutes traitées selon les mêmes modalités. Les réponses sont rapides et appropriées sans pour autant trop monopoliser de ressources en interne. Les tickets de support sont traités plus rapidement et plus efficacement. Les résultats peuvent être agrégés au sein d’une base de données marketing de support. Enfin, le time-to-market de vos produits est considérablement réduit. Dès qu’ils sont disponibles à la commercialisation ils sont accompagnés des informations marketing essentielles à leur succès.

Une équipe commerciale de pointe ne peut se passer d’un PIM

L’information c’est le nouveau pétrole. C’est la ressource du XXIème siècle essentielle à la conquête de nouvelles parts de marché. Elle va rendre possible une croissance soutenue même pour de petites organisations qui n’ont plus rien à craindre de la mondialisation. Les nouvelles méthodes d’analyse prédictive qui tirent leurs informations des PIM vont non seulement autoriser un profilage fin des clients mais aussi permettre de devancer leurs besoins. Avec une démarche commerciale organisée par un système de Gestion de l’Information Produit les temps de mise sur le marché sont réduits, et comme les performances sont nettement augmentées la compétitivité est accrue.

L’utilisation des PIM n’est pas encore généralisée, le phénomène tend cependant à se démocratiser. Elle va décupler l’impact marketing des équipes commerciales et procurer agilité et fiabilité à quasiment tous les processus-métiers d’une entreprise. Il faut donc prendre conscience dès à présent des bénéfices apportés par la mise en place d’un PIM pour gagner rapidement un avantage concurrentiel indéniable face à votre concurrence.

RR17-12428 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Texte #2
420 mots
Terminé

Il s'agira ici de synthétiser un texte de 1200 mots en le passant a un format billet de blog de 420 mots. Le thème de l'article porte sur 4 contrecoups d’une mauvaise gestion de données. Vous devrez respecter la structure de l'article : introduction / paragraphe / conclusion. Nous attachons une partie importante aux mots-clés et au référencement SEO, nous souhaiterions donc mettre en avant 3 mots clés : - flux de données - time to market - gestion des données

Article:

4 contrecoups d’une mauvaise gestion de données

Les avantages procurés par un Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) lors de la mise au point d’une démarche marketing n’est plus à prouver. Encore faut-il que cette somme d’informations soit maintenue et gérée de façon à être toujours disponible et accessible dans les meilleurs délais. Cela implique une organisation raisonnée des bases de données ainsi que le développement de vues pertinentes qui en facilitent l’exploitation. Si toutes ces conditions de mise en œuvre et d’utilisation ne sont pas réunies les bases de données vont devenir un fardeau pour l’entreprise. Leur coût de possession va devenir insupportable et leur utilisation dans un contexte marketing sera inefficace voire inutile.

Une bonne organisation des données réduit le time-to-market

Une bonne campagne marketing doit être lancée en fonction de diverses opportunités tactiques et stratégiques qui autorisent une efficacité maximum. Si le time-to-market de l’opération commerciale est ralentie par une mauvaise organisation des données, il y a de fortes chances que celle-ci ne porte pas tous ses fruits. Les heures perdues à analyser des lacs de données désorganisés, les fameux datalakes du Big Data, non seulement diminuent l’efficacité d’une campagne marketing mais elles donnent un répit à la concurrence qui peut contre-attaquer à son aise. Une augmentation de ses ventes est à prévoir, elle risque d’être proportionnelle à la perte de vos parts de marchés.

L’analyse des données n’est pertinente que si leurs sources sont fiables

On ne construit pas sur du sable. Une mauvaise organisation des données affecte toutes les analyses que l’on souhaite en tirer. Des outils de Business Intelligence (BI) ou d’analyse du Big Data ne sont d’aucune utilité sur des informations incomplètes, inexactes ou erronées. Le pire peut toujours se produire. En prenant en compte des résultats d’analyse faussés par l’emploi de sources de données non fiables, une campagne marketing, et même toute la stratégie commerciale d’une entreprise, peut être faussée. Si des prévisions sont établies sur des bases compromises c’est tout l’avenir commercial d’une société qui est mis en danger.

La personnalisation des offres commerciales repose sur la connaissance du consommateur

Les marketeurs actuels attachent une grande importance à la personnalisation de leurs offres commerciales. De nombreux outils marketing, notamment issus du Big Data et de l’Apprentissage Machine, autorisent le profilage précis des consommateurs. Il devient alors plus facile de provoquer des conversions et de récupérer des clients qui se sont éloignés. Cette personnalisation est même devenue une obligation pour les entreprises qui souhaitent être vraiment concurrentielles. Les enjeux sont de taille car d’après le cabinet E-Consultancy la personnalisation des offres clients permet d’augmenter les ventes de près de 20%.

Ce profilage des clients qui a pour but de leur faire des offres qui leurs correspondent, et même pour anticiper leurs besoins, ne peut être efficace qu’avec des données pertinentes. Les bases de données qui les organisent en tables, indexes et vues doivent être mises à jour avec rigueur. Les goûts des clients peuvent évoluer et une recommandation qui ne serait pas adaptée entamerait sérieusement la réputation d’une entreprise. De tels incident sont impardonnables, surtout lors d’actions commerciales sur Internet où le client n’hésitera pas à passer rapidement à la concurrence.

L’accumulation des erreurs de données provoque un effet boule de neige

Lorsque l’on laisse ses sources de données dans un état de désorganisation, celui-ci ne peut que s’amplifier. C’est l’effet boule de neige tant redouté par les administrateurs de SGBDs ou de PIMs. Celui-ci peut atteindre de telles proportions que non seulement il ne pourra plus servir à quelque démarche marketing que ce soit mais en plus sa gestion et les tentatives pour rétablir son intégrité deviendront quasi-impossibles. Les coûts pour l’entreprise victime d’une telle situation seront vite astronomiques et le résultat sera proche d’une véritable catastrophe industrielle. Dès qu’une situation critique comme celle-ci est détectée il faut la corriger avant qu’elle ne prenne des proportions irrécupérables.

Un Système de Gestion de Bases de Données ne vaut que par son intégrité et sa mise à jour. On peut certes en tirer des analyses précieuses pour rendre les campagnes marketing très efficaces. Ceci n’est cependant possible que si, et seulement si, la base de données est conçue de façon à servir les objectifs commerciaux et si les informations qu’elle renferme sont fiables. On ne pourra les exploiter que si elles sont exactes et mises à jour régulièrement. Si ce n’est pas le cas, au mieux elles ne seront d’aucune utilité, au pire elles constitueront une charge coûteuse pour l’entreprise.

RR17-12428 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client