Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités

SEO On-page : 4 paramètres à prendre en compte sur votre site web

Sur Redacteur.com, profitez de l'expertise d'un conseiller personnel et du savoir-faire des rédacteurs professionnels pour votre content marketing. En savoir plus 

Dans un souci de proposer toujours la réponse la plus pertinente aux requêtes des internautes, les moteurs de recherche ont vu leur algorithme se complexifier en prenant en compte un nombre toujours plus important de paramètres.

Aussi, même s’il n’est pas toujours possible d’optimiser tous ces paramètres un à un, il reste essentiel dès la création de votre site Internet de veiller à ce que certains le soient.

Voici d’ailleurs 4 paramètres essentiels pour votre référencement qui méritent d’être pris en considération dès le début de votre projet web.

 

Vous cherchez à faire rédiger des fiches produit articles de blog contenus web

Trouvez facilement un rédacteur professionnel sur Redacteur.com
Commander des textes
Des milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre

1. Le contenu

Google aime le contenu de qualité et il est donc primordial lorsque l’on débute un projet de site Internet d’avoir de la matière à travailler.

En effet, il est essentiel que vous montriez à Google que vous êtes un expert. Pour ce faire, vous pouvez très bien imaginer concevoir des contenus profonds c’est-à-dire des contenus où vous essayez de répondre à toutes les préoccupations que peuvent avoir les internautes sur une question donnée.

Télécharger le livre blanc pour créer du contenu qui plait à Google

 

Généralement, cela va se traduire par des articles longs (2000 à 3000 mots) prenant la forme d’un véritable condensé d’informations à forte valeur ajoutée. Si vous optez pour cette voie, utilisez un maximum de mots-clés sémantiques afin d’étoffer au maximum le contenu tout en optimisant le référencement de la page.

En parallèle, sachez que le moteur de recherche de Google prend de plus en plus en compte ce que l’on appelle « l’intention » de l’utilisateur ».

Autrement dit, selon la requête saisie, Google sait si l’utilisateur cherche un site web précis (requête navigationnelle), une information (requête informationnelle) ou s’il est prêt à acheter un produit ou service (requête commerciale).

Aussi, les porteurs de projet web doivent veiller à ce que les mots-clés retenus pour les contenus de leurs pages informatives et commerciales correspondent bien aux intentions de l’utilisateur. Si ce n’est pas le cas, Google considérera que votre page n’apporte pas une réponse pertinente et il diminuera son classement dans les moteurs de recherche.

Il faut donc du contenu de qualité mais aussi du contenu pertinent par rapport aux requêtes des internautes.

 

2. Le niveau d’engagement des internautes

Dès la création de votre site web puis très régulièrement, il est essentiel de vous intéresser au niveau d’engagement des internautes quant à votre site web.

En effet, Google va récompenser les sites Internet qui parviennent à capter les internautes et à les fidéliser. Aussi, pour estimer cet engagement (et savoir où des améliorations sont à réaliser), deux principales données sont à exploiter :

  • Le nombre de pages par session. Donnant le nombre de pages consultées par un internaute avant de quitter votre site web, cet indicateur permet de savoir si vos contenus sont attrayants, si votre maillage interne est pertinent mais aussi de comprendre les performances, bonnes ou mauvaises, de votre tunnel de conversion. À vous bien évidemment d’étudier les durées de consultation de chacune des pages, les emplacements des boutons CTA pour comprendre ce qui peut s’améliorer
  • Le taux de rebond. Il est un indicateur du niveau de satisfaction des internautes quand ils consultent vos pages. Une étude approfondie de vos taux page par page doit vous permettre d’identifier les pages problématiques sur lesquelles des changements sont indispensables.

Un bon travail pour booster ces indicateurs doit être bénéfique au site pour son référencement, sa popularité et son image.

 

3. La structure technique

Elle est à la base de tout projet web puisqu’elle correspond en quelque sorte aux fondations d’une maison. Pour autant, dans de nombreux projets, elle laisse encore à désirer alors même qu’elle va jouer un rôle clé en matière de référencement.

Par exemple, vous ne devez jamais perdre de vue que pour que vos pages soient indexées par les moteurs de recherche, elles doivent avoir été préalablement explorées. Aussi, dès le début de votre projet, veillez à faciliter le travail des robots d’exploration.

linking net linking liens externe interne dans votre texte

Pour ce faire, créez une sitemap et fournissez-la aux différents moteurs de recherche. De même, s’il y a des pages que vous ne désirez pas voir indexer, indiquez-le aux moteurs de recherche dans votre fichier robots.txt. Plus vous aiderez Google à comprendre votre site web, mieux il vous le rendra…

Autre élément à ne pas négliger : la sécurité.

Attention
Google a effectivement décidé de valoriser les sites web adoptant le protocole HTTPS, et ce au détriment des sites en HTTP. Rapprochez-vous donc de votre hébergeur et voyez comment obtenir un certificat SSL permettant d’activer le HTTPS et donc de disposer d’une connexion sécurisée entre le navigateur et le serveur web.

Il s’agit là de petits efforts simples à réaliser mais qui peuvent considérablement booster votre référencement.

 

4. La compatibilité mobile

C’est dès la conception de votre site Internet que vous devez veiller à ce que ce dernier soit compatible avec les terminaux mobiles.

À l’heure où plus de 50 % du trafic web est généré par les terminaux mobiles, il serait effectivement dommage de s’en priver. Mais ce n’est pas tout, Google classe différemment les sites web sur mobile puisqu’il tient justement compte de leur compatibilité avec des écrans de plus petites dimensions.

La bonne idée
Si vous désirez donc être bien placé et pouvoir profiter d’une partie du trafic généré par les terminaux mobiles, mieux vaut penser votre site web pour les mobinautes.

Pour ce faire, privilégiez de longs scrolls à la multiplication des pages. De même, accordez une vraie importance à la vitesse de chargement de vos pages.

Peut-être d’ailleurs est-il judicieux de mettre en œuvre la technique du lazy loading pour favoriser la navigation du mobinaute. Si des boutons CTA sont présents dans vos contenus, pensez à les faire suffisamment grands pour que le mobinaute puisse cliquer, etc., etc.

Vous l’avez compris, tout doit être pensé pour que le mobinaute profite d’une expérience utilisateur de qualité lorsqu’il visite votre site depuis son smartphone ou sa tablette.

 

 

Penser au référencement de votre site web doit débuter dès la conception de votre projet. En effet, les différents paramètres vus ici peuvent pour la plupart s’anticiper.

Eh oui, la compatibilité mobile, l’adoption du HTTPS, la structuration de vos pages et même les contenus que vous envisagez de créer impactent nécessairement votre référencement.

Aussi, ne négligez aucun de ces points et prenez ensuite le soin d’étudier vos « metrics » pour voir quels points sont à améliorer. Vous serez alors sur la bonne voie pour atteindre les sommets des pages de résultats Google.

Commandez rapidement vos prochains contenus web sur Redacteur.comVoir les tarifsÀ partir de 0,03 € / mot

Ajouter un commentaire

Confiez la rédaction de votre content marketing à nos rédacteurs professionnelsDécouvrir15 000 rédacteurs • 50 spécialités
Asset 1
Chaque jour, des conseils d'experts
pour votre stratégie content marketing.