Confiez la rédaction de vos contenus sur le thème économie à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équique et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus sur le thème économie, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus sur le thème économie de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #25570

Les seniors de plus en plus exclus des prêts immobiliers. - Un texte

Consignes générales du client :

Réécrire le texte ci-dessous de façon a n'avoir aucun duplicate avec texte similaire

Les seniors de plus en plus exclus des prêts immobiliers.
Heureusement Cre10fi à la solution
A partir de 60 ans, il est difficile d’obtenir un crédit pour acheter son logement en dépit de la récente baisse des taux d’intérêt. Des solutions existent malgré tout.

*** URL MASQUÉE ***
Mieux vaut avoir moins de 60 ans pour obtenir un crédit immobilier. Dans une récente étude, On estime que seuls quatre dossiers d’emprunteurs séniors sur dix sont finançables contre six dossiers sur dix pour les trentenaires.
Tout d’abord, les banques préfèrent que le prêt soit remboursé avant les 75 ans de l’emprunteur, ce qui exclut des durées longues parfois nécessaires pour mener à bien un projet immobilier. Autre problème, l’assurance du prêt pénalise les emprunteurs plus âgés.
Les taux d’intérêts très bas devraient pourtant leur permettre d’emprunter plus facilement, mais ce n’est pas aussi simple. En effet, le coût de l’assurance emprunteur ajoutés aux frais de dossier et aux honoraires du courtier font parfois passer le coût du crédit juste au-dessus du taux de l’usure au-delà duquel les banques n’ont plus le droit de prêter.
L’usure est, en effet, calculée sur les taux de crédit moyens des trois derniers mois auxquels on ajoute 30 %. Au 1er avril 2019, le maximum autorisé était de 2,73 % pour les crédits inférieurs à 10 ans, de 2,77 % pour les crédits entre 10 et 20 ans et de 2,96 % pour les crédits supérieurs à 20 ans. Fait pour protéger les emprunteurs, ce taux d’usure se retourne ici contre les seniors.
Des solutions existent néanmoins pour réussir à emprunter. « Une femme de 65 ans qui souhaitait acheter sa résidence principale à Lyon s’est vue proposer un taux annuel effectif global de 3,43 %, supérieur au taux de l’usure et son dossier a été refusé. Nous avons diminué nos honoraires et trouver une assurance emprunteur moins chère. Le taux est retombé à 2,93 %, juste en dessous de la limite »,
Par ailleurs, il est même possible dans certains cas de se passer d’assurance emprunteur pour les personnes ayant un patrimoine suffisamment important. Dans ce cas, un nantissement est proposé et une somme d’argent ou un bien immobilier garantit l’emprunt au lieu de l’assurance.
Avec Cre10fi, vous êtes certain qu’une solution existe.

Texte #1
360 mots
Terminé

Réccrire pour éviter tout duplicate

Les seniors de plus en plus exclus des prêts immobiliers.
Heureusement Cre10fi à la solution
A partir de 60 ans, il est difficile d’obtenir un crédit pour acheter son logement en dépit de la récente baisse des taux d’intérêt. Des solutions existent malgré tout.

*** URL MASQUÉE ***
Mieux vaut avoir moins de 60 ans pour obtenir un crédit immobilier. Dans une récente étude, On estime que seuls quatre dossiers d’emprunteurs séniors sur dix sont finançables contre six dossiers sur dix pour les trentenaires.
Tout d’abord, les banques préfèrent que le prêt soit remboursé avant les 75 ans de l’emprunteur, ce qui exclut des durées longues parfois nécessaires pour mener à bien un projet immobilier. Autre problème, l’assurance du prêt pénalise les emprunteurs plus âgés.
Les taux d’intérêts très bas devraient pourtant leur permettre d’emprunter plus facilement, mais ce n’est pas aussi simple. En effet, le coût de l’assurance emprunteur ajoutés aux frais de dossier et aux honoraires du courtier font parfois passer le coût du crédit juste au-dessus du taux de l’usure au-delà duquel les banques n’ont plus le droit de prêter.
L’usure est, en effet, calculée sur les taux de crédit moyens des trois derniers mois auxquels on ajoute 30 %. Au 1er avril 2019, le maximum autorisé était de 2,73 % pour les crédits inférieurs à 10 ans, de 2,77 % pour les crédits entre 10 et 20 ans et de 2,96 % pour les crédits supérieurs à 20 ans. Fait pour protéger les emprunteurs, ce taux d’usure se retourne ici contre les seniors.
Des solutions existent néanmoins pour réussir à emprunter. « Une femme de 65 ans qui souhaitait acheter sa résidence principale à Lyon s’est vue proposer un taux annuel effectif global de 3,43 %, supérieur au taux de l’usure et son dossier a été refusé. Nous avons diminué nos honoraires et trouver une assurance emprunteur moins chère. Le taux est retombé à 2,93 %, juste en dessous de la limite »,
Par ailleurs, il est même possible dans certains cas de se passer d’assurance emprunteur pour les personnes ayant un patrimoine suffisamment important. Dans ce cas, un nantissement est proposé et une somme d’argent ou un bien immobilier garantit l’emprunt au lieu de l’assurance.
Avec Cre10fi, vous êtes certain qu’une solution existe.

LR19-26043 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
J’aurai souhaité un texte plus affiné mais il me convient . Merci