Confiez la rédaction de vos contenus spécialisés dans le BTP à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équipe et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus spécialisés dans le BTP, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus spécialisés dans le BTP de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #49358

Reécriture des textes pour les sites - 9 textes

Consignes générales du client :

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles, comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

Texte #1
420 mots
Terminé

1 Préparer des travaux de rénovation
La plupart des chantiers sont des chantiers de rénovation. Il faut dire qu’on est plus souvent amené à rénover une maison qu’à la construire !
Pour garantir le succès de vos travaux de rénovation, vous devez commencer par réaliser un état des lieux de vos travaux de rénovation :
• Inspectez le gros œuvre : examinez en premier lieu la façade, la toiture et les maçonneries. Faut-il remplacer la toiture ? Ravaler la façade ? Ouvrir un mur porteur ? Changer les portes et fenêtres ? Y a-t-il des fissures qui pourraient s’avérer problématiques ? Les travaux de gros œuvre sont parmi les plus coûteux et les plus indispensables, et il faut donc les anticiper à tout prix.
• Anticipez la démolition : listez les éventuelles parties à démolir. Faut-il démolir une cloison ? Faut-il retirer un revêtement de sol ? Faut-il dégager les anciens radiateurs ? Ces travaux sont souvent complexes, car ils engendrent beaucoup de gravats et peuvent nécessiter l’intervention d’un expert. La démolition s’effectuera en premier, car il est nécessaire de travailler sur de bonnes bases,
• Faites le point sur l’isolation : le prix d’isolation d’une maison est élevé. Vérifiez donc toujours que l’isolation d’un appartement ou d’une maison est correcte avant de le rénover. L’isolation par l’intérieur nécessite souvent la pose de cloisons, et aura un impact conséquent sur le prix d’une rénovation et sur le déroulement du chantier.
• Examinez les installations : prenez toujours le temps de bien vérifier un diagnostic gaz ou un diagnostic électricité, pour déterminer si vos installations (plomberie, gaz, électricité, chauffage) doivent être rénovées. Refaire certaines installations peut coûter très cher, car il est parfois nécessaire de démolir le second œuvre (murs et sols) pour ce type de rénovation.
• Étudiez le second œuvre : anticipez enfin tout ce qui relève des finitions et du second œuvre. Faut-il repeindre les murs ? Faut-il changer les revêtements (mur et sols) ? Faut-il investir dans la décoration ?
Réalisez la liste la plus exhaustive possible de vos travaux de rénovation (même si vous ne comptez pas tous les faire tout de suite). Vous pouvez ensuite hiérarchiser votre liste par ordre de priorité (ou de budget) dans un planning. Il est intéressant d’avoir une vision globale des travaux, car certaines tâches sont interdépendantes.
À savoir : il est souvent moins coûteux de réaliser une grosse rénovation en une seule fois plutôt que de réaliser de petits travaux de rénovation au fur et à mesure, sur plusieurs années.

CR18-21275 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci Beaucoup
Texte #2
400 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

2 Préparer la construction d’une maison
La construction d’une maison est un projet important qui nécessite, pour des raisons évidentes, une longue préparation. Que ce soit le choix du terrain, l’architecture de votre maison, le choix de l’artisan, ou tout simplement le budget.
Avant même d’aller voir un constructeur de maison, il est intéressant de bien anticiper les limites de votre projet de construction :
• Connaître son budget : la construction neuve nécessite un budget conséquent, avec un crédit qui peut s’étaler sur des décennies. Commencez par demander à votre banquier quel serait votre budget maximal, au vu de votre situation financière actuelle. Il serait risqué de lancer un projet immobilier sans avoir une vision claire de votre budget maximal, car vous risquez de perdre du temps et de l’énergie dans un projet qui n’est pas dans vos moyens.
• Trouver un terrain : on ne peut pas construire une maison sans terrain. À vous de voir si vous souhaitez trouver le terrain vous même ou faire appel à un lotisseur. Renseignez-vous également sur les prix des terrains et sur leur disponibilité. Il est parfois plus dur de trouver un terrain que de trouver un constructeur !
• Prévoir les plans d’une maison : il convient ensuite d’élaborer un plan de construction. Vous pouvez opter pour les modèles de maisons prédéfinis et engager un constructeur. Toutefois, celui-ci travaillera principalement sur des modèles de maison en catalogue, et vous n’aurez qu’un faible pouvoir de personnalisation. L’autre option est de faire appel à un architecte pour créer la maison telle que vous l’avez imaginé. Cela nécessite toutefois un budget nettement plus important que pour la construction d’une maison sur-mesure.
• Visualiser la maison idéale : il existe beaucoup de maisons différentes : maison traditionnelle, pavillon, maison passive, maison BBC, maison à ossature bois, etc. Avoir une vision claire de vos attentes peut vous permettre de vous diriger vers l’interlocuteur adapté (constructeur, architecte, fabricant de maison en kit, etc.).
Le prix de construction d’une maison est particulièrement élevé. En parallèle de l’affinement de votre projet de construction, vérifiez bien que vous souhaitez clairement construire. En début de projet, ayez le réflexe de comparer les prix de l’immobilier neuf et les coûts de l’immobilier locaux, pour vous assurer que votre choix est parfaitement en accord avec vos préférences et votre budget.

CR18-21275 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci Beaucoup
Texte #3
220 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

3 - Pourquoi faire installer une climatisation réversible ?
Les climatisations réversibles, ou pompes à chaleur air-air, offrent des avantages non négligeables aux habitants du logement. La fonction première d’une climatisation est de refroidir l’air ambiant pour améliorer le confort des habitants. Les fortes chaleurs en été, principalement dans le sud de la France, obligent de nombreux propriétaires à acheter et installer une climatisation.
L’intérêt principal d’une climatisation est donc de refroidir son logement. Avec les climatisations réversibles, cet équipement offre une seconde fonction : chauffer son logement. Il s’agit donc d’une solution de chauffage en hiver et de rafraîchissement en été.
Cette double utilité permet de faire des économies financières sur l’achat de l’équipement et d’assurer un gain de place car vous pouvez retirer vos anciens chauffages électriques. Le rendement des climatisations réversibles est souvent meilleur que la majorité des solutions de chauffage existantes. Ce rendement permet donc de faire baisser la facture de chauffage à condition de choisir un climatiseur « split » ou « multi split » pour un usage régulier.
Aussi, les systèmes de climatisation réversible peuvent vous aider à déshumidifier votre logement et le protéger de l’humidité. Enfin, le gouvernement offre une réduction de la TVA qui passe de 20% à 7% pour l’installation d’une climatisation par un professionnel.

CR18-21275 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci Beaucoup
Texte #4
420 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

4 Prix d'une rénovation de salle de bains : projet complet
Votre budget est plus conséquent et vous envisagez de rénover la totalité de votre salle de bains. Le coût d'une rénovation de salle de bains complète vous reviendra entre 400€ et 1 200€/m². Cette rénovation nécessite l'intervention d'un carreleur pour déposer votre ancien carrelage au sol et sur les murs. Le coût de la main-d’œuvre varie entre 25€ et 50€ HT de l'heure. Pour le prix du carrelage, il faut compter entre 20€ et 120€ /m², selon le matériau utilisé. Le plombier prend en charge le démontage des anciens équipements sanitaires et réalise la pose des nouveaux. Si nécessaire, il effectue les modifications d'arrivées d'eau et des évacuations d'eaux usées. Il peut également vous proposer les petits travaux de maçonnerie si vous optez pour une douche à l'italienne. À prendre en compte dans le prix de la rénovation de salle de bains, outre le coût horaire de la main-d’œuvre (entre 40€ et 90€ HT), le plombier pourra vous facturer les équipements sanitaires dont les prix varient en fonction de la gamme choisie :
• Pour un receveur de douche par exemple, comptez entre 50€ et 600€ HT.
• La cabine de douche quant à elle, s'acquiert pour un prix compris entre 200€ et 800€ HT.
• Si vous préférez une baignoire, plus pratique quand on a des enfants en bas âge, sachez que les prix débutent à 70€ pour une baignoire en acrylique, et peuvent aller jusqu'à 5 000€ voire davantage pour une baignoire balnéo.
• Il sera nécessaire de compter sur l'aide d'un électricien pour le branchement de votre nouvel appareil de chauffage, les éclairages et les prises électriques, dans le respect des normes en vigueur. Il faut savoir que le budget horaire d'un électricien professionnel se situe entre 35€ et 45€ HT.
La rénovation d'une salle de bains complète dure de 2 à 3 semaines. Si votre logement ne comprend qu'une seule salle de bains, prenez bien ce point en considération ! Pour vous épauler dans ce projet et éviter d'être privé de votre salle de bains trop longtemps, vous pouvez faire appel à un agenceur de salle de bains, qui prendra en charge la coordination des travaux. Ses honoraires sont compris entre 50€ et 70€ de l’heure.

CR18-21275 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci beaucoup.
Texte #5
540 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

5 - Une autorisation pour ma piscine ?
Dans certains cas, il est possible que l'autorisation de travaux ne soit pas nécessaire :
• Pour une petite piscine hors-sol (gonflable, tubulaire, kit ...)
• Pour une piscine creusée se situant en dehors d'une zone protégée et couvrant une surface inférieure à 10 m2.
Projet compliqué ? Voici comment le faire accepter par votre mairie
En revanche, même si aucune autorisation n'est exigée, il est préférable de se renseigner avant tout travaux à la mairie de votre commune. Les réglementations de construction sont propres à chacune d'elle.
Dans quels cas une déclaration préalable de travaux est nécessaire pour ma piscine ?
La déclaration préalable de travaux est un dossier administratif qui permet à l’administration de vérifier que le projet respecte les règles d’urbanisme en vigueur dans la commune où il se situe. Elle est généralement exigée pour la réalisation de projet de faible importance. Deux exemplaires du dossier doivent être fournis. Le délai d'instruction est généralement de 1 mois à partir de la date du dépôt du dossier. Sa durée de validité est de 3 ans.
Le recours à une déclaration préalable de travaux est nécessaire dans les deux cas suivant :
• En zone non protégée :
Pour une piscine creusée (ou hors-sol installée plus de 3 mois dans l'année) et couvrant une surface comprise entre 10 et 100 m2.
• En zone protégée :
Pour une piscine creusé (ou hors sol installé plus de 15 jours dans l'année) et couvrant une surface comprise entre 0 et 100 m2.
Pour ce type de piscine, le document à remplir est le Cerfa n°13703*06
Dans quels cas un permis de construire est nécessaire pour ma piscine ?
Le permis de construire est un dossier administratif qui permet à l’administration de vérifier que le projet respecte les règles d’urbanisme en vigueur dans la commune où il se situe. Il est généralement exigée pour la réalisation de projet de moyenne à grande ampleur. Quatre exemplaires du dossier doivent être fournis. Le délai d'instruction varie généralement de 2 à 3 mois à partir de la date du dépôt du dossier en fonction du type de construction et de la zone où cette dernière sera édifiée. Sa durée de validité est de 3 ans.
Voir le service qui monte votre dossier
Le recours à un permis de construire est systématique lorsque :
• Une piscine creusée ou hors-sol couvre une surface de plus de 100 m2
À noter que si la surface de plancher ou d'emprise au sol totale de votre habitation après travaux est supérieure à 150 m2 : le recours à un architecte est indispensable.
Pour ce type de piscine, le document à remplir est le Cerfa n°13411*06.
Les bénéfices
Construire ou installer une piscine est toujours une excellente idée. Qui n'en a jamais rêvé ? Vous trouverez forcément un modèle adéquat à votre terrain, à votre portefeuille et surtout à vos envies. La piscine hors-sol est beaucoup plus abordable, plus facile et rapide à installer. En revanche, une véritable piscine creusée apportera de la valeur ajouté à votre habitat et un panorama idyllique à votre jardin.

CR18-21275 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci beaucoup.
Texte #6
700 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

6- types de revêtements pour votre piscine
Le revêtement de piscine est un élément-clé du bassin : en plus d'en assurer l'étanchéité (pour les revêtements indépendants du support), c'est aussi lui qui donne sa finition à notre piscine. Mais lequel choisir ?
. Le liner.
Le liner de piscine, c'est le classique des classiques en termes de revêtement de piscine ! Il peut être posé dans n'importe quel type de piscine, a une texture agréable, et une durée de vie moyenne de 10 ans. En fonction de la couleur du liner, l'eau de la piscine n'aura pas la même teinte : à nous de choisir en fonction du rendu désiré !
. Le liner armé.
Si le liner classique est composé de feuilles de PVC qu'on assemble entre elles, celles du liner armé sont renforcées grâce à une armature en polyester. Du coup, ce liner est plus épais (et donc plus résistant) que le liner classique, et dure en moyenne 10 ans de plus. Comme il supporte mieux la chaleur, il est le revêtement star des piscines couvertes !
. Le polyester.
Le revêtement polyester est un revêtement composite que l'on obtient en superposant successivement différentes couches de résine polyester et de fibre de verre sur la structure d'un bassin et en finissant par une couche de gel coat. Finalement, le rendu est assez proche d'une piscine coque en polyester, sauf que ce revêtement facilement réparable peut être appliqué sur des piscines en bois ou en béton !
. L'enduit.
L'enduit est un revêtement de piscine réservé aux propriétaires de piscines en béton. On peut soit utiliser l'enduit uniquement pour assurer l'étanchéité du bassin (charge à nous ensuite de le recouvrir d'un revêtement définitif), soit à la fois pour garantir l'étanchéité et la finition du bassin. Un revêtement 2 en 1 en somme !
. Le carrelage.
Le carrelage est un revêtement de piscine qui donne un très large choix en ce qui concerne les couleurs et les motifs que l'on veut voir dans notre bassin. Et en plus de nous offrir un bassin original, le carrelage est facile à poser. Mais attention : ce type de revêtement n'assure par l'étanchéité du bassin ! Avant la pose, il faudra donc appliquer une couche d'enduit hydrofuge...
. La mosaïque.
Avec la mosaïque, place à l'imagination ! En effet, que l'on opte pour des émaux de piscine ou de la pâte de verre, ces petits carreaux de toutes les couleurs permettent de créer de jolis effets, des camaïeux et des dégradés de couleurs dans le bassin. C'est, de plus, un revêtement très pratique pour les piscines qui contiennent beaucoup d'angles.
. La peinture.
Tout comme le carrelage, la peinture est un revêtement de piscine dit « dépendant du support », ce qui signifie qu'il assure la finition du bassin, mais pas son étanchéité. Si ce revêtement est très économique, facile à poser et qu'il offre un large panel de choix quant aux couleurs, son manque de tenue fait qu'on l'utilise souvent avant d'investir dans un revêtement plus onéreux. De plus, elle ne convient qu'aux piscines en béton.
. La pierre.
Une piscine en pierre dans son jardin, quoi de plus élégant et original à la fois ? On peut compter sur le marbre, le quartz ou le granit pour apporter leur charme et leur élégance à notre bassin ! Et si la pierre naturelle est trop onéreuse, la feuille de pierre offre une alternative tout aussi esthétique, mais moins chère car les dalles sont plus légères.
. Les enrobés.
Les revêtements enrobés sont composés d'un granulat (type sable), d'un liant (type résine ou eau) et de composants complémentaires comme du ciment, des colorants, etc. Cet agglomérat donne au final un rendu très esthétique et très lisse, mais peu étanche, et qui doit être réalisé par un professionnel.
. La bâche en EPDM.
L'EPDM est une matière qui équipe souvent les piscines naturelles ou biologiques car elle est 100% écologique. Extrêmement robuste et résistante grâce à sa haute élasticité, la bâche de piscine en EPDM a une durée de vie moyenne de 50 ans !

LR19-35750 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci pour votre travail.
Texte #7
720 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.
Que prix pour rénover sa cuisine ?
Vous ne pouvez plus voir votre cuisine en peinture… Elle vous déprime… Alors, c’est décidé, vous allez rénover votre cuisine. Mais avant de vous lancer dans les travaux, il est important de savoir combien cela vous coûtera. Et éventuellement comment pouvez-vous faire des économies sur votre budget rénovation.
7- Comment définir son budget pour rénover sa cuisine ?
Pour déterminer votre budget, vous devez prendre en compte l’ampleur des travaux nécessaires pour réaliser la rénovation de votre cuisine :
• La surface de votre cuisine. Une cuisine de 15 m² coûte plus cher à rénover qu’une kitchenette de 5 m².
• L’état de votre cuisine actuelle. Quels éléments de votre cuisine pouvez-vous garder ? Les meubles que vous gardez en l’état ou que vous repeignez ? Le revêtement de sol ? Que faut-il démolir ? N’oubliez pas de chiffrer le coût des démolitions éventuelles et du déblayage des gravats.
• L’électricité et la plomberie. Ceux-ci doivent-ils être remis aux normes ? La modification de l’agencement de votre cuisine peut entraîner une refonte totale des arrivées d’eau et des branchements électriques. Pour votre sécurité, faits appels à des professionnels même si cela représente un coût. Mais peut-être n’avez-vous rien à changer…
• Le nouveau mobilier de votre cuisine. Pensez-vous acheter du mobilier en kit ou au contraire des meubles réalisés sur mesure ?
• Les matériaux. Certains matériaux sont plus onéreux que d’autres : cuisine en bois massif, marbre, etc. Mais une cuisine plus « simple » fera autant d’effets si elle s’accorde au style de votre habitation.
• L’électroménager. Allez-vous changer tout l’électroménager ou en garder tout ou partie ? Le coût de l’électroménager peut rapidement faire monter la facture.
• Le coût de la main d’œuvre. Pensez-vous faire appel à des artisans pour réaliser la rénovation de votre cuisine : architecte d’intérieur, cuisiniste ? Ou, pensez-vous mettre la main à la pâte pour tout ou partie des travaux ?
Les budgets moyens pour rénover sa cuisine
Même si le coût exact des travaux dépend des éléments que nous venons d’évoquer dans le paragraphe précédent, il est possible de définir un budget moyen en fonction des travaux dont vous allez avoir besoin :
• Rénovation simple de votre cuisine. Vous gardez vos meubles que vous peignez avec une peinture spécifique, vous refaites les revêtements muraux et éventuellement le revêtement de sol : entre 150 et 250 € par m².
• Remise à neuf de votre cuisine. Vous changez les meubles et l’électroménager, vous rénovez le sol et les murs : en moyenne 500 € par m².
• Modification de l’agencement de votre cuisine. Aux changements précédents s’ajoute la rénovation de l’électricité et de la plomberie : en moyenne 1 000 € par m².
N’hésitez pas à demander plusieurs devis à différents artisans. Soyez attentif à la manière dont ils envisagent de travailler avec vous. Un bon artisan doit savoir vous conseiller (notamment sur tout ce qui est technique et sécurité) tout en étant à l’écoute de vos envies et désirs.
Trucs et astuces pour économiser sur son budget rénovation de cuisine
Si vous vous rendez compte que votre budget rénovation de cuisine est serré, ne renoncez pas à votre rêve pour autant ! Des petits changements bien menés peuvent produire de grands effets :
• Relooker vos meubles de cuisine. Tous les magasins de bricolage proposent des peintures pour rénover les meubles de cuisine. Pour environ 50 € vous pourrez repeindre 20 m² de façade de meubles. Si la peinture ne vous tente pas, changez simplement de façade en n’achetant que les portes d’une cuisine en kit.
• Optez pour des accessoires originaux. Pensez à changer les poignées de porte de placards de votre cuisine pour un décor plus moderne ou vintage. De même poser une nouvelle crédence en inox, en stratifiée, en verre sérigraphié, en mosaïque, etc.
• Mettez en valeur un point fort de la cuisine. Si vous ne pouvez pas tout changer, investissez pour mettre en valeur un élément particulier : crédence, plan de travail, revêtement de sol, table et sièges originaux.
• Profitez des promos et des soldes. Procédez par étapes pour changer votre électroménager en fonction des promotions proposées par les magasins ou les sites Internet spécialisés. En quelques mois, vous vous retrouverez avec une cuisine presque neuve !

LR19-35750 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci de votre travail.
Texte #8
440 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

8- Terrasse bois : avantages et inconvénients
Classique et indémodable, la terrasse en bois reste un incontournable, qui plus est très écologique. En contrepartie, une terrasse en bois nécessite un certain entretien si son propriétaire ne souhaite pas la voir dépérir prématurément. Etudions ensemble les avantages et inconvénients de la traditionnelle terrasse en bois !
Avantages d’une terrasse en bois
• Matériau naturel et chaleureux
• Possibilité d’y marcher pied nu
• Matériau écologique, qui a tendance a moins déformer le terrain
Inconvénients d’une terrasse en bois
• Prix très variable en fonction d’un grand nombre de facteurs
• Faible longévité pour les bois non traités
• Le bois a tendance à devenir plus gris
• Entretien plus complexe qu’un autre type de terrasse
Terrasse composite : avantages et inconvénients
La terrasse composite, ou terrasse en bois composite, imite parfaitement l’aspect du bois. Le bois composite est en réalité un mélange de farine de bois et de PVC, qui permet de donner l’aspect bois mais sans les inconvénients du bois. Les amateurs de terrasse bois qui souhaitent une terrasse moins contraignante optent donc généralement pour une terrasse composite.
Avantages d’une terrasse composite
• Aspect bois très naturel
• Terrasse durable, qui ne perd pas sa couleur
• Entretien facile à la brosse dure
• Prix relativement accessible : entre 30 et 70€ le m2.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour la pose d’une terrasse)
Inconvénients d’une terrasse composite
• Des tonalités limitées, à l’instar du bois : gris, beige, vert ou brun
• Peut être posée sur une dalle en béton, mais il est préférable de la poser comme une terrasse en bois
Terrasse pierre : avantages et inconvénients
Authentique et naturelle, la terrasse en pierre offre une solidité à toute épreuves en gardant un côté traditionnel qui ne manquera pas de plaire. Très répandue, la terrasse pierre se décline en multiples coloris et texture, et s’accorde ainsi avec la plupart des maisons. Ceux qui souhaitent une terrasse pleine de caractère opteront souvent pour une terrasse en pierre.
Avantages d’une terrasse en pierre
• Vaste choix de pierres naturelles (marbre, granit, pierre calcaire…) et nombreux choix de coloris et formes
• Entretien facile
• Terrasse solide et résistante aux intempéries
Inconvénients d’une terrasse en pierre
• Prix très variable, en fonction du type de pierre. Entre 30 et 150€ le m2 !
• Attention au choix de la pierre : certaines peuvent être cassantes ou coupantes
Terrasse béton : avantages et inconvénients
Très contemporaine et de plus en plus répandue, la terrasse béton est un choix qui se fait de plus en plus. Il faut dire que le béton est particulièrement solide et durable, et permet de nombreux rendus, pour peu qu’on dispose des bonnes méthodes de pose de terrasse ! Les amateurs de structures modernes et d’espaces bruts opteront pour une terrasse en béton.
Avantages d’une terrasse e béton
• Terrasse résistante aux intempéries
• De nombreuses finitions possibles (béton lissé, béton sablé, béton désactivé…)
• Entretien facile (au balai et à l’eau)
• Prix accessible : à partir de 15€ le m2.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour la pose d’une terrasse)
Inconvénients d’une terrasse en béton
• Rendu brut et pas forcément esthétique, même si de nombreuses finitions sont possibles
• Choix limité de coloris ou motifs
• Apparition de fissures si la pose de terrasse est mal réalisée

LR19-35750 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci de votre travail.
Texte #9
1100 mots
Terminé

Nous insistons que les textes soient 100% originaux, vérifiés avec le système de Plagiat.
Ce sont des textes qui vont être édités sur nos site internet.
Pour vous inspirer d'avantage vous pouvez consulter nos sites et voir leurs styles,
comprendre mieux nos activités.
www.ouverture-murs-porteurs-tré*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***
Merci également de mettre en place le maximum des mots clés.

9 - Ouvrir ou casser un mur porteur, ça ne s'improvise pas !
Vous souhaitez casser ou ouvrir un mur porteur pour agrandir une pièce ou installer une porte, une verrière, ou encore une fenêtre ? L’ouverture d’un mur porteur est une opération lourde qui nécessite les compétences de professionnels du bâtiment pour être réalisée dans les règles.
Abattre un mur porteur ne s’improvise pas, il est essentiel de suivre certains principes pour que la casse du mur porteur soit réalisée en toute sécurité. En effet, dans le cadre de l’ouverture d’un mur porteur, la moindre erreur pourrait conduire à l’effondrement de l’édifice...
Qu'est-ce qu'un mur porteur ?
Un mur porteur a pour rôle de soutenir la structure d’une habitation, du sol à la charpente. Ce mur constitue un véritable pilier dans une maison et assure la stabilité de l’édifice. Il peut être réalisé dans des matériaux résistants tels que : du béton cellulaire, des briques, des parpaings, de la pierre, ou même du bois. Étant donné la charge qu’ils doivent supporter, les murs porteurs mesurent le plus souvent au moins 15 cm d’épaisseur.
On distingue principalement 3 types de murs porteurs :
• les murs de soubassement : directement érigés sur les fondations, ces murs servent de support aux murs de façade et aux murs de refend.
• les murs extérieurs, ou murs de façade : comme leur nom l'indique, il s'agit des murs qui entourent le bâtiment. Parmi eux, les murs de pignon sont ceux qui qui ne contiennent pas d'entrée ou d'ouverture importante. Leur rôle est de soutenir la toiture de la maison.
• les murs de refend : situés à l'intérieur de l'habitation, ces murs porteurs contribuent à la stabilité horizontale et verticale du bâtiment, et permettent de diviser l'espace intérieur en différentes pièces.

Comment savoir (et reconnaître) si un mur est porteur ?
Reconnaître un mur porteur avant d’envisager des travaux est indispensable, aussi bien pour vérifier la faisabilité du projet que pour estimer le budget à prévoir. Pour savoir si un mur est porteur par rapport à une simple cloison, plusieurs éléments doivent être analysés :
• le son émis par le mur : lorsque vous tapez dans un mur porteur, le bruit émis doit être sourd et profond. Mais il ne faut pas se contenter de cette méthode, car il arrive que certains murs porteurs sonnent creux à cause des couches d’enduits qui les recouvrent !
• la position du mur : si ce mur soutient des poutres (apparentes ou situées sous un faux-plafond), la charpente, un plancher, un autre mur, ou constitue un mur de façade, celui-ci est très probablement porteur.
• l’épaisseur du mur : si ce dernier fait au moins 15 cm d’épaisseur, il y a fort à parier que ce mur est porteur.
• le plan de l’habitation : sur le plan, un mur porteur sera représenté par un trait plus épais qu’une cloison. C’est la méthode la plus fiable pour s’assurer qu’un mur est porteur.

Vous souhaitez rénover votre intérieur ?
Ouverture d'un mur porteur : les autorisations nécessaires
Avant de lancer les travaux destinés à ouvrir ou casser un mur porteur, il est nécessaire d’obtenir des autorisations. Ces dernières dépendent de votre habitation, et diffèrent donc si vous êtes en appartement ou en maison.
Ouvrir un mur porteur en appartement
Dans le cas où vous êtes copropriétaire, l’ouverture d’un mur porteur au sein de votre appartement est à valider en assemblée générale de copropriété. En amont de l'AG, vous devrez transmettre au syndic l'ensemble des documents suivants : l'étude de faisabilité et les plans de l'architecte, les plans d'exécution du bureau d'études techniques (BET), une attestation prouvant que l'entreprise réalisant les travaux a bien souscrit une assurance décennale, ainsi que le devis lié au projet.
Pour soumettre votre projet au vote des copropriétaires, deux possibilités s’offrent à vous :
• Mettre votre projet à l’ordre du jour et attendre l’assemblée ordinaire qui a lieu une fois par an
• Déclencher une assemblée extraordinaire pour avancer plus rapidement (généralement facturée par le syndic de copropriété).

Ouvrir un mur porteur en maison
Si vous vivez en maison individuelle et que vous souhaitez ouvrir un mur de façade (pour créer une fenêtre, une porte, une baie vitrée...), sachez qu'une telle opération nécessite de déposer une déclaration préalable de travaux en mairie, accompagnée de vos notes de calculs, et que celle-ci soit acceptée.
En revanche, aucune autorisation d'urbanisme n'est exigée si vous démolissez un mur porteur situé à l'intérieur de votre maison.
Casser un mur porteur mitoyen
Si le mur porteur à casser est un mur mitoyen entre deux appartements ou maisons, il est recommandé de faire réaliser un état des lieux contradictoire en passant par un huissier. Celui-ci permettra de constater l'existence potentielle de dommages avant le début du chantier. En effet, sans cet état des lieux, votre voisin direct pourrait en profiter pour faire réparer des dommages ayant eu lieu à une époque antérieure aux travaux.
Quelle entreprise contacter pour ouvrir un mur porteur ?
L'ouverture ou l'abattement d'un mur porteur est un projet délicat et risqué, qui nécessite de faire appel à plusieurs professionnels du bâtiment :
1. En premier lieu, on va généralement contacter un architecte ou un architecte d'intérieur, qui va étudier la faisabilité du projet.
2. Celui-ci va se mettre en relation avec un bureau d'études structure, qui va déterminer la méthode à utiliser pour ouvrir ou déposer le mur porteur.
3. Enfin, les travaux en eux-mêmes seront réalisés par une entreprise de maçonnerie ou une entreprise générale de bâtiment habituée à ce type de chantier.
Ces différents acteurs du projet doivent impérativement disposer d'une assurance décennale en cours de validité.
Ouverture dans un mur porteur : les étapes à suivre
Pour casser un mur porteur, qu'il s'agisse d'un mur de façade ou d'un mur de refend, plusieurs étapes doivent être respectées :

1. Etude de faisabilité : convocation d'un architecte et d'un BET
Pour un projet visant à casser un mur porteur (ou l'ouvrir), la venue d'un architecte permettra de déterminer la faisabilité du projet et ses répercutions. Si vous décidez d'ouvrir un mur porteur, le rôle de l'architecte sera notamment de s'assurer du remplacement des éléments de soutien détruits par une autre structure de support.
L'architecte contactera un bureau d'études techniques (BET structure ou démolition), qui lui indiquera la méthode d'ouverture ou de dépose du mur porteur à adopter. En s'appuyant sur des calculs de structure, le BET déterminera le type et les dimensions de l'élément qui viendra soutenir la partie du mur cassé.

2. Pose des étais
Avant de procéder à l'ouverture du mur porteur, l'entreprise de maçonnerie va placer des étais de part et d'autre du mur pour assurer la stabilité du plancher supérieur pendant la durée du chantier. Les étais se présentent le plus souvent sous la forme de piliers métalliques verticaux qui viennent en soutien provisoire d'un linteau ou d'un mur.
L'une des méthodes de pose d'étais consiste à réaliser des orifices au-dessus de l'emplacement du futur linteau tous les 50 à 80 cm. Dans ces orifices vont ensuite être insérés les bastaings en bois sous lesquels seront posés les étais.
Vérifiez que le maçon place bien des cales en bois ou en caoutchouc sous les pieds des étais pour éviter de détériorer votre revêtement de sol.

3. Pose d'un linteau IPN
Le plancher supérieur étant désormais soutenu, on peut procéder à la pose d'un linteau IPN. Il s'agit d'une poutre métallique (généralement en acier) dont le rôle est de supporter le poids des étages situés au-dessus du mur porteur ayant subi une ouverture. Afin de garantir une stabilité optimale du linteau et de la structure soutenue, celui-ci devra dépasser de 20 cm à chaque extrémité, de façon à pouvoir s'insérer solidement dans les murs. Il pourra ensuite être scellé dans les murs à l'aide de mortier ou chimiquement.
Selon l'aspect que vous souhaitez donner à votre ouverture de mur porteur, le linteau IPN pourra être coffré avec du béton ou conservé en l'état (pour un intérieur au style industriel, par exemple).

4. Perçage du mur porteur
Casser un mur porteur est une mission à haut risque. On utilise généralement une disqueuse plutôt qu'une masse afin d'éviter la déstabilisation du linteau posé précédemment et d'obtenir des finitions plus soignées. On commence par ouvrir le mur porteur juste en-dessous du linteau, puis on casse le mur progressivement, en s'assurant toujours que le linteau reste bien en place. A noter que l'ouverture d'un mur porteur s'effectue toujours du haut vers le bas.

5. Retrait des étais et finitions
Une fois que l'ouverture du mur est réalisée et que le mortier entourant l'IPN est sec, place aux finitions ! L'artisan en charge des travaux va alors retirer les étais, combler à l'aide de mortier les ouvertures où étaient insérés les bastaings et les irrégularités des côtés de l'ouverture (en posant des règles-guides verticales), et appliquer un enduit de finition. L'entreprise peut ensuite enlever les règles latérales et réaliser des retouches pour obtenir des arêtes nettes. Pour finir, il faudra penser à repeindre les murs détériorés et assurer la jonction entre les revêtements de sol situés de part et d'autre de l'ouverture.
Ouvrir un mur porteur : combien ça coûte ?
Le prix à envisager pour ouvrir un mur porteur peut aller de 3 000 € à plus de 10 000 € (étude préalable incluse). Ce montant varie notamment en fonction des éléments suivants :
• l'épaisseur du mur à casser ou à percer
• la taille de l'ouverture à créer
• le matériau dans lequel est édifié le mur (brique, béton, pierre, parpaing...)
• le type de mur porteur concerné (mur de façade ou mur de refend)
• la méthode d'ouverture utilisée
• les finitions
• les frais liés à l'intervention de l'architecte et du bureau d'études techniques.

LR19-35750 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Merci de votre travail.