Confiez la rédaction de vos contenus automobiles à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équipe et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus automobiles, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus automobiles de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #48037

Rédaction d'un texte en gestion de flotte automobile - Un texte

Consignes générales du client :

Les erreurs à ne pas commettre en gestion de flotte

Avec un langage soutenu veuillez rédiger le texte suivant

A mettre dans l’introduction :
• Expliquer qu’aujourd’hui quel que soit la taille de la société, il est primordial qu’une flotte automobile soit auditée, optimisée, suivie au quotidien par des experts.
• Toutefois, gérer une flotte ne s’improvise pas, et requiert de nombreuses qualités : analyse, décision, veille, négociations etc
• A l’heure d’une conjoncture économique de plus en plus fragile et du durcissement de la réglementation, vous ne devez pas laisser place aux erreurs, aux inattentions, aux faux pas en gestion de flotte. Sous peine de sévèrement pénaliser votre réussite dans votre stratégie en flotte auto.
• Avec nos 15 ans d’expériences, on a rencontré de nombreux clients aux parcours et aux profils différents. Le constat est clair : trop d’entreprise ne se donnent pas les moyens de garantir leur réussite, notre cabinet de consulting fait un récapitulatif des erreurs à ne pas commettre, qui vous seront sans doute décisives pour gérer au mieux votre flotte auto.

1. Surestimer vos capacités en internes à dégager des économies viables sur le poste flotte auto

• Expliquer que la gestion opérationnelle d’une flotte demande un effort de travail intensif au quotidien en jonglant entre ces 4 piliers : Relation & Support conducteur + Gestion de la relation fournisseurs + Contrôle de gestion + Reporting & tableaux de bord.
• Et donc il est très souvent difficile de prendre du recul sur ces taches opérationnelles pour laisser place à l’analyse, aux rectifications de données pour mieux piloter son parc.
• D’autre part, se laisser du temps pour construire de concert avec les autres services une stratégie de flotte optimale, n’est pas un exercice facile (incompréhension des objectifs, vision trop écartée etc) !

2. Rattacher la gestion opérationnelle à un collaborateur non expert sous peine de dysfonctionnements interne

• Un gestionnaire de flotte doit réunir de nombreuses compétences, son périmètre d’action est très large et son métier est complexe…
• Sans formation, sans expertise et sans passion du métier, de nombreux dysfonctionnement peuvent apparaitre : pas de vision réelle sur le parc, pas de satisfaction en termes de services, difficulté à joindre suivre les contrats, assurer le suivi des véhicules.

3. Ne pas s’équiper logiciel de flotte

• Le fleet manager doit être sensible aux évolutions numériques, fini la gestion de parc au tableau Excell !
• S’équiper d’un outil de gestion de flotte apporte : meilleure efficacité dans sa gestion opérationnelle – c’est moins chronophage+ un meilleur suivi + et vision globale sur tout l’écosystème flotte auto
• Mais attention : s’équipé d’un des meilleurs logiciels du marché n’est pas synonyme de gestion et pilotage de parc optimisée et durable., Il est dangereux de penser que ces logiciels vont résoudre de manière automatique la pléthore de tâches, l’humain reste au centre de la gestion en flotte automobile.

4. Ne pas lier ce poste à la direction des achats

• 3ème dépense de la plupart des entreprises, juste derrière la masse salariale et l'immobilier. La flotte automobile est un mastodonte à gérer dans une société.
• La gestion de flotte automobile dispose de multiple aspects et notamment : les financements, la fiscalité, les loueurs , les avantages en nature qui sont des notions essentielles en flotte auto qui relèvent du fait de leur caractère économique, du service achat.. On comprend donc qu’en flotte auto, les interactions avec le service achat sont obligatoire.
• C’est souvent la cellule achat qui permet d’encadrer, fixer des objectifs atteignables, analyser, suivre une flotte.

5. Ne pas mettre en concurrence vos fournisseurs

• Ne pas céder aux pressions des mastodontes de l’éco système flotte automobile aux offres alléchantes certes mais parfois très orientés + importance d’avoir un cahier des charges clair et précis + et d’avoir desdbenchmarks actualisés obligatoire

6. Se laisser dépasser par la complexité de l’environnement flotte auto

• il faut une connaissance, avoir un service qui lead et qui chapote & qui traite,
• Trop souvent il existe des troubles inter-service : une négociation sur un loyer peut paraitre attrayante du côté achat et être un vrai frein sur la fiche de salaire d’un collaborateur

Texte #1
500 mots
Terminé

Les erreurs à ne pas commettre en gestion de flotte

Veuillez rédiger ce texte avec un langage soutenu.

A mettre dans l’introduction :
• Expliquer qu’aujourd’hui quel que soit la taille de la société, il est primordial qu’une flotte automobile soit auditée, optimisée, suivie au quotidien par des experts.
• Toutefois, gérer une flotte ne s’improvise pas, et requiert de nombreuses qualités : analyse, décision, veille, négociations etc
• A l’heure d’une conjoncture économique de plus en plus fragile et du durcissement de la réglementation, vous ne devez pas laisser place aux erreurs, aux inattentions, aux faux pas en gestion de flotte. Sous peine de sévèrement pénaliser votre réussite dans votre stratégie en flotte auto.
• Avec nos 15 ans d’expériences, on a rencontré de nombreux clients aux parcours et aux profils différents. Le constat est clair : trop d’entreprise ne se donnent pas les moyens de garantir leur réussite, notre cabinet de consulting fait un récapitulatif des erreurs à ne pas commettre, qui vous seront sans doute décisives pour gérer au mieux votre flotte auto.

1. Surestimer vos capacités en internes à dégager des économies viables sur le poste flotte auto

• Expliquer que la gestion opérationnelle d’une flotte demande un effort de travail intensif au quotidien en jonglant entre ces 4 piliers : Relation & Support conducteur + Gestion de la relation fournisseurs + Contrôle de gestion + Reporting & tableaux de bord.
• Et donc il est très souvent difficile de prendre du recul sur ces taches opérationnelles pour laisser place à l’analyse, aux rectifications de données pour mieux piloter son parc.
• D’autre part, se laisser du temps pour construire de concert avec les autres services une stratégie de flotte optimale, n’est pas un exercice facile (incompréhension des objectifs, vision trop écartée etc) !

2. Rattacher la gestion opérationnelle à un collaborateur non expert sous peine de dysfonctionnements interne

• Un gestionnaire de flotte doit réunir de nombreuses compétences, son périmètre d’action est très large et son métier est complexe…
• Sans formation, sans expertise et sans passion du métier, de nombreux dysfonctionnement peuvent apparaitre : pas de vision réelle sur le parc, pas de satisfaction en termes de services, difficulté à joindre suivre les contrats, assurer le suivi des véhicules.

3. Ne pas s’équiper logiciel de flotte

• Le fleet manager doit être sensible aux évolutions numériques, fini la gestion de parc au tableau Excell !
• S’équiper d’un outil de gestion de flotte apporte : meilleure efficacité dans sa gestion opérationnelle – c’est moins chronophage+ un meilleur suivi + et vision globale sur tout l’écosystème flotte auto
• Mais attention : s’équipé d’un des meilleurs logiciels du marché n’est pas synonyme de gestion et pilotage de parc optimisée et durable., Il est dangereux de penser que ces logiciels vont résoudre de manière automatique la pléthore de tâches, l’humain reste au centre de la gestion en flotte automobile.

4. Ne pas lier ce poste à la direction des achats

• 3ème dépense de la plupart des entreprises, juste derrière la masse salariale et l'immobilier. La flotte automobile est un mastodonte à gérer dans une société.
• La gestion de flotte automobile dispose de multiple aspects et notamment : les financements, la fiscalité, les loueurs , les avantages en nature qui sont des notions essentielles en flotte auto qui relèvent du fait de leur caractère économique, du service achat.. On comprend donc qu’en flotte auto, les interactions avec le service achat sont obligatoire.
• C’est souvent la cellule achat qui permet d’encadrer, fixer des objectifs atteignables, analyser, suivre une flotte.

5. Ne pas mettre en concurrence vos fournisseurs

• Ne pas céder aux pressions des mastodontes de l’éco système flotte automobile aux offres alléchantes certes mais parfois très orientés + importance d’avoir un cahier des charges clair et précis + et d’avoir des benchmarks actualisés obligatoire

6. Se laisser dépasser par la complexité de l’environnement flotte auto

• il faut une connaissance, avoir un service qui lead et qui chapote & qui traite,
• Trop souvent il existe des troubles inter-service : une négociation sur un loyer peut paraitre attrayante du côté achat et être un vrai frein sur la fiche de salaire d’un collaborateur

AR19-27708 a été choisi pour la rédaction de ce texte.