Confiez la rédaction de vos contenus sur la finance à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équipe et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus sur la finance, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus sur la finance de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #64804

PEE - Un texte

Consignes générales du client :

C'est pour mon site internet, il me faut un texte vendeur qui donne envie de venir de remplir le formulaire de contact et venir me voir, vous pouvez consulter mon site internet en cours de construction *** URL MASQUÉE ***

Texte #1
240 mots
Terminé

Bonjour un exemple de texte et exemple chiffré que je présente à mes clients, vous pouvez faire un résumé commercial, avec les points fort et un exemple chiffré sans que ça soit un copier coller.
vous remerciant par avance

Enveloppe d’épargne
Le plan d'épargne entreprise (PEE) est un système collectif d’épargne. Il vous permet de vous constituer un portefeuille de valeurs mobilières avec l'aide de votre entreprise.
Les valeurs mobilières de placement sont des titres émis par des personnes morales publiques ou privées, leur détention vous confère des droits. Il y a des titres de capital émis par les sociétés par actions, les titres de créances (=obligations), les parts d’organismes de placement collectif (=OPCVM), les instruments financiers à terme (options, etc.).
Comment ça fonctionne ?
Le PEE peut être mise en place dans toutes les entreprises. Il doit être ouvert à tous les salariés (une condition d’ancienneté est possible sans pouvoir excéder 3 mois). Le chef d’entreprise, conjoint collaborateur ou associé, les mandataires sociaux peuvent également en bénéficier si l’entreprise emploie entre 1 et 249 salariés.
Les règles de fonctionnement du PEI (plan épargne inter-entreprises) sont semblables à celles du PEE, à la différence que la mise en place du PEI s'effectue par un accord collectif entre plusieurs entreprises au niveau d'une même branche professionnelle ou d'une même zone géographique (alors que le PEE est mis en place dans une entreprise).
Les versements sur votre PEE sont facultatifs, sans condition de montant ni de périodicité. Le PEE peut recevoir :
 les sommes issues de votre participation (= mécanisme de redistribution des bénéfices de l’entreprise aux salariés, obligatoire dans les entreprises dont l’effectif est de 50 salariés ou plus) et de votre intéressement (= dispositif d’épargne salariale lié aux résultats de l’entreprise),
 vos versements volontaires, plafonnés à 25 % de votre rémunération brute annuelle,
 des versements de votre entreprise, à savoir l'abondement, plafonné à 8 % du plafond annuel de la Sécurité sociale. La contribution de l’entreprise est déduite de son bénéfice imposable.

Les sommes versées dans votre PEE sont investies dans des valeurs mobilières (actions, obligations, OPCVM, etc.) devant respecter certaines conditions de diversité et de liquidité.
Les sommes épargnées sur votre PEE sont bloquées pendant au minimum 5 ans. Au-delà de ce délai, votre épargne est disponible à tout moment, délivrée sous forme de capital.

L’épargne (=le capital) détenue dans votre PEE est exonérée d'impôt sur le revenu et de contributions sociales si la période d'indisponibilité (=5 ans) est respectée ou en cas de déblocage anticipé (cas prévus par la loi). Dans le cas contraire (sortie avant 5 ans), elles sont imposées dans la catégorie des traitements et salaires de votre impôt sur le revenu.
Les intérêts (=revenus de votre épargne) du PEE sont exonérés d’impôt mais soumis aux prélèvements sociaux, quel que soit le motif de déblocage.

Points de vigilance

Vous pouvez débloquer de façon anticipée, les fonds de votre PEE, dans les 6 mois suivant l’évènement :
 Mariage, conclusion d'un PACS
 Naissance ou adoption d'un 3ème enfant (puis de chaque enfant suivant)
 Divorce, séparation, dissolution d'un PACS, avec la garde d'au moins un enfant
 Violence conjugale
 Acquisition, construction, agrandissement, remise en état de votre résidence principale
 Invalidité (vous-même, votre époux ou partenaire de PACS, vos enfants)
 Décès (vous-même, votre époux ou partenaire de PACS, vos enfants)
 Cessation du contrat de travail (licenciement, démission, départ en retraite)
 Création ou reprise d'entreprise
 Surendettement
Le déblocage anticipé peut intervenir à tout moment en cas de rupture du contrat de travail, décès, invalidité et surendettement.

En cas de rupture de votre contrat de travail, vous pouvez conserver votre PEE mais vous ne pouvez plus l’alimenter (vous pouvez demander le remboursement ou transférer l’épargne vers le PEE de votre nouvel employeur). En cas de retraite, vous pouvez continuer à bénéficier de votre PEE et faire de nouveaux versements si vous n’avez pas liquidé votre plan au moment de votre départ en retraite.
Le PEE peut être mis en place au sein d'une holding (= société qui détient des participations dans d’autres sociétés) si celle-ci comporte au moins un salarié en plus du dirigeant, et ce même si aucun plan n'a été mis en place au sein de la société opérationnelle (= des sociétés contrôlées par la holding).

Le transfert des sommes de votre PEE est possible et peut intervenir après la rupture de votre contrat de travail (sans condition de délai), pour basculer vos droits acquis vers le PEE de votre nouvel employeur. Les avoirs transférés ne sont pas pris en compte dans votre plafond de versement individuel de 25 % de votre rémunération brute annuelle. Le transfert est une opération intercalaire, les sommes transférées ne sont pas imposables à l’impôt sur le revenu, ni soumises aux prélèvements sociaux. Et l’épargne transférée n’est pas comptabilisée comme un versement volontaire.
Le transfert peut avoir lieu d’un PEE vers un autre PEE ou vers un PERCO (Plan épargne retraite collective).

Mise en place
La possibilité de créer un PEE appartient à toute entreprise ou groupe, quel que soit son secteur d'activité ou sa forme juridique. La mise en place d’un PEE est obligatoire dans toutes les entreprises proposant un dispositif de participation.
Instaurer le PEE

Entreprise compte au moins un délégué syndical ou est dotée d’un comité social et économique > elle doit organiser une négociation ou Entreprise ne dispose ni de délégués syndicaux, ni de comité d’entreprise

par un accord collectif de travail ou par un accord avec les organisations syndicales ou par un accord avec le CSE par une décision unilatérale de l'employeur ou par ratification des 2/3 du personnel

Combien ça coûte ?
Les principaux frais d’un PEE sont :
 Les frais d’entrée : prélevés à chaque fois que vous faites un versement sur votre contrat. Au maximum de 5 %, ils servent à rémunérer votre conseiller et le teneur de compte.
 Les frais d’arbitrage : retenus dès que vous changez de support (d’une action à une obligation, d’un OPCVM à un autre, etc.). Ils peuvent représenter ±1 % du montant arbitré.
 Les frais de tenue de compte sont pris en charge par l’employeur (sauf retraité ou salarié ayant quitté l’entreprise).
Aucun frais n’est appliqué pour sortir votre épargne de votre contrat. Seule la fiscalité sur les gains est due lors du déblocage de votre épargne.

Avantages/inconvénients
AVANTAGES INCONVÉNIENTS
Simplicité de mise en place, versement libre sans condition de périodicité Indisponibilité de l’épargne pendant au moins 5 ans
Possibilité de transférer le plan en cas de changement d’employeur Versements volontaires non déductibles de votre revenu imposable
Cadre fiscal très avantageux

Exemple
Marine, hésite entre verser une prime à chacun de ses salariés ou faire un versement sur leur PEE (abondement) pour un montant de 2 000 €.
Prime Abondement
Pour
l’entreprise Montant brut distribué 2 000 € 2 000 €
Cotisations patronales 45 % 900 € exonéré
Cout global pour l’employeur 2 900 € 2 000 €
Pour
le salarié épargnant
(hypothèse TMI 30%) Montant brut perçu 2 000 € 2 000 €
Cotisations sociales 15 % 300 € Exonéré
CSG/CRDS 9,7 % 194 € 194 €
Impôt sur le revenu TMI 30 % 600 € Exonéré
Total net perçu par le salarié 906 € 1 806 €

Après comparaison, il ressort un taux d’efficacité (rapport entre l’épargne nette de l’épargnant versus le cout global pour l’entreprise) de 90 % pour l’abondement contre 31 % pour la prime.

ER19-26807 a été choisi pour la rédaction de ce texte.