Confiez la rédaction de vos contenus médicaux à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équique et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus médicaux, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus médicaux de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #25270

Réécrire 2 textes sur les obsèques afin d'éviter le contenu dupliqué - 2 textes

Consignes générales du client :

La validation par copyscape est primordiale

Texte #1
600 mots
Terminé

Réécrire ce texte afin d'éviter le contenu dupliqué : Les démarches administratives liées aux obsèques

Les démarches administratives

L'acte de décès : la priorité

Qu'il s'agisse d'une inhumation ou d'une crémation, il faut être réactif et organisé pour pouvoir gérer ce moment difficile.

L'acte de décès est le premier document à obtenir (dans les 24 heures, sauf week-end et jours fériés). S'obtenant dans la mairie du lieu de décès, il vous donne le droit d'inhumer. Quatre pièces sont demandées en retour :

Une pièce d'identité du défunt et de la personne déclarante (carte d'identité, passeport ou permis de conduire),
Le livret de famille du défunt,
Le certificat médical constatant le décès et fourni par un médecin.

A savoir :

N'oubliez pas de demander plusieurs exemplaires de l'acte de décès, ils vous seront notamment utiles pour la succession. Si le décès a eu lieu dans une maison de retraite ou dans un hôpital, l'établissement en question devra effectuer cette démarche gratuitement.

Les autres démarches

D'autres organismes ou administrations sont à contacter dans les jours qui ont suivi le décès :

Sous 2 jours

La société d'assurance dans le cas où la personne disparue avait un contrat obsèques ou une assurance obsèques,
Des agences de pompes funèbres pour l'organisation des obsèques. Nous vous proposons gratuitement des devis de pompes funèbres.
L'employeur pour l'arrêt du contrat de travail et les indemnités (lui fournir un certificat de décès),
Les ASSEDIC si le défunt recevait des allocations chômage,
Le CPAM pour l'obtention du capital décès de la Sécurité Sociale si la personne décédée était salariée, au chômage, invalide ou indemnisée,
Le tribunal d'instance si le défunt était pacsé ;

Sous 7 jours

Le bailleur pour mettre un terme à la location ou la transférer,
Les locataires si le défunt était propriétaire,
La banque de la personne disparue (fermeture de comptes excepté les comptes joints),
La caisse de retraite si le défunt était retraité ;

Sous 1 mois

Le centre des impôts via une lettre les informant du décès,
Un notaire pour organiser la succession ou CPAM pour la pension de veuf ou de veuve invalide,
La CAF (Caisse d'Allocations Familiales) pour l'API (allocation de parent isolé) et l'allocation de soutien familial ;

Sous 6 mois

Régulariser la taxe foncière, la taxe d'habitation et l'impôt sur le revenu,
Modification de la carte grise du véhicule,
Contacter la Sécurité Sociale pour demander une immatriculation personnelle ;

SR18-19870 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Ok
Texte #2
600 mots
Terminé

Réécrire ce texte afin d'éviter le contenu dupliqué :

Organisation d'obsèques : comprendre et choisir les options

Crémation ou inhumation

Le choix entre inhumation ou crémation du corps est le plus important des obsèques. Il doit dépendre des dernières volontés du défunt, et découle bien souvent des convictions religieuses.

Inhumation

C'est la pratique la plus traditionnelle : l'inhumation consiste à mettre en terre le défunt dans son cercueil. Elle entraîne des coûts en plus, liés à la pierre tombale (ou au monument funéraire) et à la concession.

La concession au cimetière doit être sollicitée auprès de la mairie (mais l'agence de pompes funèbres peut faire la demande à votre place). Une concession peut être individuelle, collective ou familiale. Sa durée peut aller de 5 ans à 100 ans, et peut même être perpétuelle dans certains cas. Pour connaître les durées possibles et les tarifs pratiqués dans votre commune, il suffit de s'adresser directement au service concerné de votre mairie.

Crémation

La crémation est une pratique de plus en plus acceptée, avec une demande en forte hausse ces dernières années. On compte déjà plus de 200 crématoriums en France. La crémation consiste à brûler le corps du défunt, disposé au préalable dans un cercueil prévu à cet effet.

Si vous optez pour des obsèques avec crémation, certains crématoriums permettent aux familles d'assister à la combustion, même si ce n'est pas obligatoire. Les cendres sont ensuite placées par les agents dans une urne funéraire.

Le choix du crématorium est essentiel : en plus d'être à une distance accessible pour les proches, il doit offrir des prestations permettant le recueillement, la cérémonie et la communion des familles.

Où vont les cendres ?

Plusieurs options existent pour la destination des cendres. L'urne funéraire peut être conservée par les proches ou être placée dans un colombarium, dans le cimetière. Elle peut aussi être inhumée dans un caveau familial.

Certaines familles optent pour la dispersion des cendres. Cette pratique peut être réalisée dans la nature, dans un jardin du souvenir ou sur un arbre de mémoire, avec la possibilité de disposer une plaque commémorative.

Comment choisir son cercueil ?

Le cercueil est un élément obligatoire des obsèques, y compris en cas de crémation. Il représente en moyenne 27% du prix des obsèques, avec un prix qui varie énormément, de 500€ à 8.000€ en fonction des modèles. Pour bien choisir le cercueil, voici nos conseils :

Les cercueils pour crémation sont plus simples : leur épaisseur règlementaire est de 18mm minimum, et la plupart n'ont pas de vernis apparent. Ils peuvent être en bois clair, en pin, voire en aggloméré.
Les cercueils pour inhumation doivent mesurer au moins 22mm d'épaisseur. Le recours à des bois plus solides est fréquent, avec le chêne ou l'orme. La résistance à l'humidité est nécessaire, et ils se déclinent dans un large choix de formes et de couleurs.

Enfin, il vous faudra choisir des ornements et des accessoires pour le cercueil. Il doit obligatoirement être équipé de quatre poignées pour le transport. Parmi les options, il est possible d'ajouter des emblèmes religieux, un capitonnage, des décorations diverses...

Le choix de la cérémonie

Avant l'inhumation ou la crémation, les funérailles incluent presque toujours une cérémonie. Moment clé du deuil, c'est l'occasion de se réunir une dernière fois autour de la mémoire de la personne disparue et de lui rendre hommage.

Précédant le départ du corps, la cérémonie devra être planifiée par les proches, à moins que les détails en soient prévus dans le contrat de prévoyance. C'est généralement l'agence de pompes funèbres qui veille à son bon déroulement, avec en option le détachement d'un maître de cérémonie qui s'ajoute à la personnalité religieuse.

Les types de cérémonies les plus courantes sont les suivantes :

Civile (ou laïque)
Catholique
Protestante
Musulmane
Juive
Orthodoxe

Comment choisir l'urne funéraire

Le choix de l'urne funéraire est indispensable en cas de crémation. Il dépend de plusieurs critères, avec en premier lieu le budget et la destination des cendres. En effet, selon qu'elles soient destinées à être conservées, inhumées ou dispersée, différentes urnes vous seront proposées. Pour en savoir plus, cet article fait le point sur comment choisir une urne funéraire.

Les fleurs aux obsèques

La présence de fleurs n'est pas obligatoire en cas d'obsèques : tout dépend de la religion de la cérémonie. Cependant, elles sont souvent partie intégrante du rituel : dans le rite catholique par exemple, elles sont au coeur de la cérémonie, chaque personne venant jeter une fleur sur le cercueil avant l'inhumation.

SR18-19870 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Très bien