Confiez la rédaction de vos contenus spécialisés dans le recrutement à nos rédacteurs

Profitez de l'expertise de notre équique et du savoir-faire de nos rédacteurs professionnels spécialisés pour faire rédiger vos contenus spécialisés dans le recrutement, rapidement et sans effort.

Un service sur mesure pour

Des contenus spécialisés dans le recrutement de qualité

Une icône représentant deux bulles de discution

Choix parmi 978 rédacteurs spécialisés

Une icône représentant un bouclier miroitant avec en son centre une coche

Qualité garantie et retours gratuits

Une icône représentant un rouage devant un dossier bleu rempli de document

Commandes récurrentes et gros volumes

Une icône représentant trois pièces d'or devant une projection d'un graphique dont la tendance est à la baisse

Tarifs dégressifs avantageux

Commande #35949

JBC Blog - 01.2020 - Rédaction d'articles Marketing B2B : sujet Marketing RH (700 mots) - 2 textes

Consignes générales du client :

• Insérer des liens externes ;
• Rédiger un texte aéré et agréable à lire ;
• Éviter les phrases trop courtes ou trop longues ;
• Bannir les fautes d’orthographe et les répétitions.

Texte #1
700 mots
Terminé

Titre (à modifier, si besoin) :
Bore out : le mal de la génération Y ?

1. Consignes générales

L’article s’adresse à :
- Professionnels RH de moyennes et grandes entreprises en Suisse Romande (délimité par la langue et recherches google « français+ mot « suisse »)

Le but de l’article est de :
- montrer le changement de mentalités et les attentes des Millennials. Leur amibitions, disposition étiques et sociétales. Il s’agit de décrire le phénomène et de donner des pistes pour arriver à limiter les cas de « bore-out » pour pouvoir garder ses talents. L’idée est de traiter le sujet de manière un peu plus légère. Nous allons ajouter des gifs et images, donc le contenu rédactionnel doit s’allier à ces visuels.

2. Thématique

Mot-clé principal : bore out et génération Y

Mots-clés secondaires :
Millennials

Introduction : introduire le thème en misant sur les changements de mentalités : les Millennials ont d’autres attentes dans le contexte des relations professionnelles, leur place dans la société locale, engagements sociaux et écologies…, ce qui peut créer de nouveaux problèmes. Le Bore-out en fait partie.

Corps de l’article :

Sous-titre 1 (à modifier au besoin) Pourquoi les Millennials s’ennuient plus au travail :
- Le bore-out, explications
- Pourquoi les Millennials sont plus susceptibles d’être touchés ? Ils ont un autre rapport au travail que leurs aînés. Les Millennials ne cherchent pas à avoir simplement un job alimentaire, ni à trouver une « bonne planque ».
- En quête de sens : ils cherchent du sens (c’est la génération Y/why « pourquoi »). Ils veulent s’accomplir. Donc si leur job leur semble absurde, vide de sens, ils vont plus facilement en souffrir et s’ennuyer. Les processus internes rigides, lourds et lents vont aussi contribuer à tuer leur motivation. Voir les valeurs importantes pour les Millennials mentionnées dans l’infographie à télécharger ici *** URL MASQUÉE ***
- Evolution professionnelle : Les Millennials, accro aux nouvelles technologies, ont l’habitude que les choses bougent et rapidement ! Pour eux, pas question de stagner professionnellement ! Ils veulent évoluer, avoir de nouvelles stimulations au quotidien, sinon ils vont s’ennuyer et se démotiver.

Sous-titre 2 (à modifier au besoin) Comment éviter que vos Millennials meurent d’ennui
- A) Le bore out, néfaste pour l’entreprise : il conduit au désengagement du collaborateur, (baisse de qualité de son travail). Le collaborateur risque aussi de quitter l’entreprise (c’est pourquoi il faut lutter contre le bore out).
- B) Le bore out n’est pas une fatalité : La génération Y s’ennuie plus vite, mais n’est pas blasée et incapable de s’investi, pour autant ! Le bore out n’est pas une fatalité, les entreprises doivent offrir des conditions de travail conviennent aux Millennials.
- C) Stimuler la génération Y : leur donner des buts, leur expliquer le pourquoi des choses, leur laisser de l’autonomie pour qu’ils puissent s’épanouir, apporter leurs idées.
- D) Favoriser leurs envies de changement : offrir des possibilités d’évolution au sein de l’entreprise -> formation, promotions internes, nouvelles responsabilité/Tâches, etc.
- E) Être à l’écoute : Les entretiens annuels doivent permettre de cerner les besoins d’évolution des collaborateurs et de mettre le doigt sur les dysfonctionnements qui conduisent au bore-out. Il faut aussi être à l’écoutes des idées qu’ils apportent au travail.
- F) leur offrir des conditions de travail stimulantes : cela va passer par un environnement plus flexible et « fun » (salles de pause avec babyfoot, etc), des sorties et activités de team building originales, qui vont casser la routine et éviter l’ennui.

Faire une conclusion

3. Contraintes éditoriales

• Insérer des liens externes ;
• Rédiger un texte aéré et agréable à lire ;
• Éviter les phrases trop courtes ou trop longues ;
• Bannir les fautes d’orthographe et les répétitions.

Aide à la rédaction
*** URL MASQUÉE ***

*** URL MASQUÉE ***

AR19-33315 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Texte #2
700 mots
Terminé

Titre (à modifier) :
9 raisons qui prouvent que communication interne et externe vont de pair !

1. Consignes générales

Rédiger un article de 700 mots

L’article s’adresse à :
- Professionnels RH de moyennes et grandes entreprises en Suisse Romande (délimité par la langue et recherches google « français+ mot « suisse »)

Le but de l’article est de :
- L’idée est de montrer les aspects sur lesquels se retrouvent la communication interne et la communication externe, et l’importance d’avoir une vision globale qui englobe les 2 pôles. Et donner des pistes précises pour faire communiquer les deux départements. Quand on parle de communication interne qu’elle soit verticale (haut vers le bas, le bas vers le haut ou à l’horizontale entre des différents services, formelle ou dehors es tâches directes), l’entreprise qui veut retenir ses collaborateurs devrait l’initier, l’encourager et réagir en créant un dialogue. LA tendance est d’impliquer tous les collaborateurs dans la construction et la diffusion de la Marque Employeur et autres initiatives de l’entreprise (projets, photos, idées et engagements). Il faut axer sur l’aspect des résultats « recrutement » et autres avantages RH puisque l’article se destine aux RH.

2. Thématique

Mot-clé principal : communication interne et externe

Mots-clés secondaires :
Marque Employeur
Employer Branding
Dialogue interne
Innovation participative

Introduction : introduire le thème en misant sur les collaborateurs, l’aspect RH (parler notamment de Marque Employeur, qui est aussi bien interne qu’externe)). Valeur du capital humain.

Corps de l’article :
- Avoir une stratégie unifiée et cohérente (discours de marque, discours collaborateur, discours Marque Employeur qui reprend les mêmes codes, storytelling, design…)
- Avoir une ligne directrice facilement identifiable par les collaborateurs, impliquer tous les collaborateurs
- Les collaborateurs s’identifient davantage à la communication de l’entreprise -> cela permettra de mettre en place plus facilement un statut d’ambassadeurs de l’entreprise et en général faire progresser l’entreprise
- L’entreprise gagne en crédibilité -> une vision unifiée, cela montre le sérieux et l’authenticité du discours
- L’image de l’entreprise est renforcée (l’image de marque, mais aussi l’image auprès des collaborateurs, l’image en tant que recruteur auprès des candidats)
- Transparence et cohérence entre le discours « marketing » et le réalité interne
- Mieux gérer les crises et problèmes et la disposition à l’écoute et dialogue (grâce à une ligne claire et définie) ans une atmosphère de respect mutuel
- Faire face aux changements plus facilement (l’implémentation de nouveaux outils, stratégies, nouveaux modes de fonctionnement se fera mieux si la stratégie est unifiée)
- Autre ?

Faire une conclusion

3. Contraintes éditoriales

• Insérer des liens externes uniquement suisses ;
• Rédiger un texte aéré et agréable à lire ;
• Éviter les phrases trop courtes ou trop longues ;
• Bannir les fautes d’orthographe et les répétitions.

Aide à la rédaction
*** URL MASQUÉE ***
*** URL MASQUÉE ***

AR19-29994 a été choisi pour la rédaction de ce texte.

Avis du client
Correct